fbpx

Les enfants stars

Les enfants stars

Britney Spears, Shia Leboeuf, Lindsay Lohan, Miley Cyrus… Tous auraient été les victimes de la supposée « Malédiction des enfants Disney ». Élevés entre les feux des projecteurs et un foyer chaotique, les enfants stars grandissent dans un environnement hors du commun. Coincés dans ce monde d’adultes, mais aussi de succès et de paparazzis, certains ne parviendront jamais à avoir une enfance normale, et pourront même en pâtir jusqu’à l’âge adulte.

Grandir dans le showbiz

Bien que nous soyons accros à leurs séries et leurs films, les scandales des enfants stars ne cessent de nous rappeler le problème que pose le travail des mineurs à Hollywood. Malgré les lois mises en place pour les protéger, le consentement de ses enfants acteurs, chanteurs, ou même influenceurs, se retrouve souvent brouillé. Les enfants stars voient-ils leurs enfances volées par Hollywood ?

La célébrité chez l’enfant

La célébrité est un phénomène qui peut être difficile à appréhender, même pour les personnes adultes. Pour un enfant ou un adolescent, cela peut être encore plus problématique, considérant le fait qu’ils sont dans une période de développement. Devenir une star dès son plus jeune âge est-il dangereux pour les enfants ? Pas forcément : cela n’est pas systématique. En effet, tous les enfants stars n’ont pas eu une adolescence et une vie d’adulte chaotique. Certains s’en sont très bien sortis, comme l’iconique Shirley Temple, petite star de Petite Princesse. Ou même Jodie Foster, qui a commencé sa carrière à l’âge de 3 ans.

Néanmoins, pour d’autres, la célébrité peut devenir un poids difficile à porter. Beaucoup se retrouvent addict aux drogues ou alcooliques, comme Macauley Culkin ou Demi Lovato. D’autres, comme Lindsay Lohan, doivent jongler entre la célébrité et leurs problèmes de famille. Tout cela en étant constamment scrutés par les médias. Ainsi, pour ces enfants vedettes, la célébrité n’a fait que les précipiter dans la solitude, et détruire leur santé mentale. Malheureusement, ce sont les sujets préférés des tabloïds, qui n’hésitent pas à les afficher dans leurs pires moments.

La crise : un besoin de catharsis ? 

Avec une enfance si hors du commun, il n’est pas étonnant que ses enfants finissent par faire une crise. Ils adoptent des comportements destructeurs. Bien que souvent, la “rébellion” de ces stars soit le produit d’une enfance difficile ou traumatique, elle peut aussi venir d’une envie de se défaire de leur image enfantine. Miley Cyrus en est un parfait exemple. Elle était connue pour son rôle de Hannah Montana, de la série originale Disney Channel du même nom. Mais elle a brisé son image d’adolescente avec son single We can stop. Miley a complètement détruit la perception que le public avait d’elle, en devenant la plus explicite possible. De fait, les rôles attribués par Disney ou Nickelodéon finissent souvent par représenter entièrement les acteurs qui les jouent. Cela a été le cas pour Zach Efron et son rôle de Troy Bolton.


Lire également : La masculinité au cinéma.


Quid de la protection de l’enfant ?

Aux États-Unis, les acteurs mineurs sont protégés par les syndicats de travail, ce qui n’a pas toujours été le cas. Jusqu’aux années 30, ils n’existaient pas de lois leur permettant d’obtenir leur propre salaire, ou même d’avoir des conditions de travail adaptées à leur jeune âge. Cependant, tout n’est parfait aujourd’hui. Puisque les lois sur le travail des mineurs varient selon les états, certains studios déplacent les lieux de tournage là où les réglementations sont plus laxistes. Ils parviennent ainsi à contourner les lois.

L’ambiguïté du consentement des mineurs

Le consentement des mineurs est une question complexe. S’ajoute à cela la possibilité que les parents, figure d’autorité, exploitent leurs enfants pour leurs propres gains, ou pour poursuivre, indirectement, une carrière dans le show business. De plus, dans ce domaine compétitif et impitoyable, comment savoir si les enfants ne seront pas poussés, de manière licite ou pas, à produire du divertissement contre leur gré ? Cela a été le cas pour le Roi de la pop, Michael Jackson. De sa voix « trop efféminée » à ses supposées chirurgies esthétiques, en passant par des accusations d’abus sexuels sur mineurs… Le comportement de Michael Jackson a provoqué plusieurs scandales au cours de sa carrière. Certains ont donc tenté de comprendre le pourquoi de ces étrangetés en revenant sur son enfance.

Source : http://net.archbold.k12.oh.us/ahs/web_class/Fall_09/%20michaeljackson_valadez/Jackson5.html
Photo des Jackson 5ive.

Le père des Jackson 5ive a reconnu avoir été une personne violente envers sa famille. Il fouettait ses 8 enfants avec la ceinture. Il a aussi longtemps critiqué le physique de son fils, notamment en lui disant que son nez était trop épaté. La maltraitance physique et morale subi par Michael Jackson peut expliquer ses possibles recours à la chirurgie plastique, ainsi que son comportement particulier. Certains ont supposé qu’il souffrait du syndrome de Peter Pan, ou le fait de se comporter comme un enfant à l’âge adulte. Il aurait cherché à compenser pour son enfance dysfonctionnelle.

Victimes de la projection de leurs parents ?

Michael Jackson et ses frères ont-ils été victimes de la projection de leurs parents ? Joseph Jackson a-t-il forcé ses enfants à réaliser son rêve de musicien ? Ses enfants racontaient qu’il les scrutait pendant leur entraînement, sa ceinture à la main, à l’affût de la moindre faute. La projection est une chose que l’on observe souvent chez les parents qui n’ont pas pu réaliser leur carrière de rêve. Ou même ceux qui n’acceptent pas d’avoir mis fin à leur carrière avant d’atteindre leur potentiel. Ils utilisent donc leurs enfants pour réaliser leurs propres rêves : ils vivent à travers eux. L’émission de téléréalité américaine Toddlers & Tiaras, vivement critiquée, en est un parfait exemple.

Le programme de TLC se centre sur les concours de mini-miss organisés à travers plusieurs États américains, en choisissant deux familles par épisodes. Les mères de ses petites miss ont souvent été accusées de forcer leurs enfants à faire ces concours contre leur gré. Beaucoup condamnent aussi leur tendance à sexualiser leurs enfants, en les habillant de manière trop mature ou sexy. La sexualisation des mineurs au cinéma constitue un véritable problème éthique. Nathalie Portman, dans son rôle de Mathilda dans le film Léon, a provoqué un débat sur le rôle très problématique de la Lolita.

Comment profiter de son enfance, lorsqu’elle est utilisée pour les scénarios du grand écran ? Le nouveau regard que nous avons sur Hollywood après les mouvements Me Too et Times Up nous incitent à reconsidérer dans quel environnement les enfants stars passent les moments les plus formateurs de leur vie.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.