fbpx

Jacquemus: 10 ans de succès fêtés en Provence

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
jacquemus_derosa_omagazine_0

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Jacquemus fête ses premiers dix ans de succès dans un endroit de rêve : la Provence. Valensole a accueilli le défilé du styliste français dans une immersion de nature et de couleurs. Une collection aux nuances claires et au seul but de donner de la grâce au corps. Voici les femmes et les hommes vus par le jeune représentante d’une marque qui donnera toujours de nouvelles inspirations. 

Jacquemus : à l’origine du mythe

Simon Porte, autrement dit Jacquemus, nait en 1990 entre Marseille et Avignon. Ses parents étaient paysans et c’est dans la simplicité de ce monde rural, que le jeune Simon développe la conscience de son projet : étudier la mode et devenir styliste.

C’est comme ça que avec plein de difficultés au niveau financier, sa famille lui permet d’étudier à Paris. Cependant, la vie parisienne ce n’est pas à quoi il s’attendait et un peu déçu d’ailleurs, Simon quitte la Ville Lumière. Avec pas trop de ressources, il décide néanmoins de persévérer : tout d’abord il achète des étoffes au marché et puis, dans un tout petit laboratoire, il en fait des vêtements simples.

Le minimalisme de sa production était au début une conséquence de ses poches vides ; en revanche, la simplicité est devenue le vrai concept de sa marque. De plus, comme il a dit en décrivant sa ligne : « C’est rien mais c’est tout ». Ensuite, il vient remarqué pendant un défilé à Tokyo : c’est là qu’il nait Jacquemus.

Valensole et le Coup de Soleil de Jacquemus : 10 ans de succès

]Un endroit de rêve pour fêter ses premiers dix ans de succès : les champs de lavande de Valensole. Jacquemus en fait, décide de fêter sa marque dans sa Provence natale, patrie de ses projets. Un défilé étonnant dans la simplicité de la campagne : peut-être un rappel aux débuts de ce styliste, entre minimalisme et classe. Il dira d’ailleurs : « Le minimalisme a été une nécessité, et pas un concept planifié ». Par rapport à ça, on peut pas oublier les traits incontournables de Jacquemus : nuances claires, coups vifs, élégance et légèreté. Grace à ça, la femme de Simon Porte autant que l’homme, marche vers son futur à l’écoute de la nature et d’un monde, où l’élégance est trop souvent oubliée.

Simon Porte : un coup de cœur en violet

La Provence et ses champs de lavande : si le paradis avait d’un nom, il s’appellerait Valensole. Et Jacquemus le sait bien. En fait, son défilé du 24 juin dernier, a étonné le public dans un flamboiement de couleur et de parfums qui ont, encore plus, sublimé ses créations. Un spectacle sans égal, pour fêter 10 ans d’une marque née de la passion d’un jeune artiste qui a cru dans la puissance de ses rêves. Malgré les difficultés, malgré le manque de ressources au début, Simon Porte a créé une ligne de vêtements adapté au public, en suivant le but de vendre ses créations. Parce que comme il disait un certain Valentino Garavani, d’ailleurs : « Nous stylistes avons le devoir de vêtir et pas d’étonner » en mettant l’accent sur la nécessité de l’élégance dans la mode.

On peut conclure que, Jacquemus a tout accompli, en combinant l’essentiel aux besoins de beauté et de surprise du public. Enfin, une marque qui donnera plein d’inspirations à la mode du futur.

Laisser un commentaire