fbpx

Summer Rayne Oakes : un mannequin ascendant durable

Summer Rayne Oakes : un mannequin ascendant durable

Le mannequinat et l’environnement. Deux sujets que Summer Rayne Oakes réunit dans le cadre de son activité. Portrait d’un mannequin ascendant durable qui vit dans l’air du temps.

Un mannequin ascendant durable : un parcours au rythme de l’oxygène vert

Née en 1986, cette entrepreneuse et mannequin ascendant durable trace son parcours de vie au rythme de l’oxygène vert. En effet, la jeune femme a pris conscience dès l’adolescence des enjeux écologiques de notre société. Alors âgée de 14 ans, l’adolescente s’est engagée dans un projet de remise en état d’une mine dans le nord-est de la Pennsylvanie. Une expérience marquante qui incitera cette dernière à poursuivre des études en sciences de l’environnement à l’Université Cornell dans l’État de New York. Après l’obtention de son diplôme, Summer Rayne Oakes décide de réorienter son parcours vers une autre direction : la mode. Un domaine totalement inconnu pour la jeune femme. La raison ? Une volonté de créer un pont entre son domaine d’étude et une thématique peu liée aux préoccupations écologiques au milieu des années 2000.

Summer dans sa cuisine très nature.
L’appétence de la jeune femme pour les questions environnementales se manifeste également dans la décoration de son appartement. Situé dans le quartier de Brooklyn à New York, plus de 670 plantes et 150 types de fleurs sont répertoriés dans ce havre de paix résolument vert. 

Une reconnaissance médiatique sous le feu vert des projecteurs 

Véritable pionnière dans le domaine, la jeune mannequin à fort quotient écologique a multiplié les projets. Le New York Times, CNN, Vogue, Vanity Fair ou Forbes saluent son travail. Parmi ses réalisations, nous pouvons citer Source4Style, un site en ligne qui met en relation les designers avec des fournisseurs écologiques du globe. Dans un même ordre, la jeune femme a également collaboré avec des marques éco-responsables comme Payless, Modo ou Portico. À titre d’anecdote, Toyota lui a même dédié une couleur à son nom pour son côté « jeune et pro-actif durable ». Une approche qui se prolonge également au-delà de la mode. En effet, la question d’une alimentation plus saine est un sujet important pour la jeune entrepreneuse verte. Une appétence qu’elle n’hésite pas à faire partager avec son livre de recettes intitulé SugarDetoxMe. Dans un autre domaine, cette véritable amoureuse de la nature a également lancé son blog Hampstead Brooklyn. Un site Internet qui a pour objectif de reconnecter les citadins avec la culture au sens de la terre dans un environnement saturé par la technologie.

« La raison pour laquelle j’ai réussi à survivre à New York, c’est que je me suis entourée de plantes ». Cette phrase de la jeune femme démontre le pouvoir bénéfique de la nature grâce à ce retour à la terre. Une belle réflexion dans une jungle urbaine qui a tendance à polluer ceux qui sont les moins armés.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.