fbpx

La liste de mes envies… culinaires à Dijon

Capitale des Ducs de Bourgogne de 159 168 habitants selon les chiffres de l’INSEE au 1er janvier 2018, Dijon bénéficie d’un cadre de vie idéal propice à la bonne chère. Avec des spécialités culinaires à en faire saliver les papilles ! Pour vous, chers lecteurs, nous avons sélectionné des mets qui sauront ravir vos paramètres gustatifs ! Le tout, dans une recherche d’excellence si singulière à Dijon.

La gougère

Les gougères sont des pâtes à choux au fromage servies pendant l’apéritif. De plus, ces accompagnements salés feront la transition idéale avant d’attaquer le plat de résistance. Une raison de plus pour essayer cette spécialité de Dijon !

Gougères.

Les escargots de Bourgogne

Pour les plus téméraires, les escargots à la bourguignonne sont des produits phares de la gastronomie locale à Dijon. En ce sens, le goût du beurre à l’ail persillé mélangé aux escargots s’accompagne avec un bon cru. De type vin blanc du vignoble de Bourgogne. Vous allez fondre pour cette proposition culinaire !

Escargots de Bourgogne.

Les œufs en meurette

Il s’agit d’un plat à base d’œufs pochés accompagnés d’une sauce meurette, c’est-à-dire cuisinée avec des oignons, des échalotes, des lardons et du vin rouge pour déglacer la sauce. Sans oublier le pain grillé à l’ail pour accompagner le tout. On peut éventuellement ajouter des champignons de Paris si nécessaire !

Oeufs en meurette.

Le poulet Gaston Gérard

Cette recette est un hommage à celui qui fut maire de Dijon de 1919 à 1935. Ce plat traditionnel de la cuisine dijonnaise est composé d’un poulet de Bresse, de crème fraîche, de vin blanc sec, de comté râpé. N’oublions pas bien évidemment la moutarde de Dijon ! Un ingrédient symbolique du territoire. Accompagnée avec du riz blanc, cette spécialité saura transporter vos convives avec délectation !

Poulet Gaston Gérard.

Le bœuf bourguignon

Cette spécialité emblématique de la région bourguignonne est un classique de la gastronomie reconnu. Aussi bien en France que dans le monde entier. Ses morceaux de viande de bœuf sont cuits à feu doux, pendant quelques heures. Avec une sauce de la région (avec des oignons, de l’ail, du vin rouge de Bourgogne, des lardons et un bouquet garni), vos invités seront conquis ! Sans exception.

Boeuf bourguignon.

Le Kir

Le Kir est un cocktail en hommage au chanoine Félix Kir, maire de la ville de Dijon entre 1945 à 1968. De fait, son mélange subtil en vin blanc, si possible le Bourgogne aligoté pour rester dans le folklore, avec la crème de cassis (il s’agit d’une liqueur de baies de cassis, ndlr) sera l’apéritif idéal pour recevoir des invités avec son arôme enivrant et fruité.

Le Kir.

La nonette de Dijon

Composée de miel, de pain d’épices et d’un cœur fondant de confiture déclinée sous plusieurs saveurs (citron, framboise, cassis, caramel ou bien encore abricot). Ce petit gâteau est une spécialité phare de la gastronomie locale. En définitive, elle saura émoustiller le palet des plus petits comme des plus grands gourmands !

Nonette de Dijon.

Le rigodon

Le rigodon est une douceur idéale pour conclure le repas sur une note sucrée. Cette spécialité régionale est similaire au pudding mais avec de la brioche rassie et non du pain comme dans la recette originale. Servi tiède, ce dessert bourguignon saura ravir les palets les plus gourmands.

Rigodon.

Et vous ? Parmi les spécialités proposées, laquelle a retenu votre attention culinaire ? Souhaitez-vous tester une de ces recettes de cette belle ville de Dijon ? N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.