fbpx

Mode : Ellie Goldstein, un symbole de diversité

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Ellie Goldstein

Découvrez le nouveau visage de la mode : Ellie Goldstein. Atteinte de trisomie 21, cette jeune anglaise est devenue un véritable symbole de diversité.

Qui est Ellie Goldstein ?

Originaire d’Essex en Grande-Bretagne, Ellie a toujours rêvé de devenir mannequin. C’est à l’âge de 15 ans qu’elle signe son premier contrat de mannequinat au sein de l’agence Zebedee management.

La jeune mannequin a été repérée par cette agence spécialisée dans le recrutement des personnes handicapées, dans le domaine de la mode. Leur objectif est d’accroître la représentativité des adultes et enfants ayant un handicap.

Dès sa naissance, Ellie Goldstein souffre du syndrome de Down, connu sous le nom de Trisomie 21. Malgré son handicap, elle a su en faire sa force. Passionnée par l’art, et particulièrement par la danse et le théâtre, Ellie adore attirer l’attention. Petite, elle enchaîne les représentations théâtrales, notamment au Royal Opera House et au Royal Albert Hall.

L’ascension fulgurante de cette nouvelle icône de la mode

Après avoir posé pour de nombreuses marques telles que Nike ou Zara, Ellie Goldstein apparaît au près du grand public dans une campagne Gucci, où elle devient l’égérie de la célèbre marque italienne.

En effet, c’est à l’été 2020, qu’elle pose pour le magazine Vogue Italia faisant la promotion du mascara L’Obscur de Gucci. La jeune Ellie connaît alors son premier véritable succès lorsque son portrait est publié sur Instagram par la marque. La publication récolte plus de 800 000 likes et des milliers de commentaires. Le magazine Vogue Italia publiera à son tour plusieurs clichés de la jeune fille, photographiée par David PD Hyde.

Avant de représenter Gucci, Ellie Goldstein a posé en première de couverture dans le magazine de mode Allure, en décembre 2020. Cette édition digitale a été consacrée à « la beauté de l’accessibilité ».

En effet, Ellie est présentée en gros plan, les yeux maquillés d’un bleu clair, portant un gigantesque noeud dans les cheveux. Les yeux fixant l’objectif, cette nouvelle icône de la mode paraît confiante et semble faire passer un message clair au lecteur.

Dans cette même édition, on y découvre aussi des témoignages de personnes en situation de handicap ou encore des conseils beauté. En septembre 2020, Ellie Goldstein était également apparue en première de couverture dans le magazine britannique Glamour. Cette année, c’est le magazine mexicain Elle qui présente Ellie en première de sa couverture.

Ellie Goldstein : la beauté non conventionnelle mise à l’honneur

En trois ans, Ellie Goldstein a su casser les codes du milieu très fermé de la mode. Grâce à ses nombreux clichés, elle permet de donner l’espoir aux personnes porteuses de handicap.

Dans un monde où l’apparence physique influe sur les interactions sociales, il est souvent très difficile de s’imposer ou de réussir lorsqu’on est différents. Cependant, de plus en plus, certaines marques commencent à démocratiser la beauté non conventionnelle telle que Benefit.

La route est encore longue pour que ces différences cessent d’être des exceptions et deviennent de véritables normes. Cependant, nous vivons dans un monde ouvert d’esprit qui, de plus en plus, affirme sa volonté de mettre à l’honneur la diversité.

Si vous souhaitez suivre les prochaines collaborations d’Ellie Goldstein, vous pouvez la retrouver sur Instagram ici. Fan absolue de mode ? Découvrez notre article pour rester informée des dernières tendances.

Laisser un commentaire