fbpx

Un rêve lucide, c’est quoi ?

Que diriez-vous d’un rendez-vous avec Brad Pitt, d’une sieste au dessus des nuages et d’un plongeon avec les dauphins ? Non, je ne délire pas et oui c’est possible et surtout c’est gratuit. Comment ? Il suffit de fermer les yeux, de vous endormir et de contrôler vos rêves. En effet, les rêves lucides ont la particularité de vous laisser choisir consciemment vos actions, vos rencontres et vos explorations, le tout en plein sommeil.

Le rêve lucide est un rêve que l’on fait en en ayant conscience. Mais comment est-ce possible ? Quelles sont les différences psychiques et neurologiques ? Ont-ils des bienfaits particuliers ? Nous retrouvons Robin Valbret, étudiant en psychologie et passionné de rêve lucide pour nous éclairer sur la question.

Si les études sur les rêves lucides sont assez récentes, Robin nous rapelle que l’existence de ces rêves ne date pas d’hier. En France, en 1867, le marquis Léon d’Hervey de Saint Denys publie un mode d’emploi du rêve lucide. N’ayant rien d’une étude scientifique, son ouvrage est simplement le récit de son expérience. Les scientifiques se pencheront sur le sujet bien plus tard, dans les années 1980 avec Stephen LaBerge entre autres, une référence dans l’étude de ce type de rêves.

Qu’est-ce qu’un rêve lucide ?

Pour comprendre le fonctionnement d’un rêve lucide, notre étudiant psychologue nous explique d’abord le fonctionnement d’un rêve ordinaire. Robin nous raconte que les rêves n’ont lieu que dans la phase paradoxale du sommeil. Cette phase est dite paradoxale car certaines parties du cerveau sont activées de la même manière qu’en pleine journée. Ainsi, le cerveau enregistre les informations qu’il rêve comme s’il les vivait. Le rêve lucide, lui est encore plus paradoxal, puisqu’il n’est pas reposant. Le cerveau est en suractivation et seul le corps est réellement endormi. Cet état d’éveil est bien plus amplifié dans un rêve lucide que dans un rêve ordinaire.

Qui peut contrôler ses rêves ?

Mais qui est capable de rêver lucide ? Eh bien figurez-vous que la proportion de rêveurs lucides est forte. En effet, se réveiller d’un cauchemar est considéré comme être lucide dans un rêve. Et ce phénomène arrive à beaucoup d’individus. Cependant, ils y a plusieurs niveaux de rêves lucides : et celui-ci ne fait pas partie de ceux qui sont intentionnels. Même si on ne parle pas encore de volonté de rêver lucide, près de 20% des personnes maîtrisent leurs rêves régulièrement. Pour ceux qui s’entraînent et qui rêvent de manière lucide intentionnellement, les études sont malheureusement trop récentes pour des données chiffrées.

Si nous ne pouvons pas encore mettre de chiffres sur les rêveurs lucides, nous avons une idées des prédispositions à contrôler ses rêves. Les enfants sont les plus concernés, dû à leurs capacités oniriques bien plus importantes. Vous vous en souvenez peut-être, mais l’imagination d’un enfant est débordante et l’intérêt du rêve important. Un enfant est souvent enthousiaste à l’idée de rêver, de s’y préparer et s’y attache. C’est cet entrain pour le rêve que nous perdons à l’âge adulte qui rend le rêve lucide moins facile. Avec de l’enthousiasme, le rêve lucide est sans doute plus accessible via de nombreuses techniques, adaptée à la forme physique et psychologique. On note également que les narcoleptiques et ceux qui pratiquent la méditation sont plus prédisposés à faire des contrôler leurs rêves.

Quels sont les bienfaits du rêve lucide ?

Ces informations sont bien intéressantes mais quelle est l’utilité d’un rêve lucide ? Encore une fois, les recherches étant assez récentes, nous ne sommes qu’au début de l’exploration de l’utilisation des rêves lucides. Jusqu’à aujourd’hui, les recherches sont surtout basées sur la nature de ce type de rêve. On témoigne cependant de véritables avancées pour certaines personnes grâce à cette pratique. Le rêve lucide est très utilisé dans les thérapies contre les cauchemars. Il sert à en prendre le contrôle pour les stopper ou les transformer en rêves. On se questionne également sur son utilisation pour tester les troubles de stress traumatique. Le cerveau ressentant la même chose en rêve lucide et en vrai, fouiller dans son subconscient aide généralement à surmonter des obstacles.

Pour les mauvais côtés, nous n’en avons pas encore trouvé ! En effet, du film Inception pourrait faire naître une peur de devenir indépendant d’un état de contrôle total. Pas de panique, les scientifiques n’ont pas démontré de syndrome de personnes qui restent coincées ou qui négligent tout pour se mettre aux rêves lucides. Eh oui, les rêves lucides sont bien trop éprouvants pour rester perpétuellement dedans.

Si vous voulez en savoir plus

Évidemment, nous pourrions écrire des pages et des pages sur les rêves lucides. Vous avez cependant les bases, pour approfondir, voici quelques références. En ce qui concerne la recherche, l’Université de Lyon partage en libre accès les articles de ses professeurs, experts dans le domaine. Si l’Histoire du rêve lucide vous intéresse, le livre du marquis Les rêves et les moyens de les diriger et les ouvrages chinois du VIIe et VIIIe siècle sont à lire. Si vous êtes fâché avec les mots, je vous conseille vivement le documentaire Arte Le mystère des rêves lucides, disponible ci dessous.

Vous avez sans doute envie d’en savoir plus sur les techniques à appliquer pour rêver lucide ? Ça tombe bien, nous avons énuméré une listes de méthodes pour être éveillé en rêvant. Et pour avoir des exemples d’expériences, deux rêveurs lucides nous ont raconté leur expérience.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.