fbpx

Les clés pour se détacher d’un passé néfaste

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
femme qui est pensive repensant à son passé

Nous avons tous eu d’une façon ou d’une autre un passé compliqué, lourd à porter, qui nous empêche d’avancer vers l’avenir. Cependant, votre vécu fait ce que vous êtes alors, comment concilier son passé et son présent pour un futur en paix avec vous-même.

Comprendre, analyser, accepter

Tout d’abord oublier ses souvenirs ou être dans le déni du passé est une façon de fuir la réalité. Vous ne pouvez pas changer le passé, vous pouvez qu‘améliorer l’avenir. Certains souvenirs vous hantent et vous traumatisent. Il faut apprendre à les apprivoiser. Vous confrontez à vos souvenirs pleins de souffrances vous permettra de mieux les laisser s’en aller . Vous devez accepter ce qui s’est passé sans être dans le démenti. En effet, analyser le pourquoi du comment vous permettra de mieux comprendre vos peurs et vos blocages. Evidemment, il n’est pas question de cogiter toute la nuit, mais de trouver un moyen pour prendre du recul face à un passé destructeur afin qu’il n’impacte le moins possible sur votre présent, vous permettant ainsi d’avancer vers le futur. Vous avez le droit d’être en harmonie avec vous-même et d’être heureuse.

photos représentant les souvenirs du passée

Effectivement, se détacher de son passé ne signifie pas l’oublier. Vos souvenirs font partie de vous-même, mais ils ne constituent pas la réalité de ce que vous êtes dans l’instant présent. C’est dans le présent que vous pouvez faire des choix, pas dans le passé. Autrement dit, vous ne pouvez pas être tenu pour responsable de choses qui échappent à votre maîtrise. Et votre passé vous échappe totalement : il est passé. Vous ne pouvez pas retourner en arrière pour le changer.

« tendre la main au fantôme quand il vient nous effrayer »

Nietzche

Se re valoriser

Tout d’abord, fixez-vous des objectifs. Ecrivez chaque petite victoire du jour sur un cahier et chaque ambition qui vous vient en tête. Prenez soin de vous, pour vous redonner confiance. Il faut également être bien entouré de personnes qui vous connaissent, vous épaulent et qui vont vous aider à aller de l’avant. Des proches qui comprennent vos angoisses et vos craintes sans vous juger .

Le passé impact tellement sur votre personnalité, votre style de vie, votre capacité émotionnelle, votre relation à l’autre. Lorsqu’il est sombre et néfaste, il vous brise et vous devez apprendre à vous reconstruire et à vous aimer. Différentes solutions s’offrent à vous pour vous accompagner dans ce processus de guérison .

L’EFT

L'Eft, le guide des points de séquence

L’emotional freedom technique, ou « technique de libération émotionnelle », a été mise au point par Gary Craig, un ingénieur américain, en 1993. Elle est fondée sur le principe de la circulation de l’énergie de la médecine traditionnelle chinoise. Les chocs, physiques ou psychologiques, provoquent des perturbations énergétiques, des blocages, des « noeuds », que l’on peut repérer sur les méridiens d’acupuncture. En stimulant ces points avec des tapotements de doigts tout en se concentrant sur un problème, ces nœuds se libèrent. Une séance commence par l’identification et l’évaluation de l’intensité d’une douleur physique ou émotionnelle. Pour traiter  » l’ inversion psychologique » – tout ce qui empêche inconsciemment d’aller mieux. Viennent des séquences de tapotements ou de massages légers sur des points précis, en récitant des phrases positives. La technique est simple et peut-être pratiquée seule.

L’EMDR

Développée à partir de 1987 par la psychologue américaine Francine Shapiro, l’ EMDR – eye movement desensitization and reprocessing ou « intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires » – repose sur un principe simple. Notre cerveau possède un mécanisme d’autoguérison qui lui permet de « digérer » les chocs émotionnels. Si le choc est trop fort, le système est submergé d’informations et le traumatisme reste bloqué dans le système nerveux, stocké dans un réseau de neurones indépendants. Il crée alors des souvenirs « anormaux » (des images, des sons ou des sensations corporelles). Les mouvements rapides des yeux permettent de synchroniser l’activité des deux hémisphères du cerveau pour « relire » ces souvenirs et les remplacer par des images positives. Au cours d’une séance, le praticien aide le patient à repérer le problème qui sera traité. Puis il stimule les mouvements de ses yeux avec des gestes rapides de la main jusqu’à ce que les émotions soient neutralisées et que l’événement passé soit associé à des pensées et des sentiments positifs.

La chiropractie

Également appelée «chiropraxie », elle a été créée par un guérisseur américain, Daniel David Palmer, dans les années 1880. On croit, à tort, qu’elle ne règle que les problèmes de dos, car, pour les chiropraticiens, notre dos reflète notre état émotionnel. En fait, notre colonne vertébrale protège la moelle épinière, une véritable « autoroute de l’information nerveuse ». La moindre perturbation de l’influx nerveux, un accident ou une mauvaise posture, mais aussi un choc émotionnel, un stress excessif, une colère contenue. Effectivement, c’est ce qui crée une interférence dans la communication qui peut devenir le point de départ d’une pathologie. Le chiropraticien parle à cette intelligence du corps : avec des techniques de manipulations spécifiques. Il envoie des informations au système nerveux en recréant des mouvements oubliés par le corps. Les chiropraticiens ayant une vision globale de l’être humain, ce « dialogue » permet de résoudre non seulement le mal de dos, mais génère bien souvent un bien-être psychologique.

La thérapie immersive

La thérapie est la méthode la plus répandue et conventionnelle. Le psychologue ou psychiatre va analyser vos schémas dut à vos souvenirs passés. Afin de vous aider à mieux vous connaître, vous comprendre, être en harmonie avec vous-même. Il vous aide également à mieux faire face à certaines situations. La différence entre les deux est que le psychologue n’a pas fait des études de médecine et ne peut donc pas vous prescrire des médicaments si nécessaire (type antidépresseur).

Un schéma est une faille qui rejaillit à un moment dans certaines situations d’instabilité, qui a une explication dut au passé. Cela peut être le schéma de l’abandon par exemple qui ressort lors d’une rupture. Après avoir défini et analyser durant de nombreuses séances vos schémas, le médecin va entrer dans vos souvenirs. Il vous demandera de fermer les yeux pour mieux s’immerger dans le souvenir et le transformera en une image plus positive et sécurisante qui va atténuer certaines images douloureuses du passé. Il faut beaucoup de force et d’implication car se replonger dans le passé n’est jamais agréable et même plutôt perturbant . Cependant après la thérapie, on ressent les effets bénéfiques sur soi. Cela aide au développement de son moi intérieur, à mieux se connaître et appréhender les situations que vous redoutez .

D’autres formes de thérapie sont tout à fait possibles, vous pouvez également avoir recours au livre de développement personnel et à la sophrologie.

cours d'aquarelle en ligne
Actu lifestyle

Prendre des cours d’aquarelle en ligne

ofondir. Avec de la pratique, vous pouvez même devenir un grand professionnel de cette peinture. Ces cours abordent plusieurs thèmes vous poussant à explorer votre créativité. Alors comment maîtriser cette technique ? Quel est le matériel indispensable lors de ces formations ?

Lire la suite »

Laisser un commentaire