fbpx

Le duel des programmes entre Macron et Le Pen

Duel des programmes

Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont les vainqueurs du premier tour. Ô Magazine va vous livrer le contenu phare des programmes avant le second tour prévu le 24 avril. 

Article rédigé par Séphora Lislet

Les Français ont décidé de revoir la même affiche qu’en 2017. En effet, Emmanuel Macron (27,84 %) et la candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen (23,15 %) s’affrontent pour le deuxième tour. C’est donc en quinze jours que les candidats doivent défendre leur vision de la France et leurs convictions. Et bien qu’il y ait des points de convergence, les programmes n’ont pas grand chose en commun.

Une grande opposition sur l’âge de la retraite

C’est sûrement un sujet qui risque de faire débat lors de l’entre-deux-tours. En effet, Marine Le Pen défend un âge légal de départ à la retraite à 60 ans. Selon elle, ce serait un moyen de faire rentrer davantage les jeunes sur le marché du travail. Cela s’appliquerait à ceux qui ont travaillé avant 20 ans et ce pendant 40 ans. Pour ceux qui n’entrent pas dans ces conditions et qui ont un travail moins pénible physiquement. Le départ à la retraite reste l’âge actuel soit 62 ans. Dans son programme “Avec vous”, Emmanuel Macron veut mettre l’âge de la retraite à 65 ans dès l’été 2022. Toutefois, le président sortant affirme que s’il y a trop de tensions, il se dit prêt à ouvrir la porte à un départ à la retraite à 64 ans. 

Les propositions en matière de pouvoir d’achat

Emmanuel Macron prévoit des mesures notamment pour le pouvoir d’achat. Selon lui, ce serait une mesure pour permettre aux salariés de mieux vivre de leur travail. En effet, il prévoit un triplement du plafond de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, dite prime Macron, non soumise aux cotisations sociales et à l’impôt sur le revenu. Mais aussi l’obligation de mise en place d’un dispositif de partage des profits dans toute entreprise versant des dividendes ainsi qu’une baisse des cotisations sociales pour les indépendants, aboutissant à une hausse de revenu de 550 € pour une personne percevant l’équivalent du Smic.

Dans leur duel des programmes, Marine Le Pen indique quant à elle, vouloir “permettre aux entreprises une hausse des salaires de 10 % (jusqu’à trois Smic), en exonérant cette augmentation de cotisations patronales”. La finaliste du Rassemblement National souhaite également une baisse de la TVA « de 20 % à 5,5 % sur les produits énergétiques comme le carburant, fioul, gaz et électricité. 

Qu’en est-il de l’écologie ?

Pour ce qui est des mesures écologiques, voyons la comparaison entre les deux programmes. Emmanuel Macron à l’intention de construire prochainement 6 réacteurs nucléaires de nouvelle génération. Il souhaite également que la France devienne « un leader de l’hydrogène vert » afin de développer les transports propres. Le président parle aussi de multiplier par 10 la puissance solaire de la France. De plus, il veut créer 50 parcs éoliens en mer d’ici 2050.

Emmanuel Macron met également en avant l’accélération de la rénovation des logements. Mais aussi en matière de préservation de la faune et de la flore, le président-candidat propose la dépollution des anciennes décharges, la réduction des exportations de déchets, la plantation de 140 millions d’arbres ainsi que l’amélioration du recueil des animaux abandonnés.

Marine Le Pen, elle, veut en finir avec l’éolien et renforcer la filière du nucléaire et de l’hydrogène, tout en mettant en avant la production d’énergie par le biais de l’hydroélectrique. En revanche, elle souhaite mettre fin aux subventions de la filière éolienne, qui permettrait ainsi 5 milliards d’euros d’économies. De plus, la finaliste met en avant l’agriculture et l’alimentation en privilégiant la production française, notamment dans les cantines scolaires. Pour la défense des animaux, la candidate promet de mettre fin à l’abattage rituel sur l’ensemble du territoire.

Laisser un commentaire