fbpx

L’influence de Simone Signoret dans le militantisme de Jane Fonda

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
L’influence de Simone Signoret dans le militantisme de Jane Fonda

Lors d’une interview pour l’émission C à vous ce lundi 3 mai, Jane Fonda a dévoilé que l’éveil de son militantisme dans les années 1960 est dû à Simone Signoret.

Que retenir d’un séjour en France ? Le vin, la culture et… l’esprit militant. De toute façon, ça semble avoir été le cas pour Jane Fonda. À l’occasion de la sortie de son livre Que faire ?, l’actrice de 83 ans a accordé une interview à l’émission C à vous ce lundi 3 mai. Entre discussions sur le tournage des films et ses couvertures de Vogue, elle a aussi parlé de son militantisme. Plus précisément, l’actrice américaine a évoqué son début dans les années 1960, en désignant Simone Signoret comme point d’origine. Voyons ce qu’elle a raconté.

Selon Jane Fonda, c’est Simone Signoret qui a éveillé en elle l’esprit militant. En 1968, elle vivait en France, elle était marié et enceinte. C’est alors à cette époque que l’actrice française l’a emmenée à une manifestation contre la guerre du Vietnam. L’événement, auquel participaient aussi Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir, a marqué Jane Fonda. Plus tard, elle a rendu visite à Simone Signoret à sa maison de campagne. Là, les deux femmes ont passé des heures à discuter de la guerre du Vietnam en buvant du vin et en mangeant du fromage. C’était alors que Simone Signoret a fait comprendre à l’actrice américaine que la guerre en Vietnam ne devait pas avoir lieu. Sans jamais faire du prosélytisme, l’actrice française l’a « exposée à d’autres moyens de pensée » a rapporté la productrice américaine .

À lire également : Les artistes s’engagent : quels impacts ?

Le militantisme de Jane Fonda

Mais qu’est-ce que c’est que l’influence de Simone Signoret a déclenché exactement ? Eh bien, une fois rentrée aux États-Unis, Jane Fonda s’est mise en chemin pour devenir une figure emblématique du militantisme. Elle a continué à s’opposer à la guerre de Vietnam et de plus elle a lutté pour les droits civiques, en soutenant l’organisation de Black Panthers. Pendant les années 2000, elle s’est opposée à la guerre en Irak. Aujourd’hui encore, elle milite toujours pour la résolution du conflit entre Palestine et Israël, ainsi que pour la protection du climat.

Comme quoi un séjour en France peut nous faire changer des idées…

Laisser un commentaire