fbpx

Kimberley Drew : l’art engagé 2.0

Kimberley Drew

Conservatrice d’art et community manager du Metropolitan Museum of Art de New York, Kimberley Drew est également à la tête d’un blog intitulé Black Contemporary Art sur Tumblr. Portrait d’une influenceuse qui raconte l’art à travers la question des Noirs avec tous ses questionnements contemporains.

Née en 1990 à Orange dans le New Jersey, Kimberley Drew a grandi dans une famille où l’art est un sujet mis sur un piédestal. En ce sens, la voix semble toute tracée pour la jeune femme. Une artiste diplômée en études africaines et en histoire de l’art au Smith College dans le Massachusetts en 2012.

Kimberley Drew : une artiste entre identité noire, art et réseaux sociaux

La patte Kimberley Drew peut se résumer en une trilogie : la question noire, l’art et le numérique. En effet, la conservatrice d’art du Metropolitan Museum of Art de New York, est aussi en charge des réseaux sociaux de l’institution américaine.

De plus, la jeune femme effectue la promotion des artistes afro-américains pour sensibiliser le public à la beauté de l’art. Sous le pseudonyme @museummammy, la jeune femme partage sur Instagram ses coups de cœur artistiques. Avec plus de 237 000 abonnés au compteur. Avec en substance cette volonté de démocratiser l’art contemporain des artistes noirs.

Concrètement, son blog Black Contemporary Art illustre la notion d’engagement de cette ancienne étudiante du Smith College. Aujourd’hui, la jeune femme souhaite promouvoir la beauté des œuvres d’artistes afro-américains à travers son blog.. Avec cette volonté d’encourager les jeunes talents. Dans un souci de diversification en ouvrant l’espace artistique à des profils vastes.

Un engagement pour la cause afro-américaine

« Il est important que les institutions culturelles soient le plus diverses possible, c’est ce que nous devons à l’histoire et à l’avenir. Pendant longtemps, les personnes à la tête des institutions culturelles avaient le même profil, et ça a eu un impact sur la manière dont nous apprenons et visualisons l’histoire. Il faut plus de femmes, de personnes de couleur, de personnes avec des handicaps et venant de milieux sociaux différents, c’est pour moi la priorité. »

Citation de Kimberley Drew extraite d’une interview donnée aux Inrocks en juillet 2018.

Kimberley Drew est une proche du collectif Black Lives Matter (« les vies des Noirs comptent » en français, ndlr). Ce mouvement américain fut créé sur Twitter avec un hashtag en 2013 à la suite d’une bavure policière qui a impliqué un adolescent noir en Floride. De fait, l’objectif de cette organisation consiste à dénoncer le racisme envers la communauté afro-américaine aux États-Unis. Avec une accentuation sur les discriminations raciales en Amérique.

La transmission du partage

Kimberly Drew endosse à corps perdu son rôle d’activiste. Dans quel but ? Perpétuer le bien commun en gommant les frontières qui séparent les individus grâce à la magie du numérique et à travers son travail. Avec transmission du savoir et générosité comme valeurs conductrices.

Le Rodeur: Exchange 2016. Oeuvre de la peintre britannique Lubaina Himid.
Le Rodeur: Exchange 2016. Repostée sur le compte de Kimberly Drew, il s’agit d’une œuvre issue d’une collection de l’artiste britannique Lubaina Himid. Les non-dits et le commerce des esclaves sont les thèmes qui composent son travail de maître. Entre confusion des personnages sans nom et froideur du lieu. En partant de ces postulats, la peintre anglaise élargit la discussion en faisant un parallèle fort avec la crise actuelle des migrants et des réfugiés. Avec en substance cette idée d’ouvrir le débat tout en remettant en cause nos certitudes.

« Ne vous sous-estimez pas dans ce que vous voulez faire avec toutes les ressources qui sont à votre portée dès à présent. […] Il y a tellement d’opportunités à saisir grâce à notre capacité à faire le bien autour de nous. »

Citation de Kimberley Drew dans un entretien accordé à Vogue Italia en mai 2018.

Des paroles sages et pleines de sens à méditer dans un monde où le nombrilisme semble avoir pignon sur rue. Un phénomène croissant qui grandit hélas de jour en jour. Au détriment de ceux à qui on doit notre parcours. Nos familles, amis, origines, professeurs, valeurs ou bien encore nos peurs.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.