fbpx

Les 10 choses à faire pour une rentrée zen !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Une rentrée Zen

Que vous soyez en solo ou en duo, avec ou sans enfants, la rentrée constitue parfois une source de stress. Pour que vous puissiez garder le sourire mais surtout le moral, mieux vaut anticiper en s’organisant en amont. En effet, la rentrée comme la nouvelle année, c’est aussi le moment des résolutions parce qu’elle constitue un nouveau départ. Ô Magazine vous suggère 10 choses à faire pour une rentrée zen.

1. Retrouver un bon sommeil.

Les vacances d’été constituent souvent une période de relâchement. On se couche plus tard et si les enfants nous le permettent, on se lève aussi plus tard. Ainsi, le premier bon geste à adopter est de réguler son sommeil. Pour ce faire, essayez de vous lever et de vous coucher plus tôt. Si vous avez des enfants, commencez par les coucher (et les réveiller) 15 minutes plus tôt pour que la veille de la rentrée, ils puissent avoir leur quota de sommeil en ayant adopté le bon rythme.

2. Rester zen et positive !

La rentrée peut représenter une période de stress pour plusieurs raisons. Tout d’abord, faites-vous confiance et dites- vous que tout va bien se passer. Ensuite, si vous angoissez à l’idée de retourner au travail, n’hésitez pas à faire un bilan. L’idée est de comprendre les raisons de votre angoisse. Peut-être que l’environnement professionnel dans lequel vous évoluez ne vous convient plus/pas. Demandez-vous alors si vous ne seriez pas plus à l’aise dans une autre entreprise. Enfin, vous avez peut-être tout simplement besoin d’un réel changement. C’est peut-être le moment de songer à une réorientation professionnelle. Le gouvernement a mis en place depuis un peu plus d’un an le dispositif de « Démission-reconversion ».

3. Anticiper ses achats.

Bien souvent, la rentrée bouscule notre porte-monnaie. Outre le nouvel agenda, c’est l’une des périodes de l’année où il convient d’être plus flexible dans la gestion de son budget. Cela d’autant plus si vous êtes parents. Dans tous les cas, anticiper les diverses dépenses tel que le renouvellement de la garde-robe ou l’achat des fournitures scolaires. Le fameux cahier réglures Seyès 24X32, le crayon HB, une nouvelle paire de baskets, un nouveau cartable… Faites le point et vérifiez ce que vos enfants ont déjà et ce dont ils ont réellement besoin. Pour plus de confort, de plus en plus de magasins proposent de faire les courses de fournitures pour vous. Il en va de même pour les associations de parents d’élèves.

Enfin, hiérarchisez et priorisez les dépenses. Le « seconde main » est désormais ancré dans les mœurs. Il peut vous permettre de moins solliciter votre porte-monnaie. Suivant les budgets, n’hésitez pas à comparez les prix.

À lire « Les étiquettes école : le bon plan pour marquer les affaires de votre enfant »

4. Investir dans un grand calendrier.

La rentrée, c’est aussi une avalanche de dates, de rendez-vous ou encore de réunions. Afin d’avoir une vue d’ensemble sur les événements importants de la rentrée, il peut être intéressant d’investir dans un grand calendrier cartonné. Choisissez-en un qui vous plaise et mettez-le dans un endroit stratégique. Si vous avez des enfants, vous pouvez le placer à leur hauteur afin de les responsabiliser, d’une part, et d’autre part, pour aider les plus petits à se situer dans le temps.

Si vous êtes parents, pensez aux calendriers partagés disponibles sur diverses applications. Il en existe plusieurs versions dont certaines sont gratuites. Cela vous évitera d’accepter un rendez-vous sans vous rendre compte que votre conjoint.e est indisponible pour garder les enfants.

5. S’organiser : les repas.

Sans pour autant devenir une « control freak », planifiez un maximum. Vous pouvez par exemple opter pour le « Batch cooking », un nouveau concept permettant de préparer pendant le week-end tous les repas de la semaine. En effet, le mot « Batch » signifie « fournée » en anglais et « cooking », « cuisson ». Cela consiste donc à cuisiner suffisamment pour la semaine qui arrive, sans avoir à faire les courses ou cuisiner tous les jours. C’est tout bénéf : votre budget est géré en amont, vous gaspillez moins et vous vous alimentez plus sainement ! Néanmoins, si vos finances vous le permettent, vous pouvez tester les « paniers repas » à cuisiner.

Une maman enceinte et sa fille en posture et tenue de Yoga. Elles semblent méditer dans leur salon.
Crédit: Depositphotos.

6. Rangez, triez.

Et oui, le grand ménage ne se fait pas qu’au printemps ! La rentrée est aussi un moment propice aux rangements et aux tris. Profitez de ce moment pour enlever les vêtements trop petits ou abîmés de vos placards et de ceux de vos enfants. Comme vous le savez, le choix de la tenue de rentrée ne concerne pas que les enfants ! Ce moment vous permettra de choisir en toute sérénité vos looks de la rentrée !

Enfin, que ce soit pour vous ou vos enfants, la crise sanitaire a démontré l’importance d’avoir un espace à soi chaleureux pour pouvoir travailler. Pensez à Virginia Woolf et à sa célèbre « Chambre à soi ». Assurez-vous donc que chacun ait un espace agréable et pratique ainsi qu’une assise ergonomique.

7. Relookez votre chez-vous !

Vous l’aurez compris, il est important de soigner votre intérieur pour vous sentir bien chez-vous. Ainsi, après avoir rangé, vous pouvez changer la décoration d’une ou plusieurs pièce(s). Faites en sorte de créer un espace à votre image, qui soit chaleureux. Inutile de vous lancer dans de grands travaux : un tapis, des bougies, un nouveau cadre… Inspirez-vous des tendances venues des pays scandinaves. Un style épuré mais chaleureux vous garantiront une atmosphère cocooning pour bien accueillir l’automne.

8. Lisez !

Pour préparer la rentrée, lisez ! Si votre petit bout, neveu, nièce ou filleul.e, rentre à l’école, proposez lui des livres qui évoquent cette thématique. En effet, il existe des collections intéressantes présentant la classe dans laquelle l’enfant va rentrer. D’autre part, si votre enfant rencontre des difficultés telles que le trouble de l’attention ou la dyslexie, il existe de plus en plus d’ouvrages conseillant les parents. De l’esprit Montessori à la pédagogie positive, il existe des outils pour vous permettre de transformer les devoirs en moment de partage.

En tant qu’adultes, vous pouvez plonger dans la rentrée littéraire ou opter pour les romans « feel good » qui vous mettent du baume au cœur.

9. Choisir ses activités.

Puisque vos finances sont mises à mal, n’hésitez pas à faire un budget avant de faire votre choix. « Bachata » pour Madame, poterie pour Monsieur, pour les enfants, le champ des possibles est tout aussi vaste. Du violon en passant par le foot ou le tir à l’arc, ils ont l’embarras du choix. Dans tous les cas, les différentes envies concernant les activités peuvent être l’occasion de discuter en couple ou en famille. Les différents échanges permettront à chacun de trouver sa place et d’exprimer ses souhaits. En effet, il faut que le jour et l’heure imposés du loisir soient « pratiques ». Chacun doit pouvoir se rendre dans de bonnes conditions à son activité pour que cela reste un temps de détente et non une source d’angoisse et de disputes.

10. Planifier les prochaines vacances !

Rien de mieux pour commencer une nouvelle année scolaire que de prévoir ses futures vacances ! Ce sera une autre opportunité pour vous et votre famille d’échanger ensemble. Montagne ? Océan ? Ski ? Surf ? Autres projets ? Projetez-vous et imaginez vos prochaines vacances. Échangez sur vos envies et vos souhaits. Les vacances sont un moment de partage, de repos et de bien-être. Elles doivent vous permettre de recharger vos batteries…. Et de vous faire patienter jusqu’aux prochaines !

La femme française en quatre clichés
Actu société

La femme française en quatre clichés

Toujours élégante et stylée, libérée sexuellement, mince en mangeant tout ce qu’elle veut… les stéréotypes sur la femme française sont nombreux. A l’international, ce mythe fait vendre des centaines de milliers d’ouvrages et de magazines. Décryptage de ces clichés étrangers sur la femme française.

Lire la suite »

Laisser un commentaire