Vous faites peut-être partie des personnes qui profitent du confinement pour se libérer de leurs poids qu’ils soient physiques, psychologiques ou émotionnels. Si tel est le cas, L’EFT (Emotional Freedom Techniques) pourrait vous intéresser. En effet, c’est une médecine douce particulièrement efficace pour se libérer des émotions négatives liées à des traumatismes. Comment fonctionne l’EFT et quels sont ses champs d’action ? Afin de répondre à toutes vos questions, Ô Magazine est parti à la rencontre d’Emmanuelle Carnet, praticienne EFT à Thonon-les-Bains, pour en savoir davantage sur cette pratique psycho-émotionnelle. 

L’EFT : une médecine douce et fiable

L'EFT, expliquée par Emmanuelle Carnet

La technique de l’EFT s’inspire d’une autre méthode : la thérapie du champ mental (TFT) du psychologue américain Roger Callahan. La TFT consistait à stimuler simultanément un algorithme de points énergétiques, ces derniers sont choisis en fonction de la problématique du patient. C’est Gary Craig, un des élèves de Roger Callahan, qui, dans les années 90 décida de simplifier la méthode de la TFT en créant des rondes qui passent par les douze (puis dix) points énergétiques principaux. Ces rondes sont adaptées quelles que soient les émotions et les problématiques du patient. Initialement, Gary Craig a mis au point la technique de l’EFT afin de traiter les vétérans de guerre souffrant d’un syndrome de stress post-traumatique. Par la suite, la technique se vulgarise afin de traiter toutes les problématiques provoquant des émotions négatives.

Les problématiques que traite l’EFT

L’EFT dans le cadre personnel

Emmanuelle précise que si l’EFT ne se substitue en aucun cas à un avis ou un traitement médical, cette thérapie peut réellement aider à se libérer des émotions négatives liées à des événements passés, présents ou futurs. L’EFT est d’ailleurs particulièrement recommandée pour traiter les situations suivantes (la liste n’est pas exhaustive).

Pour les enfants : 

  • Angines ou otites à répétition.
  • Difficultés d’apprentissage.
  • Énurésie.
  • Peurs et phobies scolaires.
  • Terreurs nocturnes…

À tout âge :

  • Manque de confiance en soi.
  • Gestion du stress et de l’anxiété.
  • Peurs inexpliquées et phobies.
  • Douleurs somatiques et chroniques.
  • Examens (médicaux, scolaires, entretiens).
  • Développement des performances sportives…

Mais aussi  :

  • Syndrome de stress post-traumatique.
  • Viol, agression, violence.
  • Addictions, compulsions.
  • TOC / TIC.
  • problèmes d’ordre sexuel ou de la fertilité…
À l'origine, Gary Craig a développé l'EFT pour soigner les vétérans atteint du syndrome de stress post-traumatique.

L’EFT dans le cadre professionnel

Dans le cadre professionnel, l’EFT peut également être utile pour traiter les burnout, le manque de confiance en soi ou l’appréhension d’un événement à venir. 

En complément de l’EFT, Emmanuelle s’est également formée au métier de Responsable du Bonheur et utilise l’improvisation théâtrale pour intervenir dans les entreprises. Elle aide ainsi les équipes et les dirigeants à mieux travailler ensemble, motivés et investis dans un but commun. Cela permet également d’amener du mieux-être au travail pour les salariés et de diminuer l’absentéisme dans les entreprises. Ces sessions créent de la valeur ajoutée à l’entreprise et chacun y trouve son compte.

Bien choisir son praticien

Emmanuelle explique qu’il existe de nombreuses formations d’EFT car cette méthode n’a pas encore de fédération représentative. Néanmoins, afin de s’assurer de suivre la bonne formation ou d’être accompagné par un bon praticien, il faut se fier au nombre d’échelons qui séparent le praticien de Gary Craig. Trois échelons séparent la formation qu’Emmanuelle a suivi, de la formation originelle de Gary Craig. 

Emmanuelle a, en outre, complété sa formation de base auprès du célèbre psychologue australien Steve Wells. Il a développé des techniques de tapping simplifiés, basées sur l’humour et la provocation afin de venir à bout des résistances auxquelles beaucoup de patients sont confrontés.

Le fonctionnement de l’EFT

Le fonctionnement de la méthode

“ L’EFT est une technique psycho-énergétique de libération émotionnelle ”, explique Emmanuelle. La proposition fondamentale de cette technique repose sur l’affirmation suivante : la cause des émotions négatives vient d’une perturbation dans le système énergétique du corps.

L’EFT est une thérapie brève dérivée de l’acupuncture qui agit efficacement et rapidement sur les émotions négatives liées notamment à des traumatismes. Cette thérapie agit particulièrement sur les angoisses, les phobies, les blocages, les problèmes de dépendance ainsi que sur les douleurs et maladies d’origine psychosomatique. Elle permet au patient de le reconnecter à ses émotions et de mieux les appréhender jusqu’à la libération des blocages ciblés.

Emmanuelle Carnet est praticienne EFT à Thonon-les-Bains et propose également des séances à distance en visio-conférence.

Le fonctionnement d’une séance

Durant une séance d’EFT, le thérapeute et le patient cherchent ensemble la ou les causes du problème en identifiant des événements qui viennent soutenir ce problème. Le patient apprend à reconnaître son émotion négative et à ressentir les effets désagréables dans son corps. Ce dernier tapote ensuite sur des points énergétiques ciblés (similaires à certains points d’acupuncture). Le patient agit en miroir avec Emmanuelle qui ne touche presque jamais ce dernier. “ Les points stimulés correspondent à des organes et à des émotions spécifiques. L’ensemble de ces points représente une ronde du haut de la tête jusqu’au bout des doigts ”, explique Emmanuelle. La méthode se focalise sur le ressenti de l’instant présent. La parole et  les émotions négatives activent les blocages et les tapotements permettent de les désamorcer.

Les séances peuvent se dérouler en cabinet ou à distance et durent environ 90 minutes. Au cours de la séance,  Emmanuelle accueille son patient en lui exposant la méthode et cherche avant tout la problématique du patient au moment présent de la consultation. La première phase permet de faire connaissance, d’aborder les blocages et d’identifier les émotions ressenties. Lors de la deuxième phase, le patient tapote sur les points ciblés et commence alors le travail de libération. Emmanuelle insiste sur les paroles, les émotions et les ressentis physiques. Tant que le patient ressent une émotion négative quand il repense à l’événement en question, le blocage n’est pas totalement libéré. 

Les pré-requis à une séance d’EFT

L’EFT est bénéfique à n’importe quel âge : du bébé accompagné d’un parent aux personnes âgées. Cependant, cette méthode ne soigne que les patients volontaires. Inutile donc d’envoyer son mari en consultation s’il n’est pas du tout réceptif  ! Si, souvent, peu de séances suffisent à lever certains blocages, il en faut parfois plusieurs pour arriver à une véritable libération. En effet, le nombre de séances va dépendre du problème à traiter, de la réceptivité du patient et du nombre de problèmes sous-jacents. En EFT, comme dans de nombreuses thérapies de travail sur soi, un problème cache souvent une autre problématique plus enfouie. Emmanuelle procède donc étape par étape et propose, si cela s’avère nécessaire, des séances distantes de 10 à 15 jours minimum. Ce laps de temps permet au patient d’expérimenter par lui-même les bienfaits de la séance.

Vous savez désormais ce qu’est l’EFT et comment se déroule une séance de thérapie libératrice. Celle-ci se veut à la fois brève et efficace et pourra sans doute vous aider dans des aspects de votre vie personnelle ou professionnelle. Pour en savoir encore  davantage, n’hésitez pas à consulter le site d’Emmanuelle Carnet, via lequel vous pourrez la contacter pour entamer une “Thérapie Libératrice” en présentiel ou à distance. Après plus de 20 ans de travail sur soi et de formations, Emmanuelle a de nombreuses cordes à son arc et saura sans aucun doute vous apporter le soutien dont vous avez besoin pour traiter vos blocages, qu’ils soient conscients ou non. 

Si vous êtes intéressée par les méthodes psycho-thérapeutiques, cet article pourrait également vous plaire. Aussi, pour ne manquer aucun article et participer à nos jeux concours, n’hésitez pas à suivre Ô Magazine sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Twitter !


No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.