Parmi l'impressionnante collection d'Emil Bührle, Le Champ de coquelicots de Claude Monet
Claude Monet, Champ de coquelicots près de Vétheuil, vers 1879, huile sur toile, 73 x 92 cm, Legs Dr. Dieter Bührle Collection Emil Bührle, Zurich © SIK-ISEA, Zurich (J.-P. Kuhn)

Alors que l’exposition Toutankhamon est en ce moment sur toutes les lèvres, le musée Maillol présente plus discrètement l’incroyable collection d’Emil Bührle. À voir jusqu’au 21 juillet 2019.

Le Musée Maillol présente jusqu’au 21 juillet la collection Emil Bührle. Celle-ci recèle de nombreuses merveilles de l’art des XIX et XXe siècles français. Pour citer quelques noms, Cézanne, Renoir, Picasso, Manet, Modigliani, Degas, Van Gogh composent la vaste et très belle collection d’Emil Bührle. En vingt ans, Bührle a rassemblé plus de 600 oeuvres d’art. Ce chiffre impressionnant fait de sa collection, l’une des collections particulières les plus prestigieuses au monde.

Emil Bührle, un homme d’affaires qui divise …

Allemand naturalisé Suisse, fabricant d’armes et amoureux de l’art, Bührle ne fait pas toujours l’unanimité. En effet, comme l’explique l’une des premières salles de l’exposition, il bâtit sa richesse sur le commerce des armes pendant la guerre. Il y fournit l’Allemagne et est, par conséquent, inscrit sur la « liste noire » des Alliés. Pendant cette période, le collectionneur achète de nombreuses oeuvres spoliées à des Juifs de la France occupée. Treize des tableaux de la collection de Bührle ont été confisqués à des collectionneurs juifs par l’Allemagne nazie. L’industriel se retrouve alors contraint de les rendre à la fin de la guerre. Sur ces treize tableaux, Bührle en rachète neuf aux propriétaires. Parmi ces œuvres, Été à Bougival de Sisley, Avant le départ et Danseuses au foyer de Degas, toutes trois visibles au Musée Maillol.

Un coin du jardin de Bellevue, par Edouard Manet.
Edouard Manet, Un Coin du jardin de Bellevue, 1880, huile sur toile, 91 x 70 cm Collection Emil Bührle, Zurich © SIK-ISEA, Zurich (J.-P. Kuhn)

Quelques années après sa mort, ses enfants créent la Fondation et Collection Emil. G. Bührle à Zurich. Celle-ci expose les plus grands noms de l’art moderne. Lors d’un discours à l’université de Zurich en 1954, Bührle avoue que l’idée d’une exposition de sa collection privée lui a déjà traversé l’esprit plusieurs fois. C’est donc chose faite à présent : l’exposition du Musée Maillol est la première en France à lui être dédiée.

« Un vrai collectionneur est au fond un artiste manqué »

Dans cette même conférence donnée, Bührle dit « qu’un vrai collectionneur est au fond un artiste manqué » expliquant que « le collectionneur se caractérise par la qualité de son choix et par la réunion judicieuse des œuvres d’art. » Au regard de sa collection et en se fiant à sa définition, Bührle est alors, bel et bien un artiste manqué.

Parmi cette très riche collection, le Musée Maillol présente 57 chefs-d’œuvre de l’art des XIX et XXe siècles français. Une exposition à voir en complément de celle de la Fondation Louis Vuitton sur l’art impressionniste. En effet, cette dernière est consacrée à la collection privée de Samuel Courtauld. Une collection qui révèle, elle aussi, de nombreux trésors.

La Collection Emil Bührle, jusqu’au 21 juillet 2019, au Musée Maillol.

Retrouvez nos autres articles culture ici.

Marie Courtois

Passionnée par l'écriture, mes sujets de prédilection sont la culture et la mode.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.