fbpx

Le programme Vacances-Travail, un bon plan pour s’évader

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Où faire imprimer ses photos ?

Vous avez certainement déjà entendu parler de l’année de césure ? Des personnes que vous connaissez sont parties étudier à l’étranger et vous souhaitez partir à votre tour ? Avez-vous déjà entendu parler du plan Vacances-Travail ? Non ? Le PVT, programme Vacances-Travail permet de voyager dans un pays étranger et d’en apprendre la langue tout en profitant de son séjour.  

Que vous soyez ou non étudiant vous pouvez bénéficier du PVT. Alors si vous envisagez de partir à l’étranger sur le long terme, n’hésitez plus !  Le PVT est fait pour vous! Le programme Vacances-Travail s’adresse aux jeunes de 18 à 30 ans, voire 35 ans dans certains cas. Il permet de voyager tout en offrant la possibilité de travailler. Un avantage économique.

Le Programme Vacances-Travail, qu’est-ce que c’est ?

Le programme Vacances-Travail est un accord passé entre une soixantaine de pays, qui permet aux jeunes de voyager tout en ayant l’autorisation de travailler à l’étranger. Plusieurs centaines de milliers de personnes ont recours à ce programme chaque année.

Programme Vacances Travail, un bon plan pour s'évader
Partir en PVT

 Pour bénéficier d’un PVT, les seuls critères pris en compte sont l’âge et la nationalité du candidat, qui doit correspondre à l’un des pays signataires de l’accord. Aucun besoin de justifier d’une expérience professionnelle ou d’un niveau d’étude spécifique. Cependant, comme il est accessible au plus grand nombre, certains pays imposent des quotas annuels de candidats. Donc si vous souhaitez vraiment partir, sélectionnez en plusieurs.

Par exemple, la nationalité française vous permet de visiter 15 pays.

Les avantages du PVT

Côté travail

S’effectuant généralement sur le long terme, le PVT présente plusieurs avantages. Le principe de ce programme repose sur un équilibre travail- temps libre. Par conséquent, la majorité des individus qui partent à l’étranger sont alternent les périodes de travail avec la découverte du pays et de sa culture. Grâce à leur travail, les candidats peuvent auto financer leur séjour à l’étranger. Par ailleurs, le fait d’avoir une expérience professionnelle dans un autre pays est toujours un atout à mettre en avant sur un CV. Toutefois, il y a un autre aspect moins apparent qui concerne les relations et l’immersion. En effet, en travaillant à l’étranger, nous rencontrons de nouveaux collègues, avec qui il est possible de créer des liens. De plus, s’immerger dans le monde du travail à l’étranger c’est découvrir une autre facette du pays.  Par conséquent, il est possible d’approfondir ses connaissances culturelles sur le pays visité.

En effet, le fonctionnement du travail diffère selon les pays. Ces derniers ont chacun une politique différente concernant la vie professionnelle. De ce fait, les relations entretenues sur le lieu de travail permettent de comprendre le fonctionnement de la société. Aussi il est nécessaire de savoir s’adapter pour mieux s’intégrer.

Côté Vacances

Comme le/la candidat.e est libre de s’organiser comme il/elle le souhaite, il/elle a la possibilité d’avoir du temps libre. Un avantage pour découvrir le pays et sa culture dans son ensemble. Par ailleurs, bien qu’il n’y ait pas de durée minimum il conseillé de partir un peu plus d’un mois. Cela permet de prendre son temps et de vraiment visiter l’ensemble du pays sans se presser.

Autre avantage : comme tout séjour en vacances à l’étranger, vous pouvez remporter des souvenirs. Toutefois, en plus des souvenirs, vous revenez avec une nouvelle langue. En effet, selon le pays choisi, il est possible d’améliorer, voire d’apprendre une nouvelle langue. 

Alors pourquoi se priver ?

Les démarches pour accéder au programme Vacances-Travail

Comme n’importe quelles vacances ou séjour à l’étranger, le programme Vacances-Travail s’anticipe et donne lieu à des démarches. Mais pas de panique, nous allons vous expliquer.

En premier lieu, vous devez avoir entre 18 et 30 ans et résider dans un des pays signataires de ce programme. Toutefois, il y a une exception pour l’Argentine, l’Australie et le Canada qui accepte des personnes ayant jusqu’à 35 ans. Il va de soi qu’un passeport est nécessaire si vous envisagez de partir sur un autre continent.

D’autres critères doivent être remplis. Certains pays demandent un extrait du casier judiciaire devant être vierge. Certains pays demandent un certificat médical, ou bien un questionnaire sur votre santé. Par ailleurs, il vous sera conseillé d’avoir une assurance PVT pour couvrir les potentiels problèmes que vous pourriez rencontrer lors de votre séjour. De plus, présenter des économies est nécessaire. Les ambassades des pays signataires exigent un minimum de 2300€ pour la Colombie voire 4 500€pour le Japon. Les montants varient en fonction des pays. Ces économies sont essentielles pour débuter votre séjour. De plus afin, de connaître la somme à présenter il est recommandé de se rendre sur le site des ambassades en question.

Quand et comment bien faire sa demande pour obtenir le permis/visa Vacances-Travail

Vous avez vérifié que vous étiez éligible ? C’est parfait ! Maintenant il vous faut déterminer la date de votre départ, le lieu où vous souhaitez aller et la durée de votre séjour. Après quoi, il faut entamer les démarches. C’est là que la tâche devient plus compliquée. Si vous voulez éviter un refus, ne vous y prenez pas trop tôt. Toutefois, ne faites pas les démarches au dernier moment. Cela aurait le même effet. Essayez donc de trouver un juste milieu. En effet, le visa qui vous autorise à réaliser ce type de séjour peut être délivré en quelques minutes après la validation du dossier. Cependant, il est possible que sa libération prenne plus de temps, parfois deux mois. Par la suite, certains pays exigent un départ immédiat d’autres autorisent un délai d’un mois, voire plus. Renseignez vous bien!

Pour faire votre demande de permis, vous devez vous rendre sur le site dédié à ce programme du pays dans lequel vous désirez aller et vous renseigner sur les démarches et documents à fournir. Lorsque vous détenez toutes les informations et que vous avez fourni ce qui est nécessaire, il n’y a plus qu’à attendre.

Toutefois, attention ! Tout est à vos frais, vous devrez donc vous charger de trouver un emploi et un hébergement. Mais ne vous inquiétez pas. Il existe de nombreuses aides pour faciliter votre intégration.

Comment trouver un travail et un logement à l’étranger ?

Vous avez votre billet de départ, votre permis Vacances-Travail et vos valises sont prêtes ? Super, mais comment allez-vous vivre pendant un mois ou peut-être un an sans travail et sans logement ? Et surtout comment en trouver ?

Pour le travail

Pour le travail, les démarches sont les mêmes qu’en France. CV et lettre de motivation seront vos meilleurs amis, sans oublier votre accent français si vous décidez de vous orienter dans les métiers de la boulangerie à l’étranger. Toutefois, il est vivement conseillé de se référer à la liste des professions autorisées dans le pays. Certains domaines sont à éliminer d’office. Toutefois, il existe tout de même de nombreuses professions. Les plus courantes sont en rapport avec l’hôtellerie, la restauration, ou bien l’enseignement d’une langue maternelle en cours particulier, ou en tant que jeune fille / jeune homme au pair. De nombreux site d’offres d’emploi existent. Par ailleurs, Facebook reste un acteur principal pour dénicher un travail. Les groupes et les annonces répertoriés facilitent les recherches.

Pour le logement

Il va sans dire que les premiers jours seront peut-être ceux qui vous coûteront le plus. Sauf si vous trouvez une auberge de jeunesse à faible coût. D’ailleurs, le lieu de votre hébergement dépendra de vous. Peut-être que l’atmosphère chaleureuse des maisons de jeunesse vous correspondra et que vous y résiderez durant tout votre séjour. Néanmoins, si vous êtes plus solitaire, il vous faudra trouver un appartement. Malheureusement, le programme Vacances-Travail n’y aide pas. Vous êtes donc livré.e. à vous-même.  Heureusement, il existe de nombreuses ressources. Le bouche à oreille sera votre meilleur ami pour dénicher les locations d’appartements. Toutefois, si vous êtes plutôt nomade, il est possible de loger chez l’habitant, ou dans des lieux traditionnels. En Asie par exemple, il vous sera possible de vous ressourcer dans les temples bouddhistes. Alors pas de quoi s’inquiéter, il y aura toujours une solution.

Et maintenant que vous en savez plus, quand est-ce que vous sautez le pas ?

La femme française en quatre clichés
Actu société

La femme française en quatre clichés

Toujours élégante et stylée, libérée sexuellement, mince en mangeant tout ce qu’elle veut… les stéréotypes sur la femme française sont nombreux. A l’international, ce mythe fait vendre des centaines de milliers d’ouvrages et de magazines. Décryptage de ces clichés étrangers sur la femme française.

Lire la suite »

Laisser un commentaire