fbpx

La charge mentale en cinq questions

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
La charge mentale en cinq questions

En ce mercredi 7 avril, Journée mondiale de la santé, il est temps de prendre soin de vous. Fatigue, irritabilité, stress, ces symptômes traduisent peut-être une charge mentale trop accrue. Ô Magazine répond à cinq questions pour vous aider à retrouver la paix au quotidien.

1. Qu’est-ce que la charge mentale ?

Monique Haicault a été la première à définir ce terme en 1984. La charge mentale, c’est le fait de « devoir penser simultanément à des choses appartenant à deux mondes séparés physiquement ». Typiquement, c’est l’exemple de la mère de famille qui, alors qu’elle est sur son lieu de travail, pense à ce qu’elle fera le soir en rentrant au sein de son foyer.

La chercheuse Nicole Brais, de l’Université Laval au Québec, définit la charge mentale comme un « travail de gestion, d’organisation et de planification qui est à la fois intangible, incontournable et constant, et qui a pour objectif la satisfaction des besoins de chacun et la bonne marche de la résidence ». 

La charge mentale c’est, en résumé, devoir penser à tout pour le bien-être des membres du foyer.

2. Qui est concerné ?

La charge mentale accrue concerne tout le monde. Dans le contexte actuel, il est très facile de se sentir submergé sur son lieu de travail ou chez soi, notamment à cause du contexte sanitaire et de l’incertitude des perspectives d’évolution à l’avenir.

Les parents célibataires, les personnes divorcées, les hommes … tout le monde peut y être sujet car la société pousse à tout faire vite, tout faire bien et à faire plusieurs choses à la fois !

Pratiquer le multitasking n’a jamais été aussi courant que dans la société actuelle.

3. Pourquoi les femmes y sont-elles plus sujettes ?

Une étude récente, publiée en mars 2021 et menée par des analystes économiques, a conclu que la charge mentale subie par les femmes ne leur permet pas de concilier leur vie professionnelle et vie personnelle, ce qui nuit à leur bien-être.

Les femmes y sont plus sujettes car souvent, s’ajoute à leurs journées de travail, la réalisation des tâches ménagères du foyer. S’il est vrai que l’émancipation des femmes a contribué pour beaucoup, il n’en reste pas moins que les femmes sont plus susceptibles de porter sur leurs épaules le poids du foyer et des enfants.

Les femmes sont donc amenées à vivre deux journées et doivent être organisées pour tout gérer dans les temps. Cette pression constante qu’elles peuvent ressentir est le signe prédominant d’une charge mentale trop accrue.

Toutefois, ce n’est pas la seule manifestation de la charge mentale.

4. Comment se manifeste-t-elle ?

Une charge mentale trop accrue se manifeste de plusieurs manières : la fatigue, l’irritabilité, l’anxiété, le stress… en somme, un mal-être.

La charge mentale en cinq questions
Image libre de droits

C’est avoir la sensation de devoir tout faire sans pouvoir se reposer ni prendre du temps pour soi.

Sur Instagram, en usant le hashtag #chargementale, sont mis en avant des témoignages et des illustrations qui décrivent parfaitement ce qu’est la charge mentale.

Plusieurs témoignages mettent en avant comme manifestations de la charge mentale, la fatigue, l’oubli de soi et la culpabilité que peuvent ressentir les femmes supportant une charge mentale trop accrue.

5. Comment s’en sortir ?

Il existe de multiples solutions pour alléger la charge mentale. Ces remèdes permettent aux femmes de prendre du temps pour elles sans que l’équilibre du foyer ne bascule.

Les solutions les plus préconisées sont les suivantes :

  • Lâcher prise
  • Apprendre à déléguer 
  • Inclure les enfants (s’ils sont en âge) dans les tâches du foyer
  • Revoir la répartition des tâches ménagères avec le/la conjoint(e) 
  • Partager cette charge en faisant appel à une aide pour le ménage ou une nourrice pour les enfants

Ces solutions ont pour objectif de diminuer la charge pesant sur la femme qui se sent submergée. Une autre solution pourrait être de se tourner vers des compléments alimentaires. Ces compléments pourront aider à booster l’énergie tout en vous permettant de prendre soin de vous.

En cette journée mondiale de la santé, il est important de rappeler que la santé mentale est précieuse – au même titre que la santé physique. Moins prise en compte dans notre société, elle contribue grandement au bien-être de chacun, il est donc crucial de la préserver en conservant une charge mentale moindre. 

Laisser un commentaire