Rire au mauvais moment, signe de tensions et de stress

Dans une situation inappropriée, il vous est déjà arrivé qu’un rire s’échappe de votre bouche par inadvertance ? Que vous ressentiez de la honte à la suite de cela, mais pourquoi ? Cette démonstration parfois exagérée et incontrôlée des émotions vient d’un rire nerveux, souvent lié au stress.

Tout d’abord, il faut savoir que le rire présente de nombreux bienfaits. C’est un anti-stress naturel, car il a un effet apaisant et relaxant grâce à la sécrétion d’hormones qu’il déclenche. Par exemple, il y a l’endorphine, une hormone naturelle aux propriétés antalgiques. Elle réduit les excès d’adrénaline et de cortisol générés par le stress. Le rire libère également les émotions et nous donne une sensation de bien-être intérieur. C’est le résultat de la dopamine ou « molécule du bonheur » créée par le cerveau. Bon pour la circulation sanguine, il aide à prévenir des risques de maladies cardiovasculaires.

Mais qu’est-ce que le rire nerveux ?

Comme lu précédemment, le rire est un anti-stress naturel. Donc le rire nerveux est le résultat d’un stress, d’une fatigue ou d’un malaise que notre corps cherche à exprimer et évacuer. Il permet ainsi d’éliminer ses pensées négatives et ses sources de tension. Autrement dit, c’est prendre ses distances face à la situation qui nous embarrasse, qui nous dérange et que l’on cherche à fuir. Nous pouvons tous souffrir d’un rire nerveux, parfois très fréquent. Et il est possible de le contrôler sans pour autant s’en retenir.

Comment la surmonter ?

Il faut d’abord comprendre pourquoi on a ri lors de cette situation où il ne fallait pas. Rire nerveusement montre qu’on cache un mal-être et peut être révélateur d’une mauvaise gestion des émotions, un surcroît de sentiments difficiles à gérer. Favoriser la pensée positive permet de s’encourager soi-même et ainsi éliminer les pensées négatives. Cela a pour but de gérer son anxiété sociale, donc à réduire ses rires nerveux.

Se relaxer est un bon moyen pour se recentrer sur soi-même. Il suffit de fermer les yeux pour faire le vide et d’adapter des exercices de respiration ou de méditation de pleine conscience. Deux ou trois inspirations profondes peuvent suffire à évacuer la majeure partie de vos tensions et de stress. En parler et s’excuser vous aide à se débarrasser de cette culpabilité à la suite de votre rire déplacé. Cela peut être blessant pour la personne qui pense que vous vous êtes moqué. Donc il suffit tout simplement de s’expliquer et de dire pourquoi on a réagi de cette manière.

A lire également : C’est quoi être une hypersensible ?

Cet article a 4 commentaires

  1. Anikam

    Je suis souvent complètement décontenancée quand des inconnus à qui je ne demande rien s’adressent à moi, dans la rue, à cause de mon âge. En effet, je n’y pense jamais, l’oublie, ne me rends pas compte que je le parais à ce point. Deux exemples. Je m’apprête à traverser la rue. Une rue peu large et peu passante, souvent très calme juste en bas de chez moi, très peu « dangereuse » en plus… Un jeune homme à côté de moi me dit soudain en souriant : « Vous voulez traverser ? » Bien étrange question. Est-ce que ce n’est pas évident ? Et qu’est-ce que ça a d’intéressant ? Et… de toute façon, est-ce qu’il n’est pas en train de vouloir faire la même chose ? Je bafouille : « Pourquoi me demandez-vous ça ? » « — Ben… Je vous vois là comme ça toute seule (sic). » Je pense : « Mais… Pourquoi je ne serais pas là comme ça, toute seule ? Et lui ? Enfin, qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce qu’il raconte ? qu’est-ce qu’il me veut ? Il n’a pourtant pas l’air fou ? » Bref, je suis complètement dans le premier degré, je n’y comprends rien, et… j’éclate de rire ! Le type a l’air vexé, me fait : « Pfff, au revoir, madame ! » et s’éloigne. Je réfléchis encore un peu et je comprends tout à coup qu’il me trouvait tout simplement très vieille et voulait m’aider à traverser, s’étonnant qu’aussi vieille, je sorte encore seule dans la rue !… C’est affreux, ce n’est pas ça du tout, je vais bien, je vais partout, je suis valide et autonome ! Mais bizarrement, j’oublie vite. Peu après, je me promène toute guillerette dans une jolie petite robe courte, décolletée, légère, colorée, avec de belles boucles d’oreilles, des lunettes de soleil amusantes au milieu d’une petite foule avec qui je traverse une rue. A côté de moi, un monsieur et son petit garçon. Le monsieur me demande soudain avec un grand sourire : « ça va aller pour traverser, madame ? » Euh… Je suis plus qu’interloquée. Le comportement du jeune homme de l’autre fois ne m’a rien appris. C’est à moi qu’on demande ça ? Je fais plus que sourire, je hurle de rire. Je ne peux plus m’arrêter ! Je hoquette. L’image que j’ai de moi est à cent mille lieues de celle que l’on est en train de me renvoyer. Je ris comme ça parce que j’en suis sidérée, et aussi parce que je ne sais que répondre, tellement pour moi c’est énorme !!!!!… Je n’y crois pas !!!… Voilà… Je n’ai donné que deux exemples…

  2. Mémé

    L’autre jour j’étais avec mes parents qui me racontaient un truc extrêmement triste ensuite ils ont dit que quelqu’un avait fait quelque chose qui l’avait amené à … jétais d’abord surprise puis un rire ma échappé.je fais comment pour ne plus le refaire je ne riais pas par cruauté mais par surprise 🤧

  3. aduneufcinq

    ah ça fait du bien de voir que je suis pas le seul, j’ai à peu près les mêmes problèmes que toi! Maintenant, j’ai tellement peur de rire en public que j’y pense tout le temps et que je me mets à rire! C’est un cercle vicieux.

  4. Ibrahim

    Bonjour, s’il m’arrive de rire à l’oral je ne pense pas que mon entourage va me croire et si je leurs dit que je pense à quelque chose ils risquent de me trouver bizarre et de s’inquiéter. Je n’en peux plus je suis à bout 😭, connaissez vous des personnes normales(spécialisées) qui peuvent me débarrasser définitivement de mon manque de concentration s’il vous plaît j’en ai marre c’est très très urgent car ça peut provoquer des problèmes.

Les commentaires sont fermés.

Ô Magazine
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Autoriser tous les cookies
Enregistrer la sélection
Paramètres individuels
Paramètres individuels
Il s'agit d'un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Afficher les cookies