fbpx

Le phénomène Lord Akeem: ne passez pas à côté !

Il est l’un des rares artistes-peintres à vous emmener dans les univers privés des rappeurs américains et d’autres légendes des années 60-70 qui ont marqué toute une génération. Au travers de ses œuvres mêlant portraits de ses égéries et art urbain, laissez-vous séduire par le style underground aux inspirations d’une vie. Déjà surnommé “l’illustrateur Hip-hop”, son nom est à surveiller : lumière sur Lord Akeem

Prints Lord Akeem
JM Basquiat, Jimmy Hendrix, Dj Premier

Lord à qui ? LORD Akeem ! 

À travers ce nom d’artiste, se cache Foued Ben Mansour. Un bordelais qui grimpe discrètement les échelons des plus grands dans le milieu très sélect’ des maîtres dessinateurs. Et pour cause, ses coups de crayons ultras réalistes sont de véritables hommages aux artistes musicaux et autres légendes dont il admire le talent.

Il perfectionne son style au fil des années. Sa dextérité, vite repérée par son maître d’école, lui a valu de passer des reproductions de comics aux créations uniques mélangeant pop art, graffiti et réalisme.

“ Un jour, mon professeur a appelé ma mère pour lui dire que je dessinais en classe…Mais pas comme les autres enfants de mon âge !”

Né dans les années 70, son pseudo à lui seul souligne ses influences vastes et riches. Des groupes MC’s des années 90, il reprend le concept des noms en Lord. Tel que Lord Finesse ou Lord Jammar des Brand Nubian qu’il affectionne particulièrement.

signature Lord Akeem
Lord Akeem

J’ai décidé de rajouter le pseudo de Akeem sans “H” avec deux “E” pour l’esthétique de leur enchaînement. Technique de nombreux tagueurs à l’époque, pour maîtriser leur signature. “


Les rappeurs américains à bout de crayon

Ses premières illustrations étaient pour les Fugees et Groove Therory. Depuis, pas moins de 1000 portraits ont été réalisés : 

  • des grands nom du hip-hop, du R&B ou de la nu soul : Nas, Dr Dre, Billy Paul, Daddy Kane, Busta Rythmes, Black Messiah, Chris Brown , Das EFX, Ice Cube, Easy E ou Jorja Smith 
  • au légendes du soul : Diana Ross, Curtis Mayfield, Donny Hataway, Isaac Hayes Shaft, Marvin Gaye, Nina Simon, Stevie Wonder… 
  • Sans oublier les icônes tels que Clint Eastwood, Rihanna, Bob Marley et J.M Basquiat.

Dessins Lord Akeem
Pèle Mêle en Backstage

Certains dessins leur ont été personnellement adressés. C’est la cas d’Anderson Paak ,  Osunlade, Pete Rock et CL Smooth, Dimitri From Paris, Masters At Work. 

Qu’est-ce qui le distingue ? Son talent pour retranscrire l’univers de l’artiste en un portrait ! Ses coups de crayons créent le mouvement et racontent une histoire. Celle de l’égérie en question. 

Dessin au graphite, crayons de couleurs, encre, marqueurs de peinture acrylique et huile sont ses techniques graphiques de prédilection.

En donnant vie aux paroles des sons rap US qu’il écoutait, les longues toiles (jusqu’à 6m) qui en ont découlé lui vaut le surnom d’ “illustrateur de hip-hop”. 

Cette notoriété grandissante lui permet de réaliser la couverture d’un groupe phare de Los Angeles, Above The Law et dernièrement, du festival londonien “Gods of Rap”.

Un talent reconnu 

Ses études de dessin publicitaire et d’arts graphiques ajoutent une corde à son arc, lui permettant de collaborer avec des décorateurs intérieurs, photographes et modistes. 

Ainsi, on trouve ses illustrations sur un mur de restaurant, de salon de coiffure, sur des toiles de 50/70 et plus récemment sur des tee-shirts !

Tee-shirt Lord Akeem
Big Daddy Kane et Rihanna

Reconnu par Green Label, il figure parmi les 27 meilleurs illustrateurs hip-hop sur Instagram en 2017.

Afin de rendre son art accessible au plus grand nombre, il propose ses portraits sur des débardeurs et tee-shirts. Uniquement disponible en ligne sur lordakeem.com

Quant aux amateurs de toiles hors normes, rendez-vous chez Saatchi Gallery et découvrez l’artiste visionnaire et talentueux à travers ses deux derniers tableaux, déjà estimés à plus de  24000 $.

Autodidacte et engagé, L.A dévoile ses différents mouvements et influences à travers ses expositions . “By Any Means Necessary “ en 1998,  “Capital Punishment “ en 2000 , une exposition collective avec des artistes tels que Kokian et Sofia Leconte Mitev en 2007, “Street Fashion N’Chic” en 2011 , “More street 4 the fashion chic” en 2012.  La prochaine exposition est prévue courant 2021.

Plus qu’une découverte, Lord Akeem est sans conteste, l’artiste contemporain sur lequel on se doit d’investir. Suivez-le sur Insta, FB et twitter.

Cindy Cauchy

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.