fbpx

Observez la nature depuis votre canapé

Le confinement vous semble long dans votre petit appartement parisien ? Vous êtes en manque de connexion avec la nature et les animaux ? Eh bien figurez-vous que vous pouvez observer la vie sauvage aux quatre coins du globe depuis votre canapé !

Au bout d’un mois de confinement, vous avez sans doute testé tous les passe-temps conseillés par le magazine. Vous avez sans doute, regardé les meilleurs films, écouté les meilleurs podcasts, lu les meilleurs livres, rangé votre dressing et visité tous les musées en ligne. Mais qu’en est-il de votre connexion à la nature ? Le site Explore vous permet d’assouvir votre soif d’aventure avec des lives dans le monde entier. En plaçant des caméras dans les lieux sauvages, les parcs naturels et les zoos, le site web diffuse en direct la vie des animaux qui y vivent.

Observez les ours polaires

Observez attentivement la nature du Cap Churchill au Canada, peut-être que vous y apercevrez des ours polaires et leurs oursons. Si vous attendez jusqu’à l’automne (il va falloir être patientes), vous verrez sans doute quelques ours attendre la formation de la banquise, indispensable à leur survie. En attendant, les mamans restent deux à trois ans avec leurs oursons. Vous les verrez sûrement apprendre les compétences nécessaires à la survie en Arctique à leurs petits.

Avec un peu de chance, vous y verrez aussi des aurores boréales !

Admirez les sauts des Orques

Le laboratoire de recherche sur les baleines de l’île Hanson au Canada a déposé des caméras sur le col de Blackney, route principal de passage des orques. L’été, ils sont plus de 150 à vivre dans ces eaux. Vous y observerez des épaulards de sept à dix mètres ! Petite anecdote : ces mammifères marins font partie des seuls animaux à se reconnaître dans un miroir. C’est l’une des raisons pour lesquelles ils sont capturés pour les parcs d’attractions, ce qui représente une source de dépression et de diminution de population des orques.

Connectez-vous à l’aurore (n’oubliez pas le décalage horaire) pour admirer le merveilleux lever de soleil sur les montagnes !

Contemplez le travail des abeilles

En Allemagne, à Buchloe les abeilles n’ont pas stoppé leur activité dans la nature pendant le coronavirus ! Une caméra a été placée devant la ruche à miel. Vous pourrez observer les abeilles y déposer le pollen et repartir en chercher. En regardant bien, vous aurez sans doute l’impression de les voir danser, c’est normal. Leur « chorégraphie » est utilisée comme moyen de communication pour donner des informations vitales comme l’emplacement de nourriture.

Épiez les colibris !

En Californie, à La Verne, une caméra attend sagement dans un ficus, un des milieux naturels des colibris que vous pourrez observer. La caméra alterne entre une mangeoire de colibris et un nid de colibris femelles. Peut-être aurez-vous l’occasion de voir un colibri en plein vol. Il peut atteindre 80 battements d’ailes en une seconde ! Cependant il faudra ouvrir l’œil, leur petite taille (cinq à dix centimètres) et leur grande vitesse (plus de 70 km/h) les rendent difficiles à voir.

Regardez les gorilles du Congo

Là où les caméras filment, dans la forêt congolaise, les gorilles passent très souvent. Vous pourrez observer leurs allers et retours depuis la forêt, se nourrissant de végétation. Si vous êtes chanceux, vous témoignerez peut-être de la création du nid d’un gorille pour sa nuit. Autrement dit, les gorilles passent une majorité de leur temps à se reposer, pour digérer les aliments fibreux qu’ils ingèrent en guise de repas, vous les verrez sûrement en pleine sieste.

Observez un nid d’aigle

Dans l’Iowa à Decorah, vous pourrez observer deux pygargues et leurs petits dans leurs nids. Après la destruction de leurs deux premiers nids, l’équipe du projet Raptor Resource Project a construit un troisième nid au couple d’aigles pour maintenir l’espèce. Maintenant qu’ils ont un nid, observez-les chaque année revenir et élever une autre couvée.

Nagez avec les bélugas !

Dans l’estuaire de la rivière Churchill, au Canada, on retrouve plus de 57 000 bélugas chaque année. Ils suivent la rivière pour se rendre de l’Arctique aux eaux plus chaudes. Une caméra sous-marine est installée sur la coque du Beluga Boat, que les bélugas suivent. Vous y observerez des bélugas nager, manger et allaiter.

Alors à vos canapés, les ours, abeilles, colibris et bélugas n’attendent que vous !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.