fbpx

L’Oriental Fashion Show 2019, un parfum d’exotisme à Paris

Le 30 juin dernier, l’Oriental Fashion Show a présenté sa collection haute couture 2019 place Vendôme, au sein du plus célèbre des hôtels parisiens 5 étoiles, le Ritz. Pour sa 30ème édition, l’événement a regroupé des créateurs venus des confins de l’Europe : Moyen-Orient, Russie, Asie Centrale. Retour en images sur une manifestation aux couleurs (chatoyantes) de l’Orient. 

Créations de Fouad Guerfi
Les robes colorées du créateur algérien Fouad Guerfi.

La 30e édition de l’Oriental Fashion Show 

Alors que s’achève la Semaine de la Haute Couture, l’Oriental Fashion Show a élu domicile au Ritz dimanche dernier pour sa 30e édition. Dans la seconde maison de Coco Chanel, des stylistes reconnus sur la scène orientale ont mis en lumière leurs créations. Le palace symbole de l’élégance parisienne et du raffinement à la française, est aussi le lieu de prédilection de la haute couture. Dans cet endroit mythique, événements, défilés de mode, shooting sont régulièrement organisés. 

Aux origines de l’événement majeur de la mode orientale

L’Oriental Fashion Show (OFS) a pour vocation, depuis une dizaine d’années, de promouvoir la haute couture orientale, à Paris mais aussi dans d’autres métropoles partout dans le monde. Ainsi, Londres, Moscou, Marrakech, Istanbul, Doha au Qatar, Bakou en Azerbaïdjan et plus récemment Oulan-Bator en Mongolie ont accueilli les défilés de cette institution internationale.

À l’origine de l’ambitieux projet, une femme, Hind Jouar, française d’origine marocaine. De formation juridique, passionnée d’histoire, elle a fondé l’association « Route de la Soie et d’Al Andalus » qu’elle préside également. Si elle s’est imposée comme l’experte de la mode orientale, c’est avec l’objectif de promouvoir le vêtement traditionnel à l’international et de valoriser les créateurs locaux. 

Yasmina Chellali Oriental Fashion Show
Collection de la créatrice algéroise Yasmina Chellali

En conséquence, l’Oriental Fashion Show représente un lieu de rencontre et d’échange entre les cultures occidentale et orientale. L’événement permet de faire découvrir l’art de vivre et les coutumes de divers pays d’Orient à travers des créations inspirées de tenues traditionnelles. Il montre aussi l’influence de la mode occidentale aux confins de l’Europe, tout en mettant l’accent sur la préservation de techniques ancestrales. L’Oriental Fashion Show envisage la mode comme un authentique métier d’art promouvant des pièces uniques. À mi-chemin entre la culture et le luxe, l’OFS fait donc figure de pionnier et se positionne de façon originale dans le monde de la mode. 

Quoi de neuf en 2019 ? 

Depuis sa création, l’Oriental Fashion Show compte une centaine de stylistes renommés, avec près de 40 nationalités différentes représentées. À chaque événement, des créateurs de divers horizons (Maghreb, Moyen-Orient, Asie centrale, Europe de l’Est …) font découvrir leurs plus belles pièces. De plus, l’Oriental Fashion Show constitue un véritable déceleur de talents. Il accompagne les jeunes prodiges de la mode et les aide à se lancer. 

Ainsi, le 30 juin dernier au Ritz, 10 créateurs ont été sur le devant de la scène. La toute nouvelle édition du show a mis à l’honneur la Russie, le Kazakhstan et l’Azerbaïdjan, ainsi que le Maroc, l’Algérie et l’Egypte côté Moyen-Orient. De fait, le défilé a retracé une « route de la Soie » de la mode, avec Paris, capitale de la haute couture, en point d’arrivée. 

Création de la marque kazakhe Arunaz.

En outre, il s’agit d’une édition spéciale marquée par la présence de Bariza Khiari, marraine de l’événement engagée dans la préservation du patrimoine et dans la sauvegarde des coutumes orientales. Des organisations terroristes comme Daech ont fait peser une menace sur des lieux, des traditions héritées de l’Antiquité. En 2019, la valorisation de la culture orientale dans toute sa diversité revêt une importance d’autant plus grande. 

Enfin, l’Oriental Fashion Show se renouvelle cette année en militant pour la protection de l’environnement. Il a accueilli pour la première fois deux jeunes marques représentatives de la mode éco-responsable : Lo Neel, alternative éthique et vegan, et Kengora, toute jeune marque engagée. 

L’Europe de l’Est & l’Asie Centrale à l’honneur 

Dimanche dernier, l’Oriental Fashion Show a mis une nouvelle fois sous les feux des projecteurs l’Europe de l’Est et l’Asie Centrale. Avec le Maghreb, ont été représentés la Russie mais également le Kazakhstan et l’Azerbaïdjan, deux pays d’Asie centrale peu connus en Occident. Ces anciennes républiques soviétiques recèlent toutefois d’authentiques savoir-faire, avec des confections et des ornements aux origines multiples : la soie, venue d’Asie, la broderie, héritée de la Perse, le brocart, travaillé à Byzance … Autant de précieuses matières qui ont été importées en Europe grâce à la Route de la Soie. 

Les robes du « Dior rouge » en première ligne de l’Oriental Fashion Show

Le couturier russe Slava Zaïtsev a ouvert en personne l’Oriental Fashion Show 2019. Le « Christian Dior soviétique » (pour citer Paris-Match) doit sa notoriété à ses collections aux couleurs chatoyantes et aux motifs qu’il a empruntés aux tenues folkloriques russes.

Le couturier russe Zaïtsev à l'oriental fashion show
Le couturier russe Slava Zaïtsev a présenté sa collection lors de l’Oriental Fashion Show 2019.

Pour l’événement, Zaïtsev a déployé son inventivité, tout en conservant l’élégance qui lui est propre. À la petite robe noire ornée de plumes et au tailleur jupe strict, contrastent de fastueuses robes décorées d’arabesques et de motifs floraux qui rappellent les costumes traditionnels slaves. Les tenues, élégamment coupées, ne sont pas sans évoquer les collections les plus emblématiques du couturier Christian Dior.

Zardozi by Constella & Arunaz, deux marques made in Kazakhstan

Du velours avec de somptueuses broderies, du tulle aérien constellé de paillettes, de la soie, des fils d’or et d’argent … Autant de matières précieuses grâce auxquelles Zardozi de Constella a su nous faire voyager le temps du défilé. Cette marque venue du Kazakhstan, créée il y a à peine 2 ans, s’est distinguée lors de l’Oriental Fashion Show par son mélange subtil de luxe, de modernité et de tradition. La broderie, réalisée à la main dans le respect de la technique ancestrale, est d’ailleurs sa marque de fabrique. Ce savoir-faire hérité de la Perse et transmis de génération en génération par les artisans rend chaque pièce unique et en fait un authentique chef-d’œuvre.

  • Zardozi Oriental Fashion Show 2019
  • Zardozi Paris Oriental Fashion Show
  • Broderie de Zardozi by Constella
  • Oriental Fashion Show Paris 2019
  • Arunaz à l'Oriental Fashion Show 2019
  • Arunaz à l'Oriental Fashion Show

Arunaz, également originaire du Kazakhstan, a présenté sa dernière collection lors de l’Oriental Fashion Show 2019. Portée par la styliste Nazym Karpykova, la marque entend proposer une vision de la mode originale, entre innovation et conservatisme. Entre autres accessoires typiques de la tenue kazakhe, on retrouve le turban et la calotte. Agrémentés de perles et de franges, ces couvre-chefs deviennent les accessoires sophistiqués de luxueuses robes. Les tons acidulés des tenues rappellent aussi les coloris vifs du costume traditionnel kazakh. Cependant, le choix de coupes modernes et de matières vaporeuses apporte une touche d’excentricité aux créations.

Maleone, l’Azerbaïdjan dans toute sa splendeur 

Maleone signifie en français « magnolia » : c’est l’emblème qu’a choisi cette toute jeune marque venue d’Azerbaïdjan. On retrouve le motif de la légendaire fleur imprimé sur certaines des tenues présentées lors de l’événement. Des costumes irisés aux robes vaporeuses, Maleone propose une harmonieuse combinaison d’élégance, de luxe, et de sobriété.

Revivez les temps forts de l’Oriental Fashion Show 2019 en vidéo !

Suzanne RERA

Rédactrice Web, diplômée de Master, j'écris sur tous types de sujets, avec une sensibilité pour les arts et la culture.

1 Comment
  1. Bonjour chère suzanne rera
    Quel plaisir de vous lire à nouveau… La passion se lit a travers votre article… J’ai hâte d’être au prochain article… Une fan 😘

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.