fbpx

Système Solère : un collectif de marques vintage en pleine ascension

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Système Solère : un collectif de marques vintage en pleine ascension

Un dimanche après-midi, calme et ensoleillé, Ô Magazine a fait une découverte aussi inattendue que géniale. Nous sommes tombées sur Le Temple du Vintage : un événement éphémère, celui du collectif Système Solère. Nous vous l’annonçons donc d’ores et déjà : les fans de vintage, de pièces mode uniques et introuvables, de belles rencontres et d’alchimie, cette trouvaille va vous ravir autant que nous. Zoom sur cette initiative mode décapante en compagnie de Solène Michel, la fondatrice, et Amélie, membre du collectif et fière créatrice de la marque Allure Singulière.

Solène, une âme créative et lumineuse

C’est Solène, 32 ans, qui est à l’origine de ce projet génial. Verseau ascendant verseau, elle est une grande rêveuse. Depuis toute petite, on lui dit qu’elle a la tête dans les étoiles. Début 2020, elle décide donc « de transformer ses rêves, ses convictions en actions » et crée Système Solère, un collectif qui a pour mission de faciliter l’accès au vintage et d’en faire une pratique universelle.

Sa passion pour le vintage est avant tout un style de vie hérité de ses parents : « J’ai été élevée dans une famille avec un fort penchant pour les consommations alternatives. Hors de question d’acheter du neuf alors que les gens se débarrassent de ce dont nous avons besoin ! Mon quotidien alternait donc entre la tournée des encombrants, des vide-greniers et des puces de Saint-Ouen. » Chiner ses vêtements lui a forcé à s’intéresser aux matières utilisées, aux techniques de fabrication et à l’histoire passionnante de la mode, développant par la même occasion son goût pour la sphère fashion.

Portrait de Solène Michel.
Solène Michel, fondatrice.

Un concept unique et innovant

Mais quel fut le déclic ? Après trois ans dans une start-up spécialisée dans les sondages à Londres, Solène commence à regretter de travailler pour des clients qui ne partagent pas nécessairement ses valeurs : « Je venais tout juste d’avoir 30 ans et je me posais beaucoup de question sur l’impact de mon travail sur l’environnement. » À peu près au même moment, elle découvre l’existence de ce que qu’elle appelle aujourd’hui des marques vintage. Ce sont des marques qui facilitent l’accès au vintage pour que leurs clientes puissent chiner tranquillement depuis leur canapé :

  • Elles arpentent friperies, vide-greniers, ventes aux enchères pour dénicher les plus belles pièces vintage.
  • Remise à neuf (exemple : changement d’une boutonnière un peu vieillotte).
  • Composition de looks modernes en mixant pièces vintage et contemporaines pour que leurs clientes puissent se projeter.
  • Shooting de looks avec mannequins et photographes professionnels pour que le vintage soit tout autant désirable que le neuf.

Elle prend donc conscience que ces marques ont trouvé la solution pour les non-initiés puissent se mettre facilement au vintage : « C’est ainsi que j’ai décidé de mettre mon expertise au service de ces marques. J’étais persuadée qu’en les regroupant autour d’un collectif, elles auraient la puissance pour proposer une véritable alternative à la fast fashion à toutes les femmes, peu importe leur style, leur budget ou l’occasion. »

Un concept unique et innovant.
Marques membres du collectif : The Disco Closet, Rush Vintage, Jeannette, Kouni Bouni.

Comment fonctionne Système Solère ?

Le nom Système Solère incarne les deux missions de Solène :

  • Réunir une constellation de marques vintage « superstars ».
  • Mettre en lumière leur travail et les faire rayonner aux yeux de toutes.

Système Solère est un écosystème dans lequel chaque marque évolue en interdépendance avec les autres, dans le respect des singularités et des différences de chacune. Son mantra : « There is no comparison between the sun and the moon, they shine when it’s their time. »

Pour le moment, le collectif regroupe une quarantaine de marques vintage à travers toute la France. Tous les mois, Solène invite 25 d’entre elles à se réunir pour une grande vente dans le Temple du Vintage, un espace de 120 m2 situé au 76 rue st Maur à Paris.

« C’est l’opportunité pour nos clientes de chiner parmi les 1 500 pièces vintage présentées, d’essayer les pépites qu’elles ont vu en ligne ou de découvrir de nouvelles marques vintage. Car chaque marque possède son propre style et son propre univers ! »

Solène, fondatrice du Système Solère.

Chez Caba Paris, fan des années 60, vous trouverez beaucoup de pièces Courrèges alors que chez Norse, qui chine uniquement en Finlande, c’est un style minimaliste aux couleurs neutres. Question budget, il y en a aussi pour tous les goûts ! Trois quarts des portants sont composés de pièces entre 30 et 50 euros mais vous retrouverez aussi des pièces vintage d’exception – coup de cœur garanti !

Événement au Temple du Vintage de Système Solère.
Événement au Temple du Vintage de Système Solère.

À lire également : Quels créateurs suivre sur Instagram ?


Zoom sur Allure Singulière, la marque vintage coloré et 70s d’Amélie

Ô Magazine : Quand as-tu décidé de créer ta marque Allure Singulière ?

Portrait d'Amélie, fondatrice d'Allure Singulière.
Amélie, fondatrice d’Allure Singulière.

Amélie : Au début, je chinais des pièces de seconde main rien que pour moi. Au bout d’un moment je me suis rendue compte que j’achetais beaucoup, sauf que je ne portais les pièces qu’une ou deux fois. Donc, je me suis dit pourquoi pas les revendre ! En plus, en friperies et brocantes, je trouvais souvent des vêtements qui n’étaient pas forcément à ma taille mais qui me plaisaient beaucoup, donc je me suis dit autant en faire profiter quelqu’un d’autre, ça pourrait plaire. C’est comme ça que j’ai créé ma marque, Allure Singulière, pour pouvoir vendre mes trouvailles.

Pourquoi le nom Allure Singulière ?

A : Déjà Allure, c’est pour moi un mot qui inspire une certaine élégance, une prestance. C’est une chose que j’essaie souvent d’ajouter à mes looks au quotidien, mais aussi sur Instagram. Je veux également montrer que la seconde main, ce ne sont pas que des vieux chiffons tâchés et déchirés, mais bien des pièces de qualité. Puis, Singulière parce que je pense qu’on vit dans un monde dans lequel on doit souvent se calquer sur un certain schéma pour être accepté et rentrer dans le moule. Du coup, je trouve que c’est intéressant, par la mode, de montrer sa personnalité, et montrer qu’on est unique.

Que proposes-tu sur ton shop ? 

A : Je propose des vêtements, des accessoires, des bijoux, surtout des boucles d’oreilles, quelques chaussures, des sacs et des ceintures.

Quel est ta marque de fabrique, ton univers ?

A : J’adore la couleur, je choisis tout le temps des pièces très colorées, avec beaucoup de motifs. J’évite tout ce qui est synthétique, j’essaie toujours de chiner des matières naturelles : coton, soie, cachemire. Sinon, j’aime beaucoup tout ce qui est pièces des années 70/80, parce que ce sont des décennies qui m’inspirent, stylistiquement mais aussi culturellement. Donc, j’aime beaucoup ce qui est pattes d’eph, les motifs bariolés, en bref des pièces assez originales et « singulières ».

Comment a commencé l’aventure Système Solère ?

A : En juillet 2020, Solène de Système Solère m’a contactée via Instagram pour me proposer de faire partie du collectif. J’ai tout de suite accroché, on s’est rencontrées avec les autres filles pour un apéro quelques semaines après. On a pu partager nos passions, se donner des petits conseils, des bons tuyaux. J’ai fait ma première vente en décembre, post-confinement, parce qu’avant, ce n’était pas possible vous vous en doutez.

Que t’apporte le collectif ?

A : Déjà, ce collectif me permet de rencontrer et partager ma passion avec d’autres filles passionnées. Il est vrai que ça m’apporte aussi une certaine visibilité. Sur Instagram, c’est difficile de se faire une place, donc ça m’aide beaucoup.

Des projets pour l’avenir ?

A : Concernant Allure Singulière, j’aimerais un peu plus allier ma passion pour la couture avec le vintage, et proposer par exemple des pièces upcyclées. Je fais souvent des retouches sur les pièces que je trouve, quand il manque un bouton ou un ourlet, ou quand c’est mal taillé par exemple, je recintre un petit peu. Donc, j’aimerais par la suite créer mes propres vêtements avec des tissus, des rideaux, tout ce qu’on peut trouver de réutilisable. Avec Système Solère, on va continuer à faire des ventes physiques, et pourquoi pas digitales comme en avril dernier. Je pense que c’est ce qu’il y a de mieux de rencontrer les acheteuses et de partager notre passion pour le vintage !

Moodboard de looks Allure Singulière.
Moodboard de looks Allure Singulière.

Un collectif ambitieux pour l’avenir

Si le collectif Système Solère propose déjà un concept vintage brillant, il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Solène, la fondatrice, réfléchit continuellement à différentes manières de faciliter l’accès au vintage : « Par exemple, j’ai remarqué que certaines de mes amies ont besoin d’un accompagnement plus personnalisé pour se mettre au vintage. C’est la raison pour laquelle je suis en train de lancer une box vintage. Ainsi, elles recevront tous les deux mois des pièces choisies pour elles, adaptées à leur style et à leur morphologie. Pour le moment, nous testons l’idée avec un nombre limité de clientes – mais si l’idée vous séduit, n’hésitez pas à nous laisser votre adresse email via ce lien. Nous vous contacterons dès que l’offre est ouverte au grand public ! »

Avant-gardiste et eco-friendly, Système Solère et son événement le Temple du Vintage ont donc tout pour plaire. N’hésitez pas à retrouver le collectif et la marque d’Amélie Allure Singulière sur Instagram !

EXCLUSIVITÉ : le prochain évènement se déroulera le week-end du 3-4 juillet, donc SAVE THE DATE !

Laisser un commentaire