Vous ne dites jamais non à un petit verre de vin ? Dans certaines situations, vous pourriez pourtant être contraint de le faire. Heureusement, vous n’êtes pas obligé de faire une croix définitive sur votre boisson préférée. Et pour cause, il existe désormais une alternative de taille : le vin sans alcool. Cette boisson fleurit sur le marché et attire de plus en plus de consommateurs. Mais concrètement, à quel moment est-ce que la dégustation de ce vin est de mise ?

Quand on est enceinte

C’est certainement la raison qui revient le plus. Nous ne vous apprenons pas grand-chose en effet en vous disant que durant les 9 mois de grossesse, il est fortement conseillé de ne pas boire de l’alcool. Malheureusement, cette période est parfois dure à vivre pour certaines. Surtout si la future maman est une grande amatrice de vin ! Ainsi, pour toutes celles qui n’ont pas envie d’être seules à ne pas trinquer ou pour celles qui ne veulent pas se défaire de cette habitude, un vin rosé sans alcool ne fera de mal à personne (et surtout pas à bébé).

Quand on n’est pas amateur d’alcool

Croyez-le ou non, il y a bien des gens sur cette terre qui n’aime pas l’alcool. Ces personnes sont souvent lasses de devoir toujours expliquer pourquoi elles ne boivent que des boissons soft, dans le style des boissons gazeuses par exemple. C’est aussi pour ce type de personnes que le vin sans alcool a été créé. Avec cette boisson, il n’est plus nécessaire de se sentir comme un enfant dans son entourage constitué de gens enclins à prendre l’apéro. Le vin sans alcool a toutefois un goût totalement différent des boissons alcoolisées, et constitue donc un parfait équilibre entre les boissons soft et les boissons à base d’alcool.

Quand on veut rester sobre

Il faut se l’avouer : lors des rendez-vous professionnels, le vin est souvent présent pendant les repas. Il va pourtant sans dire qu’il est recommandé d’être totalement sobre au moment de signer un contrat. Si vous ne voulez pas sortir du lot en refusant un verre « d’affaires », vous pouvez très bien vous tourner vers la version sans alcool du vin. De cette manière, vous pouvez être totalement certain d’avoir les idées claires et vous ne donnez pas une mauvaise impression de vous en ne faisant pas comme les autres.

Quand vous devez conduire

À moins de donner une réception à domicile, il est parfois obligatoire de rester sobre pour reprendre sereinement le volant après la fête. Pour éviter une soirée beaucoup trop arrosée et pour éviter d’être inapte à prendre le volant, le vin sans alcool est donc une alternative sûre pour tout le monde.

Quand on veut faire attention à sa ligne

Bonne nouvelle pour votre régime : le vin sans alcool est moins calorique que le vin avec alcool. Si vous voulez surveiller votre ligne ou si vous voulez perdre du poids sans pour autant devoir supprimer tous les petits plaisirs de la vie – dont le vin – vous pouvez tout à fait vous tourner vers la version non alcoolisée de cette boisson culte.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.