5 astuces pour garder longtemps ses plantes d’intérieur

plantes d'intérieur

Les tendances en matière d’intérieur et le désir d’avoir quelque chose à entretenir sont quelques-uns des facteurs qui alimentent notre passion pour les plantes. Cependant, aussi belles soient-elles, les plantes d’intérieur peuvent être difficiles à maintenir en vie, et cela n’est pas facilité par le changement de leurs besoins avec les saisons. Il faut souvent du temps pour établir une relation avec une plante et s’habituer à ses besoins. La dernière chose que vous voulez, c’est que tout cet amour, ces soins (et cet argent) s’évanouissent trop vite.

Garder les plantes en vie n’est pas aussi compliqué que vous pouvez le pensez. Voici 5 astuces et conseils sur la façon de prendre soin de vos plantes d’intérieur et d’en profiter pendant très longtemps.

Connaître les besoins de vos plantes

Certaines personnes achètent des plantes juste pour satisfaire une mode passagère, mais les personnes qui gardent leurs plantes en vie pendant longtemps se penchent vraiment sur les besoins de leurs différents types de plantes. Il est essentiel de déterminer les besoins du sol, de l’humidité et de la température spécifiques à votre plante.

Il est recommandé d’apprendre quel est l’environnement naturel d’une plante et d’essayer de le reproduire chez vous. Par exemple, si votre plante provient d’un environnement tropical avec beaucoup d’humidité, vous pouvez vous procurer un humidificateur. Si elle provient d’un environnement sec, évitez l’humidificateur et surveillez votre programme d’arrosage.

Si vous prenez le temps d’apprendre ces choses, vous réussirez à préserver vos plantes d’intérieur pendant des années. En plus des livres (voir lejardindedb.fr), il existe de nombreux blogs et de sites Web spécialisés contenant des mines d’informations détaillées sur les différents types de plantes d’intérieur.

Savoir quand rempoter votre plante

Au bout d’un certain temps, votre plante aura besoin de plus d’espace que son pot actuel et elle vous dira quand c’est le moment. Si votre pot semble léger même après avoir été arrosé ou s’il semble se dessécher rapidement, cela peut être un signe que la plante est liée aux racines et doit être replantée. Si vous remarquez que les racines sortent par le trou de drainage du pot ou par le haut du pot, il s’agit d’un autre signe révélateur.

Lorsque vous choisissez un nouveau pot pour votre plante, il est préférable d’en prendre un légèrement plus grand. Toutefois, ne commettez pas l’erreur d’acheter un pot beaucoup plus grand que l’original. Vous pouvez penser que cela va favoriser la croissance, mais en réalité, cela va nuire à la plante. Lorsqu’elles sont transplantées dans des pots beaucoup plus grands, les plantes ne sont pas bien ancrées et vous risquez de les arroser excessivement.

Déterminer quand votre plante a besoin de plus de lumière

Il existe de nombreux signes indiquant qu’une plante a besoin de plus de lumière. L’un des plus importants est le fait qu’elle prenne une habitude de croissance inhabituelle à l’aspect étiré. Avec les plantes grimpantes par exemple, vous pouvez remarquer que la plante développe de longues lianes qui n’ont presque pas de feuilles. 

En fait, la plante étend ses lianes aussi loin qu’elle le peut dans l’espoir de trouver plus de lumière. Lorsque vous observez ce genre de comportements, il est temps de déplacer votre plante vers un endroit qui peut répondre à ses besoins en lumière.

Il est également important de savoir quelles plantes n’auront pas suffisamment de lumière à l’intérieur de votre maison. Si vous voulez garder votre cactus ou votre succulente en vie à long terme, il est peut-être préférable de les déplacer à l’extérieur, car la plupart des maisons sont trop sombres.

Mesurer le moment où il est temps de couper (et de cloner) 

Vous ne pouvez pas déplacer votre plante ? Envisagez de la tailler jusqu’à un niveau qui puisse être maintenu par la quantité de lumière disponible dans l’espace où elle se trouve. Une autre option est de diviser et de reproduire cette plante.

Le clonage est également une bonne idée si votre plante d’intérieur se débat ou commence à mourir. Vous pouvez prendre une bouture et l’enraciner, ce qui vous permet de repartir à zéro. Cela vous permet également de partager votre plante d’intérieur préférée avec d’autres personnes. Plusieurs membres d’une même famille ont des clones de la même plante de jade, par exemple, parce que leur grand-mère leur a donné une bouture.

Fertiliser et garder les feuilles bien propres

Beaucoup de gens ne pensent pas à fertiliser les plantes d’intérieur. Il y a généralement assez d’engrais dans le mélange pour faire vivre les plantes pendant quelques mois après leur mise en pot, mais après cela, il faut penser à les fertiliser à nouveau.

Il ne faut pas non plus laisser la poussière s’accumuler sur vos plantes d’intérieur, surtout celles à larges feuilles, comme les figuiers de Barbarie. La poussière qui recouvre les feuilles finit par bloquer physiquement la lumière et les plantes ne sont donc pas en mesure de réaliser la photosynthèse de manière aussi efficace.

Il est recommandé d’essuyer délicatement les feuilles de vos plantes avec un chiffon humide environ une fois par mois.

À lire également : Be.green vous aide à créer une oasis verte à l’intérieur de votre maison

Les signes que votre plante d’intérieur a un problème

Pour comprendre ce qui se passe avec une plante, vous devez la diagnostiquer de manière globale et la surveiller en permanence. Voici quelques signes qui devrez vous alerter :

  • Les racines pourrissent : Si la terre est molle et que les racines à la base sortent du pot, vous avez trop arrosé.
  • Les extrémités noircissent : Vous pouvez penser que c’est dû à une faible humidité. Ce n’est pas toujours le cas. Parfois, il s’agit d’un champignon qui ronge les feuilles.
  • Les feuilles jaunissent : Cela peut être dû à plusieurs raisons. Les feuilles jaunes sont juste un signe d’avertissement. Il peut faire trop chaud, trop froid, trop humide ou trop sec, c’est pourquoi il faut toujours rechercher des symptômes secondaires. Une feuille jaune n’est pas nécessairement un appel au secours. Si le reste de la plante a l’air parfaitement vert, il s’agit parfois simplement d’une vieille feuille ou d’une gaine qui est en train de dépérir et c’est parfaitement naturel et normal.
  • Feuilles plissées ou tombantes : Vous n’arrosez pas assez et votre plante a soif.
  • Les feuilles inférieures sont jaune vif : C’est un signe de sur-arrosage.
  • Les feuilles tombent : La chute des feuilles peut avoir de nombreuses raisons, mais à l’intérieur, la plus courante est le manque de lumière. Les plantes se nourrissent de lumière, donc pas de nourriture, pas de feuilles. Le remède est de mettre la plante dans une (et non à côté d’une) fenêtre lumineuse. »
  • Les moucherons : Si vous voyez des moucherons, c’est que vous arrosez trop et que vous ne laissez pas sécher complètement entre les arrosages.

Nous espérons que cet article vous a éclairé sur l’essentiel à savoir pour bien prendre soin de vos plantes d’intérieur et les garder en vie pendant des années. Les plantes ajoutent tellement de beauté à votre espace, alors ne vous laissez pas intimider et commencez par la plante qui vous fait envie.

Laisser un commentaire

Ô Magazine
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Autoriser tous les cookies
Enregistrer la sélection
Paramètres individuels
Paramètres individuels
Il s'agit d'un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Afficher les cookies