fbpx

A l’aube de la Grande guerre, Paris est à la fois la capitale mondiale de la mode et de l’Art.
La scène parisienne, mélant stylistes et artistes, compose un environnement extrêmement créatif.
Nous vous présentons une figure de la Belle-Epoque et de la mode française, le couturier Paul Poiret. Dessinateur de mode pour Jacques Doucet en 1898, il ouvre la maison de couture à son nom en 1903. Avant-gardiste, il est rendu célèbre par ses créations aux lignes fluides et amples et par son importante contribution à libérer la femme de son corset incommodant. Merci Paul.
A l’image des maisons actuelles, il ne se limite pas au tissu et imagine des parfums, papiers peints, tapis… associant un art de vivre à ses collections de vêtements. Il est également à l’origine de la popularisation du défilé de mode comme moyen de présentation des nouvelles tenues. Visionnaire, celui qu’on surnomme ‘le magnifique’ ou ‘Le roi de la mode’ fait appel à plusieurs dessinateurs en vogue pour illustrer les catalogues de ses collections.

Parmi eux, le très célèbre Paul Iribe qui anime les silhouettes de son répertoire à la façon d’estampes japonaises et imagine un univers particulier pour chacune de ses pièces. Né à Angoulême en 1883, il étudie à l’Ecole des Beaux Arts, et à seulement 25 ans crée pour Paul Poiret un catalogue de 10 dessins très particuliers.
Paul Poiret racontera : « Un exemplaire en fut adressé à chaque souveraine d’Europe, portant après les pages de garde une dédicace spécialement imprimée en beaux caractères. Tous furent bien accueillis et appréciés, sauf toutefois celui de S.M. la reine d’Angleterre, qui me fut retourné avec une lettre d’une dame d’honneur, me priant de m’abstenir dans l’avenir de tout envoi de ce genre. Je n’ai jamais compris cette méprise. »
Le catalogue « Les robes de Paul Poiret racontées par Paul Iribe », 1908, est conservé au Musée Galliera à Paris.

Le dessin de mode est alors une nouveauté, remplaçant les représentations austères des modèles de l’époque. Le choix des illustrateurs n’est pas laissé au hasard. Ils apportent leur touche, leur parfum, leur personnalité à la marque et aux tenues qu’ils dessinent.
Homme mondain à la modernité inégalable, Paul Poiret est une icône de la ‘mode à la française’ qui continue de fasciner les grands couturiers.

 

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.