fbpx

Comment lancer sa campagne de financement participatif avec succès

Lancer sa campagne de crowdfunding avec succès

Lancer une campagne de financement participatif, communément appelé “crowdfunding” est devenue le challenge de tout porteur de projets. Elle consiste à actionner une levée de fonds pour le financement d’un projet ou d’une idée novatrice. Les entreprises, les particuliers, les associations et les institutions y ont trouvé leurs comptes. Dans ce sens, le crowdfunding est un mode de financement réglementé depuis le 1er  octobre 2014.

Avant de se lancer dans une campagne de crowdfunding, il faut bien préparer la campagne de financement participatif en amont. Il s’agit de définir les paramètres du projet, de le budgétiser et d’en gérer le suivi. La personne doit surtout pouvoir fédérer une communauté autour de son projet, principal levier de réussite.

Choisir la plateforme avec succès

Pour choisir la bonne plateforme de financement participatif, voici les quatre formes de participation présents :

  • Le don  : apport d’un tiers qui n’attend rien en retour.
  • Le prêt    : une personne prête une somme d’argent dans le but de faire aboutir le projet. Le prêt doit être remboursé avec ou sans intérêts.
  • L’equity  : un tiers investit dans un projet dans l’optique de devenir actionnaire.
  • La production communautaire : un tiers donne une somme en contrepartie d’une récompense. Pour bien choisir la plateforme de crowdfounding

Définir les paramètres du projet au financement participatif

Les porteurs de projets doivent présenter leurs argumentaires bien ficelés aux investisseurs. Ainsi, il réussiront leurs campagnes de financement participatif avec succès. Pour réussir sa campagne de financement, ci-dessous un exemple d’argumentaire :

  • La cause du projet : sa finalité, son utilité sociale, sociétale, environnementale…
  • La pertinence du projet : l’intérêt à financer le projet
  • Présentation du contexte : les impacts positifs du projet, les éléments quantitatifs collectés : le nombre de bénéficiaires des actions futures, l’impact du projet, le dividende versé …
  • Présentation de l’équipe du projet : la proximité et le partage sont des valeurs appréciées

Pour ce qui est de la date et la durée de lancement, elle est à étudier avec précision. Elle permet de chiffrer le budget alloué à la phase de lancement. Elle regroupe les frais de plateforme, des vidéos de présentation, des communiqués presse, des campagnes d’e-mailings et des contenus digitaux ciblés.

Seuil de participation et objectifs du projet

Pour que le porteur du projet puisse toucher l’argent collecté, il faut qu’il atteigne un seuil de participation. Il s’agit d’un montant qu’il a fixé comme objectif financier en début de campagne. Il est donc essentiel de fixer ces deux critères. En ce qui concerne la durée des campagnes, la grande majorité se donnent pour objectif en moyenne 30 jours.

En effet, la réussite d’une campagne de financement participatif exige une implication permanente. L’effort, le dynamisme et la bonne productivité font toute la singularité.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.