fbpx

Les déclarations chocs de Britney Spears sur son père

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Les déclarations chocs de Britney Spears sur son père

Ce mercredi 23 juin se tenait l’audience de Britney Spears au tribunal de Los Angeles. Placée sous la tutelle de son père depuis treize ans, la chanteuse américaine en a demandé la levée. Elle en a également profité pour dénoncer publiquement les agissements de son tuteur.

« Mon père devrait être en prison ». Ce sont les mots que l’on retient de l’audience de Britney Spears qui se tenait ce mercredi 23 juin. Après avoir plaidé sa cause à plusieurs reprises, la star hollywoodienne s’est exprimée devant le tribunal de Los Angeles une nouvelle fois. Elle y a fait part de ses souffrances et de son besoin de liberté. Pour rappel, la chanteuse est placée sous la tutelle de son père depuis 2008. Soumise à de nombreuses règles strictes, la star ne peut voyager, conduire, ni même retirer de l’argent. Dépossédée de ses biens matériels et immatériels, elle manifestait ce mercredi son envie irrépressible de retrouver sa liberté. « Je veux juste reprendre le contrôle de ma vie, ça fait treize ans et ça suffit » a-t-elle déclaré.

Des révélations inattendues

Entendue pendant près de 25 minutes, la star hollywoodienne en a profité pour faire des révélations publiques pour le moins inattendues. Elle a notamment affirmé avoir été contrainte de garder son stérilet malgré son désir d’un troisième enfant. Une solution qu’aurait trouvé son père pour la contraindre à ne pas délaisser le travail. Malheureuse et sous l’emprise de son tuteur, Britney Spears a fait part de ses pensées dépressives. « Je ne dors pas, je suis tellement en colère, et je suis déprimée. Mon père et toutes les personnes en charge de cette tutelle, y compris mon manager, devraient être en prison » a-t-elle ajouté.

Le mouvement de mobilisation mondiale #FreeBritney
Le mouvement de mobilisation mondiale #FreeBritney © Rodin Eckenroth/Getty Images

En s’exprimant ainsi, la starlette a donné raison à ses fans à l’initiative du mouvement #FreeBritney. Une vague qui a pu gagner en ampleur ces derniers mois grâce à la mobilisation de milliers de personnes à travers le monde. En réaction aux propos de sa fille, Jamie Spears en a profité pour lui exprimer son affection et a affirmé « beaucoup » l’aimer. Il s’est également dit « désolé » de la souffrance de Britney.

A lire également : Les enfants stars

Désormais, Britney n’a plus qu’à formuler sa demande de levée de tutelle. Une demande qui fait pour l’instant l’objet d’un recours qui sera prochainement examiné par les instances judiciaires californiennes.

Laisser un commentaire