La Journée internationale des droits des femmes : « l’égalité aujourd’hui pour un avenir durable »

Journée internationale droits femmes

Aujourd’hui, et ce comme chaque année à la même date, nous célébrons la Journée internationale des droits des femmes. Depuis sa première version en 1909, la International Woman’s Day défend les droits des femmes. Cette année, la thématique est “l’égalité aujourd’hui pour un avenir durable”, en lien avec l’écologie. Retour sur la création de cette journée.

Article rédigé par : Eugénie Richert

Pour cette édition 2022, la Journée internationale des droits des femmes (JIF)  aborde le thème de “L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable”. Cette année, le but est de rallier la cause des femmes à une autre au cœur de l’actualité : l’écologie. Parce que les femmes ont plus que jamais leur mot à dire à ce sujet. En effet, avec les enfants et les personnes âgées, ce sont les premières qui souffrent des conséquences désastreuses de la gestion du climat. Cette journée internationale arrive une semaine après la publication annuelle du rapport du GIEC, qui cette année nous alerte sur les “effets irrémédiables” du réchauffement climatique. 

L’histoire derrière la Journée internationale des droits des femmes

En 1909, le Parti socialiste d’Amérique lance la National Woman’s Day. L’année suivante, en 1910, le Parti social-démocrate d’Allemagne adopte l’idée de la Journée internationale des femmes à Copenhague. Françoise Picq, historienne française, constate donc que cette volonté de défendre les droits des femmes naît grâce aux mouvements socialiste. Même si à l’époque beaucoup de groupes féministes existaient, les partis socialistes ne voulaient pas pour autant s’y allier. En effet, ils ne voulaient pas des féministes dites bourgeoises.

En 1911, on célèbre donc la première Journée internationale des droits des femmes. Elle est axée sur le droit de vote ainsi que le droit au travail et la fin des inégalités sur le lieu de travail. Quelques jours plus tard, un incendie dans un atelier textile de New-York met en lumière plus que jamais l’importance de cette cause. Cette tragédie tue en effet une centaine de couturières, alors qu’elles étaient en grève pour défendre leurs droits. Lors des Journées suivantes, les femmes commémorent cet évènement, ce qui permet de faire le lien entre le mouvement ouvrier et la lutte des femmes. La cause s’intensifie au fil des années, et survit même aux deux Guerres mondiales.

En France, on fête la journée du 8 mars depuis 1982 grâce à Yvette Roudy. Elle est à l’époque la ministre déléguée aux droits des femmes. Cette date précise est d’abord née d’un mythe. En effet, en 1955, un article du quotidien L’Humanité revient sur une manifestation de couturières à New-York qui s’était déroulée le 8 mars 1857. Mais selon Françoise Picq, cet événement n’a jamais eu lieu. C’est alors Madeleine Colin qui avait créé le mythe. Elle souhaitait affranchir la cause des femmes du PCF, qui la portait depuis presque son origine. Cette histoire a été si marquante que la Journée internationale des droits des femmes a gardé cette date du 8 mars.

“L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable”

Au fil des années, la Journée internationale des droits des femmes a abordé différents thèmes. La majorité est presque toujours liée à l’éducation, à l’accès au travail ou encore à l’inégalité des sexes. En 2013, le 8 mars marque un tournant avec le thème : “Une promesse est une promesse : il est temps de passer à l’action pour mettre fin aux violences à l’égard des femmes”. C’est à cette même date que l’ONU lance le slogan “Le 8 mars, c’est toute l’année”. Il a ainsi pour but de pallier l’invisibilisation de la cause le reste de l’année. 

Journée internationale droits femmes
©Burst

“L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable”, voici le thème choisi par l’Organisation des Nations unies pour ce 8 mars 2022. Selon l’ONU Femmes, ceci vient “en reconnaissance de la contribution des femmes et des filles du monde entier qui mènent l’offensive quant à l’adaptation et la réponse aux changements climatiques et à leur atténuation, en faveur de la construction d’un avenir plus durable pour toutes les personnes”. A quelques jours de la 66e session de la Commission de la condition de la femme, l’ONU frappe fort avec un thème universel, qui nous touche toutes et tous. 

En effet, les pays en développement sont très touchés par les changements climatiques. Ils ont un impact sur les ressources naturelles, dont les femmes sont plus dépendantes. Dans ces mêmes pays, ce sont les femmes qui assurent en très grande partie les tâches quotidiennes. Et avec cette crise climatique, l’agriculture et l’approvisionnement en ressources deviennent de plus en plus compliqués. Les femmes sont alors plus exposées à la précarité mais aussi aux violences. Et pourtant, elles sont très peu à se retrouver autour des tables de décision.

Des combats et des actions

Cette année encore, la Journée internationale des droits des femmes est marquée par la crise sanitaire mais également par la guerre en Ukraine. C’est pourquoi l’ONU incite plus que jamais à agir. Aujourd’hui, plusieurs actions se déploient dans les différentes villes de France. En voici quelques-unes. 

  • Plusieurs cortèges auront lieu dans le pays. A Paris, un défilé partira de Gare du Nord à 14h, ses organisatrices incitent à une grève féministe. D’autres défilés ont lieu dans plusieurs grandes villes de France comme Caen. 
  • Le département de Seine Saint-Denis va renommer 108 bâtiments avec des noms de femmes importantes. Cela commence aujourd’hui et devrait s’étendre jusqu’en 2024. 
  • Dans la région parisienne, Puteaux organise une journée d’action avec Puteaux Emploi. Le thème est de la réussite au féminin. “Tout est possible” a lieu au Palais de la Culture toute la journée avec des conférences et des ateliers gratuits.
  • Du 2 au 12 mars en Ille-et-Vilaine, la ville de Fougères organise le Printemps des femmes et des filles. 

D’autres actions ne sont pas mentionnées dans cet article. Si vous voulez en découvrir plus, n’hésitez pas à vous informer sur le site internet de votre département ou sur vos réseaux sociaux. 

La Journée internationale des droits des femmes a pris du temps avant de devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Elle est ainsi une journée essentielle à la reconnaissance des droits des femmes et de l’égalité des sexes. Pour autant, “le 8 mars, c’est toute l’année” ! Et ça non plus il ne faut pas l’oublier. Ô Magazine souhaite à toutes une bonne Journée des Droits des femmes !

Laisser un commentaire

Ô Magazine
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Autoriser tous les cookies
Enregistrer la sélection
Paramètres individuels
Paramètres individuels
Il s'agit d'un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Afficher les cookies