fbpx

L’enfant bleu de Fortnite

L'enfant bleu de Fortnite - Ô Magazine

Fortnite est un jeu-vidéo très populaire et mondialement connu pour ses Battle Royale. Cent personnes se réunissent et se battent en solo ou en groupe pour terminer 1er de la partie. Sortie le 21 juin 2017, Fortnite regroupe près de 350 millions de joueurs. Depuis le confinement, un appel à l’aide via un personnage nommé l’« EnfantBleu » a été créé pour lutter contre les violences faites aux enfants en France.

Le principe de l’enfant bleu

Malheureusement, beaucoup d’enfants subissent de la maltraitance faite par leurs parents ou leur tuteur légal. À cause du confinement, il y a eu une rehausse de 89% de signalements de violences infantiles. Cela peut être des violences physiques, psychologiques ou sexuelles. Enfermés chez eux avec leurs bourreaux, ces enfants subissent des traitements inhumains. Ils sont en détresse au quotidien et peuvent se sentir isolés, seuls et impuissants.

Afin de s’évader de tout cela et oublier leurs problèmes, ces jeunes jouent à Fortnite. D’une part pour se défouler en éliminant les autres joueurs et être dans leur monde. D’autre part, en rejoignant leurs amis qui leur permettraient de regagner le sourire. Ainsi, grâce aux recommandations des influenceurs, ils ont la possibilité d’ajouter en ami l’EnfantBleu. Ce dernier met ces enfants victimes de maltraitance en contact avec des membres de l’association l’Enfant Bleu. Disponible 7j/7 et 24h/24, il y a aussi l’aide de 22 bénévoles Havas qui se sont relayés entre eux pour faire vivre ce dispositif.

l'enfant bleu de Fortnite

Dès que le joueur ajoute l’EnfantBleu, il peut parler à un bénévole directement par message ou à travers le micro afin de lui expliquer ses problèmes. Ensuite la personne de l’association l’aide en trouvant des solutions afin de les régler tout en le rassurant. On leur offre une prise de parole pour se confier de leurs malheurs et leurs souffrances. En un mois, 1200 jeunes ont ajouté le personnage bleu. Environ 30% de mineurs ont pu s’exprimer sur leur mal-être qui pouvait concerner de la maltraitance ou autres.

Par ailleurs, l’association essaye également d’avoir plus d’informations sur la localisation de l’enfant concerné. Cela leur permet de pouvoir appeler les services sociaux si cela est nécessaire.

Vous pouvez sauver la vie de ces jeunes qui ressentent du désespoir ! Alors réagissons face à ces agresseurs qui pourraient prendre la vie d’un de vos proches.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.