fbpx

Les comédies victimes de la mode

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Quand la comédire rencontre la mode.

À vos écrans, mesdames, pour profiter d’une soirée détente en comédie. Des comédies qui vous feront rêver de la vie quotidienne de nos héroïnes du jour. Plongez-vous dans l’univers de la mode avec notre sélection de comédie tout aussi fashion victimes que leurs personnages.

Sex and City 1 – 2, les victimes de la mode inoubliables

Des comédies synonymes de glamour dont nos quatre héroïnes sont des fashions victimes incontestées. Dans le premier, Carrie tente de se relever d’un chagrin d’amour, après avoir été abandonnée par Big au pied de l’hôtel. Et dans le second, c’est plus l’amitié qui est à l’honneur puisque nous suivrons les quatre amies durant leur voyage à Abou Dabi. C’est avec un dressing à n’en plus finir que nous suivons nos fashionistas dans leurs nouvelles aventures. Amitié et amour, vous attendent avec un soupçon de style avec de belles références à la clé.

Sex and City 1 – 2, les victimes de la mode inoubliables
Sex and City – Michael Patrick – 2008 et 2010

Paris à tout prix, une parisienne fashion prêt à tout !

C’est une comédie française qui nous séduit autant par la capitale de la mode que par son personnage principale. Maya est une jeune styliste ambitieuse qui se retrouve expulsée de la France. Et comme l’indique le titre du film, elle tentera par tous les moyens de retourner à Paris. Mais avant, elle devra renouer avec sa famille qu’elle n’a pas revue depuis de nombreuses années. Quand la vie d’une parisienne tendance bascule dans une aventure de galère qui lui inspira sa plus belle création. Cette comédie est tout aussi victime de la mode que son héroïne trendy.

Paris à tout prix, une parisienne fashion prêt à tout !
Paris à tout prix – Reem Kherici -2013

Confession d’une accro au shopping, une victime de la mode du porte-monnaie

Nous retournons à New-York avec Rebecca, une jeune journaliste invétérée qui a qu’une idée en tête depuis toujours : travailler pour le magazine de mode de ses rêves. Mais ironie du sort, elle obtient un poste dans un magazine financier alors qu’elle-même, elle est incapable de gérer ses dépenses insaisissables. Drôle et attachante, nous sommes vraiment dans un même registre que le Diable s’habille en Prada avec un ton plus léger. Cette victime de la mode vous embarquera dans ses aventures les plus cocasses les unes que les autres. Rebecca est la « Bridget Jones » new-yorkaise colorée et branchée.

Confession d'une accro au shopping, une victime de la mode du porte-monnaie
Confession d’une accro au shopping – P. J. Hogan- 2009

Fashion Victim de son passé

Mélanie est une jeune créatrice de mode à succès. Elle est prête à se marier avec son fiancé, mais un petit détail l’en empêche : son premier mari. Elle revient dans sa région natale, déterminée à obtenir le divorce. Mais ce dernier lui ne facilitera pas la tâche. Cette aventure permettra à la jeune femme de se réconcilier avec son passé et de se retrouver. Nous sommes plus plongées dans une comédie romantique que l’univers de la mode. Néanmoins, nous apprécions le petit clin d’œil de ce à quoi le personnage principale représente : «la campagnarde passant à la victime de la mode. »

Fashion Victim de son passé
Fashion Victim – Andy Tennant – 2002

30 ans sinon rien, une femme-enfant victime de la mode

La mode s’engage dans cette comédie comme un fantasme glamour et d’une réussite professionnelle. Jenna est une jeune adolescente qui rêve de faire carrière dans ce milieu. Suite à une humiliation de ses camarades, elle s’enferme dans un placard et fait le vœux d’être une adulte accomplie. Son rêve se réalise et se retrouve dans le corps d’une rédactrice en chef de trente ans, belle et populaire. Sa vie semble parfaite comme elle le désirait, mais cela ne la comble pas pour autant. Une comédie dans laquelle on est particulière attachée à Jenna par la femme-enfant qu’elle présente. Nous adorons la voir jouer à la poupée avec elle-même.

30 ans sinon rien, une femme-enfant victime de la mode
30 ans sinon rien – Gary Winick – 2004

Fashion Girl, quand une it-girl devient la cible numéro 1 de la mode

Esmée est une adolescente timide rêvant de travailler dans le monde la mode. Et à occasion d’un stage dans une grande maison de couture, elle s’invente une alter-égo, Lizzy, et devient la it-girl la plus incontournable du net. Tantôt elle découvrira le monde impitoyable de la mode, dans lequel tout les coups sont permis pour grimper au sommet. Ce n’est pas pour rien qu’elle sera victime de la mode, mais sans doute pas dans le bon sens terme. Cette comédie est la rencontre entre Lolita Malgré Moi et le Diable s’habille en Prada, alors n’hésitez-pas à le mettre dans votre liste des films à voir autant pour les fans de la mode ou de teen-movies.

Fashion Girl, quand une it-girl devient la cible numéro 1
Fashion Girl – Jonathan Elbers – 2015

Clueless, la comédie fashion icône

Ce teen-movie est une réadaptions d’Emma de Jane Austen des années 1990. Nous suivons Cher qui est une véritable victime de la mode, dans sa banlieue chic de Beverly Hill. Populaire, jolie et riche, elle a tout ce qu’elle peut désirer. Qualifiée de « superficielle », notre princesse fashionnista décide alors de faire du bien à son tour en accueillant la nouvelle venue de son lycée. Nous aurons droit à un relooking haute en couleur, en plus de se régaler avec les looks de Cher et de ses amies. Une belle référence mode pour cette comédie vintage et girly.

Clueless, la comédie fashion icône
Clueless – Amy Heckerling – 1996

Commentez et dites-nous, quelles sont vos comédies et vos films préférés sur la mode. Et si vous en voulez d’avantage, nous vous invitons à lire aussi : La mode au cinéma.

Les meilleures collections de la fashion week P-E 22 !
Actu mode

Les meilleures collections de la fashion week Printemps-Été !

Le mardi 5 octobre a signé la fin d’un long mois de la mode, rythmé non pas par une mais 4 fashion weeks différentes : New-York, Londres, Milan et Paris. On a pu y voir du beau, du moins beau, de l’excessif, du contemplatif, du choquant, du barbant, bref le menu habituel de ce fashion month haut en couleurs. Retour sur les meilleurs looks vus lors de cette saison Prêt-à-porter Printemps-Été 2022.

Lire la suite »

Laisser un commentaire