fbpx

Le métier du mangaka

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Le métier du mangaka

Le mangaka est l’auteur du manga ou de la bande dessiné japonaise. Pour se mettre d’accord, c’est une bataille cosmique entre l’éditeur et l’auteur. Bien évidemment, il faut remplir des critères spécifiques avant de pouvoir publier un manga. L’éditeur ne peut pas se permettre d’éditer n’importe qui, c’est pour cela qu’il aide les mangakas à améliorer leur histoire.

Ne rien lâcher

En effet, la qualité principale que doit avoir un mangaka c’est de la détermination et de la persévérance. Il ne doit pas renoncer et doit continuer à écrire et à dessiner.

En particulier quand c’est un débutant, une histoire à la fois très intéressante et super bien dessinée, ça n’existe pas.

Monji San, l’éditeur de My hero academia

Au début, peut-être que l’histoire et le dessin ne sont pas encore au point, mais il faut souvent revenir vers l’éditeur, qui lui, donnera ses avis et ses conseils. Et c’est ce qui est le plus difficile pour le mangaka débutant, car il doit entendre que son dessin n’est pas bien, que son histoire n’est pas bonne. C’est sûr que quand on y a mis toute son âme et sa créativité dans quelque chose qui nous tient à cœur, on ne peut pas forcément accepter certaines critiques. Donc il y en a qui se lassent et décident de ne revenir qu’avec une version « parfaite ».

Ainsi, le mangaka débutant ne revoit plus l’éditeur pendant un ou deux ans, ce qui n’est pas bénéfique pour eux car ils ne progressent que très peu. Alors que le mangaka débutant qui a le plus de courage, et qui revient encore et encore pour consulter l’éditeur, là il y a plus de potentiel. Bien évidemment, il suit les conseils de la part d’un professionnel et les applique pour s’améliorer.

Un youtubeur mangaka

Kevin Tran, un youtubeur connu pour ses vidéos comiques avec son frère Henrie sur leur chaîne « Le rire jaune ». Ils montrent aux gens qu’ils peuvent les faire rire sans à avoir recours à l’accent asiatique. Eh bien, il faut savoir que Kevin Train est aussi un mangaka. Il a publié à ce jour cinq tomes nommé Ki & Hi dont il est l’auteur sous l’édition de Michel Lafon. Il dessine depuis l’âge de 4 ans et est un adepte des mangas.

Suivi par des millions d’abonnés sur sa chaîne YouTube, il a été contacté par plusieurs maisons d’éditions comme Hachette, Jungle ! Ou encore Rageot. Cependant, il avait perdu la main sur le dessin et ne pouvait absolument pas travailler sur ce projet seul. Kevin a alors eu besoin d’un dessinateur pour mieux se concentrer sur son histoire. Et c’est avec l’aide d’une de ses abonnés Fanny dont vous pouvez apprécier les dessins et la lecture du manga Ki & Hi.

Voici quelques conseils de la part de Kevin pour faire un manga. Êtes-vous intéressé par ce métier ? N’hésitez pas à lire nos articles sur le manga japonais et la place de la musique dans l’animé japonais.

Laisser un commentaire