fbpx

Quelle application pour remplacer WhatsApp ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
application de chat

Avec l’arrivée de nouvelles conditions d’utilisation chez WhatsApp, le marché des applications de messagerie sécurisée s’ouvre enfin. C’est ainsi que Telegram et Signal, deux autres géants du secteur, concurrents de WhatsApp néanmoins plus discrets, font à nouveau à parler d’eux.

Il existe de nombreuses applications de chat. Mais certaines sont plus sécurisées que d’autres. Les systèmes de cryptage que vous trouvez sur WhatsApp, Telegram ou Signal garantissent que vos conversations demeurent bien entre vous et vos interlocuteurs. Ainsi elles ne peuvent être lues par des tiers souhaitant placer des publicités ultra-ciblées, ni même interceptées par des entités gouvernementales.

Signal

Si vous voulez être certain du caractère confidentiel de vos conversations, Signal est l’application que vous devriez adopter. Disponible en open source, Signal vous permet d’ échanger des messages texte, des clips audio et des photos, ainsi que de passer des appels. Le tout avec un cryptage de bout en bout, c’est-à-dire que vos communications sont cryptées entre votre terminal et celui de votre interlocuteur.

Ainsi, les seules choses qui passent par les serveurs de Signal sont le numéro de téléphone mobile que vous aurez enregistré avec l’application ainsi que les données sur votre dernier accès à l’application. En revanche,  seul le jour d’accès est conservé : ni l’heure, ni la durée de votre conservation ne sont enregistrées. Dans les paramètres, il est également possible d’activer un mot de passe et de le saisir à chaque ouverture de l’application. Cela va empêcher un tiers d’accéder à vos conversations.

application
Signal

Signal est gratuit, géré par une organisation à but non lucratif et financé par des dons. L’application utilise son propre protocole de cryptage, appelé Protocole Signal, l’un des meilleurs selon les experts en sécurité informatique. Ce protocole est également utilisé par Facebook en ce qui concerne WhatsApp et Messenger.

WhatsApp

WhatsApp est l’application de chat crypté la plus populaire, avec plus de 1,5 milliard d’ utilisateurs dans le monde. Propriété de Facebook, WhatsApp offre également un cryptage de bout en bout.

whatsapp
WhatsApp

Ainsi, WhatsApp ne peut pas connaître le contenu des messages que vous envoyez et recevez. Mais il a accès à un certain nombre de vos données personnelles, telles que votre liste de contacts. De même, l’application recueille des informations sur la façon dont vous utilisez les services, la nature de votre matériel, le type de votre  système d’exploitation, etc.

Telegram

Avec plus de 200 millions d’utilisateurs, Telegram est né en Russie des mains des frères Durov. Telegram est basé sur un protocole cryptographique unique dans lequel toutes les conversations sont converties. Il existe également un « Chat secret » qui peut être créé avec n’importe quel contact. Dans ce type de conversation, il y a un cryptage de bout en bout, c’est -à- dire qu’il ne reste rien sur les serveurs Telegram.

telegram
Telegram

Le but des frères Durov avec Telegram n’est pas de gagner de l’argent en vendant vos données. Ils ne veulent donc pas collecter vos informations personnelles. 

Telegram utilise un protocole de cryptage différent de celui de Signal, appelé MTProto. Comme WhatsApp, cette application collecte votre liste de contacts pour vous faire savoir quand l’un de vos amis a rejoint l’application. Cependant, contrairement à WhatsApp, Telegram a des capacités améliorées. C’est le cas par exemple de la possibilité de partager rapidement un clip vidéo ou le monde merveilleux des autocollants .

À noter que la clé de cryptage est à l’origine d’une discorde avec les autorités judiciaires russes. D’une part, les tribunaux russes exigent le partage des clés de cryptage. D’autre part, les fondateurs de l’application restent inflexibles dans leur volonté de protéger les données de leurs utilisateurs.

En définitive, il y a peu de différence entre ces applis quasi identiques. Il existe néanmoins d’autres applications, qui pourraient tirer parti de la situation, comme le français Olvid, ou encore Viber, Hangouts. Les problèmes rencontrés par WhatsApp représentent également une sacrée opportunité pour certaines plateformes à vocation plus professionnelle de se développer. C’est le cas par exemple de Microsoft, Teams, Slack, Zoom, BlueJeans, ou vous pouvez tout simplement revenir aux simple SMS!

Laisser un commentaire