fbpx

Miroir, miroir, où dénicher un super sac Disney ?…

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr

Disney, c’est l’hymne à la mignonnerie et la bonhommie de notre enfance. Qui ne se souvient pas des célèbres oreilles Minnie, toutes scintillantes, que l’on portait en serre-tête ? La petite souris américaine a donc décidé de mettre son grain de sel dans l’univers des fashion victimes. Les fans ne vont pas résister aux épiques sacs à l’effigie des stars de nos dessins animés préférés, esquissés par Danielle Nicole, en collaboration avec l’usine à rêves…

La créatrice donne vie et met sous le feu des projecteurs les personnages les plus classiques ( idoles des fillettes ), comme les plus diaboliques et loufoques ! Il y en a pour tous les goûts, avec une diversité juste incroyable de characters anciens et nouveaux ( que les plus nostalgiques se rassurent… ). Ainsi, vous dégoterez sans doute sur le site web de Danielle Nicole une resplendissante Tiana, un affreux Lucifer ou encore un Pascal farfelu !

L’origine du succès des pièces fantaisistes ? Une touche contemporaine et moderne faite de pompons et étincelles, pour habiller les personnages princiers.

Mais notre coup de cœur se penche sur la belle aux cheveux de … de long : j’ai nommé Raiponce bien sûr !  En bandoulière ou en sac à main grâce à son attribut magique, arborez avec élégance cet accessoire !

Le plus : ces répliques proposent des styles, des textures et des possibilités infinies. Enfin, que dire des coloris de ces accessoires ultimes ? Un éventail rainbow pour faire scintiller et chatoyer ces magnifiques princesses.

Alors n’hésitez plus et foncez direction la boutique en ligne, pour vous offrir un sublime sac original à moins de 100 dollars !

Marion Tabard

Le charme de la pergola
A la une

Le charme de la pergola

Plus robuste qu’un store classique et moins onéreux qu’une véranda, la pergola embellit la terrasse. Elle procure ombre et fraicheur lors des périodes d’été. En

Lire la suite »

Laisser un commentaire