Tout savoir sur l’histoire du tire-bouchon

tire-bouchon

Aujourd’hui, le tire bouchon est un ustensile inévitable pour les amateurs de vins. Mais derrière cet outil se cache une histoire tellement passionnante. Son existence date de plusieurs années et ses modèles renferment tant d’histoires. Que raconte donc cet outil et qui se cache derrière sa création très astucieuse ?  

Le tire-bouchon est un accessoire à la fois pratique et étonnant. Indispensable pour les amateurs de vins, il est inséparable des bonnes bouteilles. Depuis son invention jusqu’à aujourd’hui, plusieurs modèles ont vu le jour. Cet ouvre-bouteille représente toute une histoire très passionnante et sa création provient d’une invention très ingénieuse. Cet article vous fait voyager dans le temps et vous retrace un petit historique de cet ustensile.

Tire bouchon : où et quand a eu lieu sa première apparition ?

Est-ce que vous faites partie de ces personnes qui ne se séparent jamais de leur tire bouchon ? Comme bon nombre d’inventions, cet ustensile est apparu à la suite d’une nécessité. Le défi était de retirer le bouchon de liège d’une bouteille de vin sans impacter la qualité du vin. Ainsi, plusieurs hommes se sont démenés pour retirer le bouchon fermant les bouteilles de vins conservées. Ils se sont fortement battus pour le retirer et accéder au délicieux vin enfermé. On peut dire que ce tire-bouchon provient d’une guerre acharnée, obstinée voire ininterrompue. Cela a donc donné une idée très ingénieuse à son inventeur. Mais qui est la source de l’invention de cet ouvre-bouteille ?

Il est assez difficile de connaître la première personne derrière cette idée ingénieuse. D’ailleurs, un tableau peint en 1495, exposé dans le Musée d’Etat de Berlin, montre l’usage d’un instrument ressemblant à un tire-bouchon. Cependant, il ne servait pas à débouchonner une bouteille, mais plutôt à créer un trou dans un tonneau. Serait-ce donc la première apparition de cet outil ?

De quel pays vient le premier tire-bouchon ?

Bon nombre de personnes croient que le premier tire-bouchon est français. Pourtant, ce n’est pas le cas ! Le premier modèle est d’origine britannique. D’ailleurs, les Anglais sont non seulement les plus grands amateurs de vins, mais leurs grands importateurs au 17ème sciècle. Ce n’est donc pas pour rien qu’ils sont à l’origine du premier modèle de cet ustensile. En effet, le premier brevet au monde sur le Tire-Bouchon est posé par Samuel Henshall en 1795. Ce pasteur anglais avait conçu un modèle à écrous et à vis qui prend la forme de T. Pour réaliser cette production, il collabore avec Mathew Boulton. L’ustensile créé par Henshall a montré beaucoup d’efficacité que son utilisation perdure pendant 100 ans.

Malgré ce premier brevet, jusqu’à aujourd’hui, on ne sait pas si ce pasteur est l’inventeur de cet accessoire ou non. Certains amateurs de liège affirment qu’il n’est pas le créateur de cet outil. En effet, d’après eux, plusieurs décennies auparavant, des modèles similaires ont déjà vu le jour. Par ailleurs, si le premier brevet apparaît en 1975, au début du XXème sc, on compte plus de 300 brevets. Les différents modèles de cet instrument représentent, aujourd’hui, un objet de collection pour de nombreux adeptes. D’ailleurs, ses collectionneurs se reconnaissent sous le nom de « pomelkophiles » ou encore « helixophiles ».

La première référence autour de cet ustensile

Le tire bouchon fait tellement d’adeptes qu’il fait même parler de lui dans les récits. Sa première référence écrite date de 1681, pendant ce temps, il se décrivait comme une mèche d’acier servant à soulever les bouchons les bouteilles. Quelle était la forme d’un tire-bouchon décrit pendant cette période. En fait, cet instrument s’inspire d’un tire-balle ou encore d’un tire-bourre. Ce dernier permettait de vider les armes à feu bouchées. Puis, les premiers tire-bouchons ont pris la forme T et disposaient d’une manche en bois. Toutefois, comme les bouteilles à l’époque contenaient plusieurs choses, ces ouvre-bouteilles ne s’adressaient pas particulièrement au vin.

Différents modèles de cet outil jusqu’à présent

tire-bouchon

Depuis son invention jusqu’à aujourd’hui, le style de tire bouchon ne cesse d’évoluer. D’ailleurs, actuellement, il existe différents modèles de cet ustensile. Chacun d’eux possède son histoire et sa forme comme :

  • Le tire-bouchon électrique ;
  • Celui en « T »
  • Le modèle à double levier, aussi connu sous le nom de Charles de Gaulle ;
  • Le limonadier ;
  • L’ouvre-bouteille sommelier avec levier ;
  • The Walker Bell, un modèle américain ;
  • Le modèle à cloche ;
  • Le tire-bouchon à vis sans fin ;
  • L’ouvre-bouteille à double levier symétrique et à crémaillère, imaginé par H.S. Heely, en 1888 ;
  • Le tire-bouchon « rabbit », conçu par Herbert Allen et brevété en 1979 ;
  • L’instrument à vis sans fin velouté ;
  • Le tire-bouchon électrique ;
  • L’ouvre-bouteille mural ;
  • Le modèle Coravin, qui est assez original. Ce modèle se sert d’un gaz inerte ainsi que d’une seringue ;
  • Le modèle SCREWPULL, imaginé par Herbert Allen en 1979.

Le Tire-bouchon en T

Il s’agit du modèle breveté par le pasteur Samuel Henshall. Sa forme est simple avec sa manche en bois et sa tige prolongée par une vis. Ce modèle se reconnaît par sa simplicité, sa solidité et son dépouillement. De plus, il est non-agressif.

Le sommelier ou le limmonadier

Ce tire-bouchon limmonadier est breveté par Carl F.A. Wienke en 1882, sous le nom de l’Ami du serveur. En France, il connaît également différents noms comme « l’Ami du majordome » ou encore la « Clé du vin ». Cet instrument se compose de levier et d’une mèche et est à la fois léger et pliable.

L’ouvre-bouteille à cloche

Etant encore l’œuvre d’un Anglais au nom d’Edward Thompson, il pose son brevet en 1802. Cet instrument dispose d’un système de 2 vis qui se montent sur un seul axe. C’est donc sa cloche qui se fixe sur le haut du goulot de la bouteille.

Le Tire-Bouchon “Walker Bell”

C’est l’un des modèles non conçus par les Anglais. En effet, « The Walker Bell » est l’œuvre de l’Américain Edwin Walker. Cet accessoire utilise le système de butée ce qui facilite le retrait du bouchon. D’ailleurs, il fait partie des modèles simples à utiliser même sur les bouchons les plus fragiles.

Les brevets déposés sur les variétés de tire-bouchon sont nombreux. Le révérend Samuel Henshall, un Anglais, a l’honneur de déposer le brevet sur le premier modèle. Par la suite, différents personnages de différentes nationalités se sont lancés dans sa conception. Aujourd’hui, plusieurs amateurs procèdent même dans la collection des différents modèles créés.

Laisser un commentaire

Ô Magazine
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Autoriser tous les cookies
Enregistrer la sélection
Paramètres individuels
Paramètres individuels
Il s'agit d'un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Afficher les cookies