Quel soutien-gorge choisir après une mastectomie ?

Cancer du sein

À l’occasion du mois d’Octobre Rose engagé pour la prévention du cancer du sein, Ô Magazine fait le point sur le choix du bon soutien-gorge adapté à votre situation. 

Article rédigé par Amélia Porret

S’il y a quelques années en arrière, les femmes n’avaient que très peu de propositions sur le marché, souvent peu esthétiques et médicalisées, aujourd’hui les marques redoublent d’inventivité pour accompagner la silhouette des femmes. Des soutiens-gorge mono-bonnets pour les femmes qui se sont fait retirer un sein, des soutiens-gorge plats après une ablation totale, avec une prothèse ou non : Les Monocyclettes innove en proposant une offre modulable et personnalisable de sous-vêtements. Une manière de bousculer les codes de la féminité.  

Après une chirurgie partielle ou une mastectomie, une femme peut aussi décider de retrouver les courbes de sa poitrine. Seulement 30% d’entre elles ont recours à la reconstruction mammaire, révèle une enquête de 2020 pour la Haute Autorité de Santé. Et même si l’opération peut être réalisée immédiatement après l’ablation des seins, elle est souvent différée, environ 3 ans après la mastectomie. Mais le recours au soutien-gorge à poche en y insérant une prothèse externe est également possible. Leader du maintien mammaire post opératoire, Médical Z a développé un nouveau soutien-gorge avec poches en tissu doux pour prothèses mammaires.  

Disponible en pharmacies. Prix : 75€. Crédit photo : Médical Z.

Le choix du bon soutien-gorge postopératoire

Après une opération chirurgicale, la lingerie doit être adaptée, afin d’assurer un confort absolu et de faciliter la cicatrisation. En plus des revendeurs de lingerie médicale, de nombreuses marques comme Etam, Rouge-Gorge et Oysho proposent des lignes de soutien-gorge élégantes et fonctionnelles pour les femmes concernées. Il importe néanmoins de veiller à certains critères. 

Pendant la phase de convalescence, le soutien-gorge doit être bien ajusté pour maintenir les seins immobiles, sans pour autant les compresser. Avec un soutien-gorge inadapté, la poitrine peu légèrement bouger. Cela peut ralentir la cicatrisation et potentiellement provoquer des douleurs au quotidien. Par ailleurs, la cicatrice finale risque d’être moins esthétique et le processus de réparation cutanée prendra plus de temps. 

Autre critère : la matière. En coton, en élasthanne, en lycra ou en microfibre, elle doit être douce et respirante pour préserver la peau de cette zone particulièrement délicate. Évidemment, on proscrit les armatures, de même que les baleines. En effet, elles compriment le corps et entravent la circulation lymphatique. Mais il y a aussi un autre point important, non négligeable ! La fermeture positionnée à l’avant permet d’éviter les gestes d’étirement en passant les mains derrière le dos et en levant les bras. 

Laisser un commentaire

Ô Magazine
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Autoriser tous les cookies
Enregistrer la sélection
Paramètres individuels
Paramètres individuels
Il s'agit d'un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Afficher les cookies