fbpx

Disneyland Paris et sa folle aventure

Disneyland Paris et sa folle aventure

Après plusieurs mois de fermeture pour cause du COVID-19, Disneyland Paris rouvre ses portes aujourd’hui. Unique parc Disney en Europe, il est l’un des sites les plus visités en France. Retour sur l’histoire de Disneyland Paris et sa folle aventure.

Laissez-moi vous émerveiller

Forte de son succès aux États-Unis et au Japon, l’entreprise Disney souhaite implanter un nouveau parc en Europe. En effet, une destination pareille amènerait une clientèle nouvelle pour qui les parcs d’attraction précédents sont trop loin.

Mais deux endroits se font alors face : Barcelone et Paris. L’avantage majeur du premier est son temps clément presque toute l’année. Mais l’instabilité du pays inquiète les États-uniens. Ils signent donc pour Paris. C’est à Marne-la-Vallée que va se construire le nouveau parc d’attraction. À trente minutes de la capitale, la ville qui manque d’attractivité accueille néanmoins la nouvelle avec froideur.

Disneyland Paris et sa folle aventure, va, en effet, se construire sur des champs de betteraves et les habitants craignent d’éventuels impacts négatifs. Pourtant, la ville présente de nombreux avantages notamment les connexions RER et TGV mais surtout l’occupation de 2000 hectares de terrain. Et on parle de 10 milliards de francs pour la création de ce parc d’attraction soit plus de 1,5 milliard d’euros.

Le 24 mars 1987, la France signe la Convention pour la construction et l’exploitation du parc d’attraction Euro Disneyland à Paris. Jacques Chirac, premier ministre, et Michael Eisner, président et directeur général de la compagnie Disneyland, ratifient le développement du parc d’attraction mais aussi de la ville toute autour.

Disneyland Paris et sa folle aventure
Jacques Chirac et Michael Eisner signent la Convention pour la construction de Disneyland Paris. @radiodisneyclub

Effectivement, La Walt Disney Compagny et le groupe Euro Disney, ne sont pas chargés que du parc mais également de l’aménagement de sa banlieue. Les closes stipulent l’emploi de collectivités locales et la mise en place des infrastructures d’accès au parc.

Les travaux débutent rapidement, en août 1988. Et dès l’année suivante, la France échange déjà, dans les grandes bourses européennes, les actions de Disneyland Paris et sa folle aventure.

La fête va enfin commencer

Les travaux durent presque cinq ans. Les chiffres sont impressionnants car on compte pas moins de 5300 ouvriers européens sur le chantier, plus de 180 entreprises qui y participent. Le parc d’attraction représente alors un investissement de 50 milliards de francs avec la promesse d’une ligne RER directe depuis Paris et une gare TGV desservant le parc. A terme, on parle alors de la création d’au moins 12 000 emplois, ce qui viendrait dynamiser l’Est parisien. Disneyland Paris et sa folle aventure sont au centre de toutes attentions.

Disneyland Paris ouvre ses portes. Nous sommes le 12 avril 1992. Cet événement est couvert par la télévision française. Il s’agit d’un moment unique et grandiose. Un show à l’américaine pour Disneyland Paris et sa folle aventure qui commence enfin en France. Les premiers visiteurs, une famille de la région parisienne, se verront d’ailleurs remettre un pass à vie pour le parc d’attraction.

Des milliers de visiteurs de toute l’Europe s’y bousculent dès le petit matin pour être certains de visiter Disneyland, qui a fait couler tant d’encre. L’organisation est à l’image de l’entreprise : millimétrée à la seconde près. L’entrée coûte alors 34,3 euros et garantit surtout une plongée unique dans l’univers de Disney. Tous les détails sont minutieux et conquièrent enfants comme parents.

Disneyland Paris et sa folle aventure
L’organisation est à l’image de l’entreprise : millimétrée à la seconde près. @martzzlstrauss

Les visiteurs découvrent alors 29 attractions réparties, comme en Californie, sur différents lands. La plupart s’inspirent de leurs comparses américaines dont par exemple, Pirates des Caraïbes ou encore Big Thunder Mountain. Sept hôtels sont près à accueillir les touristes ainsi que le Disney village et de nombreux restaurants.    

Ils donnent de la joie ou bien du chagrin

Mais de 1993 à 2007, le parc n’attire pas autant de visiteurs qu’escompté. On freine et on met en pause de nombreux projets de développement pour limiter les dégâts financiers. Deux ans après son ouverture, et face à une dette de trois milliard d’euros, de nouveaux acteurs doivent investir dans le projet.

En parallèle, Disneyland Paris ouvre la gare TGV de Marne-la-Vallée qui relie le parc d’attraction désormais à toute l’Europe. En 1995, l’attraction Space Mountain voit le jour et l’astronaute Buzz Aldrin est convié à cette inauguration.

Disneyland Paris et sa folle aventure
En 1995, l’attraction Space Mountain voit le jour. @ZinoScheers

Disneyland Paris et sa folle aventure repartent grâce à la création d’un deuxième parc, les nouveaux Studios, prévu pour 2002. Il ouvrira le 16 mars et propose dix attractions supplémentaires et de nombreux spectacles. Euro Disney devient alors Disneyland Resort Paris.

Mais il faudra attendre 2007 et le remaniement des deux parcs. Pour faire croître son attractivité, Disneyland Paris se lance dans la construction de nouvelles attractions comme Crush’s Coaster ou Tower of Terror dans le studio.

Je suis heureux à l’idée de ce nouveau destin

Ces changements s’accompagnent d’un chiffre d’affaire en augmentation et surtout de visiteurs toujours plus nombreux. En 2010, les Studios proposent une nouvelle offre. Arrive alors Toy Story playland avec trois nouvelles attractions et une boutique. Deux ans plus tard, avec le rachat de Lucasfilm, Disneyland s’offre une nouvelle version de Star Tour et en 2017, ce sera au tour de Space Mountain de devenir Star Wars hyper space mountain.

Disneyland Paris et sa folle aventure
Arrive alors Toy Story playland avec trois nouvelles attractions et une boutique. @ChristianWagner

Durant cette nouvelle période voit la célébration d’anniversaires inoubliables comme les 25 ans du parc. De nouvelles propositions de divertissements s’organisent comme la Disneyland Paris Run Weekend ou la Magical Pride. Des thématiques réparties en saisons sont également mises en place comme la Saison du Roi Lion ou de la Reine des Neiges.

De nombreuses attractions ont droit à une remise à neuf comme Pirate des Caraïbes, Casey Jr Circus Train ou le Pays des Contes de Fée. Des attractions sont toujours en cours de rénovation (conformément aux nouvelles directions du parc) comme Roller Coaster ou Studio Tram Tour. Les hôtels font peau neuve comme l’Hôtel New York, remanié pour correspondre à l’univers Marvel et ses super-héros.

Le futur se dessine bien pour Disneyland Paris et sa folle aventure. En effet, de nouvelles extensions des Studios se dévoileront pour la fin de la décennie. Ce seront un land dédié aux superhéros Marvel et un autre autour de l’univers de la Reine des Neiges. On parle déjà, à l’horizon de 2030, d’un nouveau parc qui viendrait agrandir le complexe de Disneyland Paris.

Disneyland Paris et sa folle aventure
Le futur se dessine bien pour Disneyland Paris et sa folle aventure. @TomášNožina

Et vous, quels sont vos souvenirs de Disneyland Paris ? Partagez-les en commentaire.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.