fbpx

Kenzo : Hommage au créateur Japonais Kenzo Takada

Dimanche 4 octobre, le fondateur de la maison Kenzo s’éteint à l’âge de 81 ans des suites du covid-19. Il laisse derrière lui un héritage inoubliable, métissé et coloré. Kenzo Takada savait incarner d’une manière très personnelle et poétique la beauté japonaise à la française. Créateur, parfumeur et amoureux de la mode, c’est une figure reconnue de ses pairs qui s’en est allée. 

De Tokyo à Paris

Kenzo Takada abandonne des études trop ennuyeuses pour poursuivre sa passion pour la mode à Tokyo dans une école où il en sortira diplômé. Animé par ses rêves, son ambition l’emmène à Paris au milieu des années 60. Fortement influencé par la culture occidentale, la capitale de la mode semble être l’endroit idéal pour commencer une nouvelle vie. Malgré une intégration difficile, enchaînant les petits boulots notamment en tant que photographe pour un magazine japonais. Il se lance à la conquête du monde la mode en passant par la petite porte. Son style, ses idées et sa vision métissée dans ses dessins ne manquent pas de se faire remarquer. Pourtant très timide, et un peu réservé, il réussit à se faire un nom auprès de grands couturiers comme Louis Féraud.

Kenzo Takada portant un masque théatrale ( 1999)
Kenzo Takada portant un masque théatrale ( 1999)

La naissance de Kenzo

Les années 70 marquent un tournant dans la carrière du jeune créateur. Enrichi de ses premières expériences, il se lance à son compte et décide d’ouvrir une première boutique nommée singulièrement JUNGLE JAP. Il présentera son premier défilé en avril 1971. On y retrouvera les inspirations fleuries, les couleurs, les motifs qui font sa renommée aujourd’hui. Une carrière de 30 ans bien remplie, entre succès et échecs dans un Paris éclectique et changeant. Les années 70 et 80 ont apporté leur lot de changements aussi bien politiques que culturels. Une époque rock, disco, bohème, hippie, chic qui fut favorable à son ascension dans le milieu. En 1993, il vend son précieux nom, Kenzo, au groupe LVMH qui reprendra le flambeau à la suite d’une retraite murement réfléchie.

Kenzo Takada pour un défilé pour sa collection
Kenzo Takada en compagnie de ses modèles lors d’un défilé

Un parfum mythique

Hormis, sa passion pour la mode. Kenzo Takada voulait aussi étendre sa marque dans d’autres domaines. Dans les années 90, il investit plus sérieusement dans la parfumerie et sort des parfums comme Kenzo de Kenzo, Le monde est beau, ou encore Parfum d’été. En 2000, Kenzo sort son mythique parfum, Flower by Kenzo, aux odeurs de coquelicot. Un immense succès qui fête aujourd’hui ses 20 ans.

Flower by Kenzo
Publicité du parfum Flower by Kenzo figurant son égérie Kim Tae-ri

Pour moi, créer, c’est donner du bonheur, du plaisir et la liberté d’être soi même

Kenzo Takada

A lire aussi : Get the look : Habillez-vous comme Françoise Hardy

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.