fbpx

Pachamama, marque éthique de sacs à dos urbains

Pachamama, marque éthique de sacs à dos urbains

Découvrez Pachamama, une marque de sacs à dos urbains en cuir. Fondée par Juliette et Gaétan en 2018, Pachamama met l’éthique et la qualité au cœur de son projet.

« Nous créons pour embellir votre routine, nous créons pour vous faire voyager ! »

C’est lors d’un voyage réalisé en Bolivie que Juliette et Gaétan découvrent le savoir-faire des artisans maroquiniers boliviens. La graine est plantée ! Le projet est d’abord lancé via une campagne de crowdfunding sur la plateforme de financement participatif Ulule avant de voir enfin le jour.

Le projet Pachamama

Pachamama est avant tout un projet de mode responsable. Chaque sac à dos est fabriqué entièrement à la main en Bolivie à partir de matières premières locales de haute qualité. L’ambition de la marque est d’ailleurs de développer une gamme mettant à l’honneur l’artisanat en l’associant à un design urbain et contemporain. Ainsi, le projet de Juliette et Gaétan s’inscrit dans le concept de la Slow Fashion. Un concept qui permet de donner plus de sens en consommant de manière raisonnée ainsi qu’en privilégiant des produits de meilleure qualité et qui durent dans le temps.

Les artisans 

Pachamama a confié la production de ses sacs à dos à un atelier labellisé commerce équitable. Cet atelier fonctionne comme une coopérative et est référencé par le label de commerce équitable WFTO (World Fair Trade Organization). C’est pour cela que chaque artisan travaille de chez lui de façon autonome. 

Le choix des matières 

Les sacs à dos et accessoires Pachamama sont composés de cuir lisse et de cuir velours provenant de vaches. Cette matière est réputée pour sa robustesse et sa souplesse, elle dure également dans le temps et est très résistante. L’autre matière qui compose produits de la marque est le tissu aguayo, un symbole de l’artisanat bolivien. Le tissu aguayo est traditionnellement réalisé en laine de lama. Il est également très esthétique et apporte une touche symbolique aux produits de la marque. 

Pachamama, marque éthique de sacs à dos urbains
Il est pas beau mon sac à dos fait main ?

Pachamama et le coronavirus 

Comme beaucoup de jeunes marques, les fondateurs de Pachamama ont dû affronter les contraintes de cette crise sanitaire exceptionnelle. Heureusement pour eux, tout n’a pas été que négatif. En effet, la marque étant présente exclusivement en ligne, cela leur a permis de ne pas être trop impacté et de reprendre un bon rythme au courant des mois d’avril et de mai.

Bien entendu, il y a eu des points négatifs auxquels la marque a dû faire face notamment à cause du confinement. L’organisation était plus difficile, pénalisant ainsi l’avancée du développement des nouveaux produits, les shootings photos et vidéos. De plus, la Bolivie avait instauré un couvre-feu pendant le confinement. Les artisans ne pouvaient donc pas continuer les productions en cours ce qui a enclenché du retard dans les commandes et a impacté l’organisation. 

Heureusement pour la marque, la situation se débloque petit à petit depuis la fin du confinement. Cette situation inédite a d’ailleurs permis à Juliette et Gaétan de réfléchir à leurs projets futurs. 

L’avenir de la marque

Juliette et Gaétan ont tout un tas de projets pour l’avenir de leur jeune marque notamment avec le développement de nouveaux produits. Ils vont lancer cet été leur premier cabas en cuir pour femme. L’important pour Pachamama est d’être toujours en relation avec sa communauté, la faire participer et écouter ses besoins. La stratégie de développement de la marque va également évoluer au fil du temps. En effet, les créateurs vont développer davantage leur site e-commerce et son référencement en ligne. Par la suite, ils espèrent pouvoir ouvrir les portes de leur propre boutique physique tout en conservant leur univers afin de pouvoir continuer à communiquer avec leur communauté. 

Pachamama créé des sacs à dos urbains et résistants qui vous accompagneront dans votre quotidien. Les produits sont dessinés en France et fabriqués de façon responsable en Bolivie. Vous voulez rencontrer Lou, Gabi ou encore Joe ? Rendez-vous sur le site de la marque Pachamama.

Marie B.

Diplômée d'un master MEEF et création numérique, je travaille comme rédactrice pour le journal de la ville de Raismes. Curieuse de tout, je suis passionnée d'écriture et de photographie. Mes domaines de prédilection sont l'actualité et la sexualité.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.