fbpx

Qu’est-ce que l’afro féminisme ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Afro féminisme

Pour commencer, l’Afro féminisme est né pendant les années 70, au même moment que le mouvement américain Black Feminism. Ce mouvement a été créé par des afro descendants. Vous saurez tout sur les différentes luttes politiques qui relèvent de l’afro féminisme.

L’Afro féminisme est un mouvement féministe qui lutte pour la suppression du racisme, du sexisme et du capitalisme.   

Les figures qui ont marquées le mouvement

Nous souhaitons partager avec vous le portrait de femmes fortes qui ont participés et fait évoluer le mouvement Afro Féministe. En effet, les représentations positives de femmes noires sont moins nombreuses en Occident. Il convient de renverser cette tendance. 

Qui est Angela Davis ?

Angela Davis, afroféminisme; afro fem, femme, militante, militant, manifestations
En quoi l’Afro féminisme est essentiel ?

Angela Davis est une militante qui lutte pour les droits humains. Sa jeunesse est marquée par les nombreuses violences à l’égard de la population noire, la ségrégation raciale, le racisme et les attentats à l’encontre des maisons de familles noires. Issue d’une famille de militants, elle acquière très vite une conscience politique. Plus tard, elle adhère au Che-Lumumba Club, un Parti communiste noir et au Black Panthers. Suite à son arrestation où elle est soupçonnée d’avoir orchestré une prise d’otage. Une forte mobilisation mondiale va s’organiser afin de lui rendre sa liberté. Suite à cela, elle va écrire des essais et prononcer des discours contre le racisme, le système carcéral et la peine de mort. Parmi les nombreux combats dont elle a fait face. Elle s’allie à la cause des femmes et du sexisme. Elle promeut également la suppression de toute forme de domination dans la société.

Les femmes et la négritude

Qu’est-ce que la négritude ? 

La négritude est un courant littéraire et politique. Ce courant a été créé par des intellectuels noirs francophones. Ils mettent en lumière les valeurs culturelles et spirituelles spécifiques aux Noirs. C’est également une prise de conscience de la condition d’être Noir.  

Paulette Nardal  et Suzanne Césaire

Paulette Nardal est la penseuse de “la conscience de race”. Elle est la cofondatrice de “La Revue du monde noire” publiée en 1931. Elle est une figure de la résistance pour la cause des femmes d’un point de vue littéraire, philosophique et artistique. 

Suzanne Césaire est l’épouse d’Aimé Césaire. Ils fondent ensemble la revue “l’Etudiant Noir”. En 1942, Suzanne Césaire écrit l’article “Misère d’une poésie. A partir de cet article, l’écrivaine fonde un nouveau type d’écriture d’identité martiniquaise.  Plus tard, dans un autre article nommé “Malaise d’une civilisation”, elle informe les lecteurs de la revue, et leur préconise d’être vigilants et de savoir reconnaître « toutes les forces vives mêlées sur cette terre où la race est le résultat du brassage le plus continu ».

Toutes les deux accordent une grande place à la part africaine présente dans l’histoire des Antilles. 

Quelles sont les luttes des afro féministes ? 

La misogynie noire, c’est quoi ? 

C’est un néologisme qui met en commun le mot noir et le mot misogyne. Il s’agit donc d’une forme de misogynie où le sexe et la race prédominent. Afin de lutter contre ces insultes et discriminations à l’égard des femmes noires. Les afro féministes tentent de sensibiliser et de dénoncer ces faits sur les réseaux sociaux et avec des actions concrètes

Tout savoir sur l’intersectionnalité 

L’intersectionnalité fait référence à une notion de sociologie et de réflexion politique. Elle présente des personnes qui font face à plusieurs types de stratification en même temps. La stratification sociale est un processus qui tend à placer les individus de manière hiérarchique. Dans une organisation sociale donnée, les individus peuvent faire face à des discriminations et des inégalités produites par cette catégorisation. 

Concernant femmes noires, la plupart doivent faire face à une triple discrimination liée à leur sexe, leur statut social et leurs origines.

Et la sororité dans tout ça ? 

femme, sonorité, solidarité, pouvoir, associations
En quoi l’afro féminisme est essentiel ?

La sororité est l’équivalent de la fraternité. En ce sens, elle comprend une solidarité spécifique aux femmes. 

La pauvreté en question 

L’emploi et le logement, une précarité en lien ? 

Une discrimination à l’embauche représente toute situation où le demandeur d’emploi fait face à une sélection dont les critères de justifications ne sont pas clairs, objectifs et raisonnables. 

Le propriétaire d’un logement peut choisir ces futurs locataires. Toutefois, les critères de sélection ne doivent pas être discriminants

Cependant, on observe parfois des écarts.

Le panafricanisme, c’est quoi ? 

Le panafricanisme est un mouvement politique qui souhaite l’indépendance totale du continent africain.  De cette manière, ce mouvement encourage toute forme de solidarité entre les personnes afro descendantes et africaines.

L’invisibilisation de la femme noire 

Les femmes noires peuvent souffrir du manque de représentation. 

Une expérience scientifique menée par Amanda K. Sesko, montre que la voix des femmes noires est moins écoutée et retenue par l’auditoire. Ainsi, cette expérience propose à une dizaine de personnes de lire à tour de rôle un script. Plus tard, ils doivent retranscrire ce qu’ils ont retenu et qui à parlé de quoi. L’étude prouve que les paroles dites par des femmes noires sont moins bien retenues. 

Pourquoi être féministe aujourd’hui ? 

Vous souhaitez changer les choses ? 

manifestions black feminism
En quoi l’afro féminisme est essentiel ?

Dans le cas de l’Afro féminisme, il faut savoir qu’il s’agit d’une lutte politique. Ce mouvement souhaite supprimer toutes les formes d’oppressions dont les femmes noires sont les cibles. En ce sens, les afro féministes réfléchissent à des solutions durables et pérennes dans le sens d’une réelle égalité entre tous les individus.

Comment devenir féministe ? 

Quel type d’association est fait pour moi ? 

Afin de bien choisir votre association, posez-vous les bonnes questions. Demandez vous combien de temps par semaine vous êtes prête à consacrer à votre association. Quelles sont les compétences qui pourraient être utiles à l’association ? Quelles sont les causes et revendications qui vous tiennent à cœur ?

Voici une liste des courants féministes qui pourraient vous intéresser. 

  • L’afro féminisme
  • Le  féminisme libéral 
  • Le féminisme essentialiste 
  • Le féminsime matérialiste 
  • Le mouvement féministe LGTB 
  • Le féminisme intersectionnel
  • Le féminisme queer ou transféminisme
  • L’écoféminisme

“Je pense que le plus important lorsqu’on est une militante, c’est précisément parce que cela vous permet de ne pas vous considérer comme une seule personne qui pourrait avoir accomplie quoique ce soit ; mais plutôt de faire partie d’un mouvement historique.” Angela Davis 

3 livres pour s’initier à la cause 

Enfin, il est important de s’informer soi-même sur les sujets qui nous intéressent. En effet, gardez toujours votre esprit critique devant chaque texte que vous lirez. Vous pouvez être en accord avec une autrice et non avec une autre. C’est tout à fait normal. Plus vous lirez et plus vous allez construire et alimenter vos opinions et vos futurs arguments. 

Black Feminism, Anthologie du féminisme africain-américain, 1975-2000. Elsa Dorlin 

Il s’agit d’une sélection de textes choisis qui présentent la pensée Afro féministe américaine. Ces textes sont organisés chronologiquement et permettent de comprendre l’acheminement de la pensée afro féministe en Amérique. Chaque chapitre est un extrait d’ouvrage d’une autrice qui a contribué à l’afro féminisme. 

Féminisme décolonial, Françoise Vergès 

“Pourquoi le terme « féministe » est-il librement approprié à la fois par l’extrême droite, la gauche, et le capitalisme ? Dans un contexte, où les notions de féminisme et d’égalité sont vidées de leur sens hier radical, que peut signifier être féministe aujourd’hui ? Quels sont les combats à mener ? Comment mettre au cœur des luttes des femmes l’antiracisme, l’anticapitalisme et l’anti-impérialisme ?” (Quatrième de couverture)

Ne suis-je pas une femme ? Bell Hooks 

“ »Ne suis-je pas une femme ? », telle est la question que Sojourner Truth, ancienne esclave, abolitionniste noire des Etats-Unis, posa en 1851 lors d’un discours célèbre, interpellant féministes et abolitionnistes sur les diverses oppressions subies par les femmes noires : oppressions de classe, de race, de sexe. Héritière de ce geste, bell hooks décrit dans ce livre devenu un classique les processus de marginalisation des femmes noires et met en critique les féminismes blancs et leur difficulté à prendre en compte les oppressions croisées.” (Quatrième de couverture)

Et vous, quelle est votre définition de l’afro féminisme ?

Laisser un commentaire