fbpx

Versailles, l’histoire d’un rêve

Versailles, l’histoire d’un rêve

Le château de Versailles est un monument exceptionnel du patrimoine français. Symbole de la monarchie absolue, Versailles fait partie des endroits les plus visités au monde. Cependant, témoin de plusieurs siècles d’Histoire, le château recèle quelques détails et récits méconnus. Versailles, l’histoire d’un rêve.

Versailles, origine d’un mythe

Le château de Versailles est là bien avant Louis XIV. On doit ce relai de chasse à Louis XIII. Le père du Roi Soleil rachète le terrain pour y bâtir, en 1624, une demeure pour ses retours de chasse, Paris étant trop loin. Amoureux du lieu, il y fait venir ses enfants. Le jeune Louis goûte alors à cette vie plus calme qu’au Louvre, où l’immensité des espaces le fascine.

La Fronde (1648-1653) bouleverse l’enfance de Louis XIV, tout juste roi. Les nobles se révoltent contre les régents, Mazarin et Anne d’Autriche. Ils réclament Gaston d’Orléans, frère de Louis VIII. Obligé de fuir le Louvre en pleine nuit et de coucher sur la paille, le futur roi se promet de ne plus vivre à Paris. Versailles, l’histoire d’un rêve va devenir réalité.

Dès 1661, devenu roi de France, Louis XIV séjourne régulièrement à Versailles et entreprend les travaux nécessaires à son agrandissement et son embellissement. Il veut désormais régner là-bas et donc y centraliser l’État. Versailles devient ainsi la capitale politique du royaume. En s’installant là-bas, il est loin de Paris et surveille la noblesse qu’il force à venir vivre près de lui. Ils deviennent des courtisans, obligés de le servir et de reconnaître sa supériorité. Grâce à son château de Versailles, il prouve qu’il est un puissant souverain absolu et grand mécène de l’Art à la Française.

La cour s’y installe définitivement en 1682. Désormais, elle ne se déplace plus autant, de château en château, au fil des saisons. Mais le château de Versailles est en perpétuel chantier (chose qui ne change pas !). Colbert disait d’ailleurs qu’il s’agissait d’un « monstre de bâtiment ».

Versailles, l’histoire d’un rêve
Le château de Versailles

Versailles, l’histoire d’un rêve

Son arrière-petit-fils, Louis XV, entreprend des travaux de modernisation. Il met en place une vie privée du roi, en construisant des petits appartements, inaccessibles pour les courtisans. Le château de Versailles Louis XIV est démodé. Il érige aussi le Petit Trianon pour sa favorite, Madame de Pompadour. Elle est d’ailleurs la favorite qui a règne le plus longtemps sur le cœur d’un roi (vingt ans) et la seule personne hors de la famille royale à décéder à Versailles.

Louis XVI et son épouse, Marie-Antoinette, participent à l’évolution du château. Versailles, l’histoire d’un rêve se doit d’être à la page du néo-classicisme. Ils sont à l’origine de l’aile Gabriel (à droite en arrivant devant le château) mais aussi, du hameau de la Reine et du théâtre à Trianon, où Marie-Antoinette échappe à la rigueur de l’étiquette. Mais également, on leur doit des changements de décoration qui retire les effets baroques et rococo du château.

La Révolution française met fin aux rois. Le château tombe en ruine, vidé de ses meubles, revendus partout dans le monde. L’État manque d’argent, ce qui sauve le palais de la destruction. On installe, cependant, une guignette au Hameau et des champs de pommes de terre dans les jardins.

Malgré les projets de Napoléon pour y vivre, les lumières de Versailles ne se rallument pas. Il remeuble alors le grand Trianon et le Hameau de la reine pour sa seconde épouse, Marie-Louise. Ils feront trois séjours à Trianon en 1810, 1811 et 1813.

Durant la Restauration, on réaménage le grand Trianon et on symétrise les ailes du château. Celle de Louis XIV s’effondrant, Louis VXIII fait construire l’aile Dufour (à gauche). Cette dernière est cependant plus petite que l’aile Gabriel, les moyens alloués n’étant plus les mêmes. De plus, après son abdication, Charles X séjournera au Grand Trianon avant son exil en Angleterre.

Versailles, l’histoire d’un rêve
La Galerie des Glaces

Versailles : musée des Français

Mais, il faut attendre Louis-Philippe pour le château renaisse de ses cendres. Il en fait un musée à toutes les gloires de la France, en 1837. Au prix de travaux faramineux, il ouvre ainsi les portes de ce château emblématique au peuple. On sait que l’ancienne impératrice Eugénie, femme de Napoléon III, viendra visiter le château de Versailles.  

Versailles est aussi associé à la guerre. En 1871, après la défaite de la France, l’Empire Allemand est prononcé dans la Galerie des glaces. En 1919, on y signera le traité de Versailles, mettant fin à la Première Guerre mondiale.

Pierre de Nolhac, conservateur de Versailles de 1892 à 1920, décide d’entreprendre une reconstitution fidèle du Versailles dans ses heures de faste. Le premier meuble qu’il achètera est le fameux bureau à cylindre de Louis XVI. Faire revivre Versailles, l’histoire d’un rêve, est alors une nécessite. Il n’aura de cesse de remeubler le château pour lui rendre son apparence d’antan.

Durant la Seconde Guerre mondiale, les Nazis s’installent dans le château. La Résistance a pour projet de faire sauter Versailles et installent des explosifs. Heureusement, on signera l’armistice avant.

Aujourd’hui, Versailles rénove des espaces pour les ouvrir au public et poursuit la transmission de son Histoire. C’est le cas pour le Hameau de la Reine, la chambre du Roi ou la Chapelle. On met à l’honneur ceux qui ont fait Versailles dans de nombreuses expositions, dévoilant les coulisses de ce palais, aux mille pièces ou encore les histoires insolites qui entourent le château.

Versailles, l’histoire d’un rêve
La Galerie des batailles

Le Versailles que nous connaissons est donc le résultat d’une histoire chamboulée et extraordinaire. Spectateur et acteur de l’Histoire, le château de Versailles est un patrimoine vivant de notre Histoire.

Lisez également notre article sur les secrets et anecdotes de Versailles.

Bannière Ô Magazine
Soutenez-nous !
Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.