fbpx

In utero : à l’origine d’une relation mère-enfant épanouie

In utero, les bases d'une relation mère-enfant épanouie

La vie in utero est bel et bien à l’origine de la relation entre la mère et l’enfant à naitre. En effet, de nombreuses avancées scientifiques nous permettent aujourd’hui de comprendre l’importance que joue l’environnement pendant la grossesse mais surtout l’impact que cela peut avoir sur cette relation et sur le développement des individus tout au long de leur vie. Alors, si le lien mère-enfant est en général bien naturel, il est possible de le cultiver durant cette belle période de neuf mois…

In utero : la science au service de la relation mère-enfant

Ça y est, vous êtes enceinte ! Au cours des neuf prochains mois plusieurs étapes marqueront le développement de votre futur bébé. Au bout de trois déjà mois, l’embryon devient fœtus et se met alors à développer tous ses sens. Mais sachez que son cœur lui commence à battre dès la sixième semaine de grossesse ! Incroyable non ? Si la science et la médecine nous permettent aujourd’hui de suivre de très près cette fascinante évolution intra-utérine, elle nous aide aussi à mieux comprendre le lien étonnant qui unie la mère à l’enfant qu’elle porte.

En effet, le premier jour de grossesse marque le début des multiples échanges entre la femme enceinte de son enfant. De nombreux facteurs sont à l’origine de ce processus : stimuli sensoriels, hormonaux et physiologiques, émotionnels et cognitifs. Ce phénomène de partage et d’interaction – observé par les scientifiques dès les années 70, est appelé “synchronie”. Un dialogue intime et complexe qui se diversifie au fil des mois !

In utero : les bases d'une relation mère-enfant épanouie

Ainsi, les émotions de la mère pendant la grossesse auront également une influence concrète sur l’état émotionnel du fœtus. Celui-ci peut donc être déprimé dans le ventre de sa mère si elle éprouve elle-même ce sentiment ou un stress quelconque : l’augmentation de la sécrétion de cortisone affectera les deux, indifféremment. De la même façon, le bébé sera sensible au bien-être de sa mère et partagera les bienfaits d’un environnement qui la rend heureuse…

Pendant la grossesse apprenez à communiquer avec votre enfant

Maintenant, passons de la théorie à la pratique ! Comment tirer profit de ces échanges pour épanouir la relation mère-enfant pendant la vie in utero ? Puisque la synchronie s’enrichit grâce aux stimuli, tâchez de les multiplier et en communiquant le plus possible avec votre enfant.

Vous aimez la musique ? Alors partagez cette passion avec votre bébé ! Passé le premier trimestre, il sera en mesure de percevoir les mélodies, le rythme et l’intensité de ce que vous écoutez. Selon son stade de développement, il pourra même vous faire connaître son avis par un mouvement de tête ou un petit coup de pied enthousiaste ! Ce moment de complicité unique que vous pourrez instaurer au quotidien sera rituel plein de bienfaits pour votre relation.

Par ailleurs, si vous sentez votre enfant bougez, dites-vous que la sensation est réciproque. Et c’est une bonne nouvelle : offrez-vous des moments de douceur en massant votre enfant ! Ce geste d’attention vous détendra autant que lui et vous rapprochera d’autant plus !

Mais communiquer avec votre enfant c’est aussi tout simplement lui parler ! Prenez le temps de lui raconter vos journées, des histoires ou lui chanter des berceuses. D’une part cela permettra à votre petit d’apprendre à reconnaitre votre voix et vos intonations, mais cela lui offrira aussi des repères qui lui seront précieux après sa naissance. Cependant, ce dialogue verbal est aussi dans votre intérêt : en vous adressant régulièrement à votre enfant vous rendrez plus palpable et concrète cette relation.

Les écueils à éviter pendant ces neuf mois

Enfin, une relation épanouie passe aussi par ce qu’il faudrait éviter. Alors s’il est difficile de contrôler chacune de nos humeurs, on peut néanmoins tenter de créer un environnement sain et réconfortant pour nous-même et l’enfant que nous attendons.

La base c’est bien évidemment de faire une croix sur les substances toxiques, telles que le tabac ou l’alcool : le développement cérébral et pulmonaire de votre enfant in utero serait directement affecté par leur consommation. Il faut aussi respecter quelques règles essentielles en terme d’alimentation : certains aliments sont à bannir de vos assiettes pendant neuf mois, sous peine de mettre en danger la santé de votre enfant. Alors prenez le temps de consulter la liste des aliments interdits pendant la grossesse (et si besoin imprimez là puis collez là au frigo) !

Le stress éprouvé pendant la grossesse peut lui aussi avoir un impact très négatif sur le caractère de l’enfant : selon l’intensité et la fréquence des angoisses vécues par la mère. En effet, celui-ci risque de développer un sentiment d’insécurité qui l’accompagnera tout au long de sa croissance et de sa vie d’adulte. Il n’est bien entendu pas ici question de culpabiliser les femmes enceintes. Il est évidemment souvent impossible de contrôler certains facteurs de stress ou d’angoisse : problèmes familiaux, professionnels, perte d’un proche… Cependant, il est important de savoir réagir au mieux en se faisant aider, et ce pour limiter les effets néfastes de ces situations pour la mère comme pour l’enfant.

En résumé, pour vivre sereinement votre grossesse et renforcer le lien entre vous et votre enfant, nous vous conseillons de garder à l’esprit ceci :

In utero : à l'origine de la relation mère enfant

– Prendre soin de vous c’est prendre soin de votre enfant !

– Il n’est jamais trop tôt pour aimer votre enfant et le lui montrer !

– Grâce à tous ces échanges, la naissance sera bien plus qu’une rencontre : des retrouvailles !

Retrouvez notre sélection d’articles pour faire le plein d’astuces et de conseils pendant votre grossesse !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.