fbpx

Tromsø ou la destination parfaite pour un Noël féerique

Tromsø

C’est bien connu, en cette période de l’année, la Scandinavie est très prisée par les férus de voyage, notamment pour ceux qui veulent apercevoir les fameuses aurores boréales. Pour les amoureux du froid et des décors de Noël, Tromsø se révélera donc comme un petit paradis sur terre.

 

Tout au nord de la Norvège, la porte d’entrée vers l’Arctique vous garantira bien plus qu’une soirée devant les aurores boréales. Située au-dessus du cercle polaire, la ville a été nommée troisième plus belle destination de voyage par le site Trip Advisor ; du folklore norvégien aux illuminations de Noël omniprésentes, Tromsø vous offre, en hiver, un vrai décor digne de La Reine des Neiges.

Bien que petite – n’oublions pas que la Norvège est un pays étriqué – c’est une ville où l’on ne s’ennuie pas et où tout est faisable à pieds (à condition que vous soyez parés de très bonnes chaussures ou de très bons crampons car le Norvégien est habitué à se balader aisément sur du verglas ou dans trente centimètres de neige, contrairement à nous), même si le réseau de transports en commun reste très correct.

L’incontournable monument à faire est sans aucun doute la cathédrale arctique, qui surplombe la ville. Prendre un AirBnB juste derrière est d’ailleurs idéal pour être proche de tout sans avoir le bruit de la ville et ça se révélera bien moins cher qu’un hôtel dans le centre-ville (prévoyez un bon budget car tout est plus cher en Norvège et n’oubliez pas de passer par le bureau de change avant de partir – attention, le NOK est plus fort que l’euro – pour éviter des frais bancaires astronomiques au retour).

Concernant les aurores boréales, plusieurs agences de voyage organisent des excursions (pour environ cent euros vous aurez le droit à un guide, une dégustation de viande de renne et une photo de qualité en guise de souvenir vous mettant en scène devant les aurores boréales), cependant vous pouvez encore une fois faire de grosses économies en empruntant le téléphérique pour accéder au sommet de la montagne (une vingtaine d’euros aller-retour) et attendre les aurores boréales à partir de la station. Cette option est un peu plus risquée car rien ne vous garantit une bonne visibilité – tout dépendra de la météo du jour – mais une bonne option est de vérifier les « northern light forecasts » sur Internet pour vous tenir au courant du meilleur moment pour tenter votre chance.

 

Néanmoins, pas de panique si vous êtes plus attiré par le soleil ; à partir de mai, Tromsø vous offre un autre spectacle tout aussi magnifique : le soleil de minuit ou jour polaire où pendant près de deux mois, le soleil ne se couche pas.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.