fbpx

Hapsatou Sy, une femme de « faire »

Hapsatou Sy : une femme de « faire »

« Je m’appelle Hapsatou et je suis Française ». Cette phrase est une réponse au journaliste Éric Zemmour venant de la chef d’entreprise et chroniqueuse télé Hapsatou Sy dans l’émission Les Terriens du dimanche diffusée sur C8 le dimanche 16 septembre dernier. Attaquée par le polémiste en raison de son prénom d’origine sénégalaise, la jeune femme n’a pas baissé sa garde face aux invectives de l’invité. Portrait d’une femme de « faire ».

Premièrement, nous tenons à vous informer qu’il ne s’agit absolument pas de surfer sur la polémique qui a découlé ces derniers jours. Laquelle ? Celle entre le journaliste polémiste Éric Zemmour et l’entrepreneuse Hapsatou Sy durant l’émission Les Terriens du dimanche. Sur C8 et animée par Thierry Ardisson. Même le postulat de départ n’est pas des plus simples, il nous semble important d’effectuer le portrait d’une femme qui, à travers son parcours, mérite que les projecteurs soient allumés à son endroit. Le temps d’un article.

Un parcours méritocratique

Née en 1981 à Sèvres dans une famille de sept frères et sœurs, la jeune Hapsatou prend son destin en main dès le plus jeune âge. Comment ? Grâce aux valeurs transmises par ses parents d’origines sénégalaise et mauritanienne. Avec travail, liberté et détermination. Cumulant de nombreux boulots pour subvenir à ses besoins mais aussi ceux de sa famille, la jeune fille va gagner en assurance. Avec cette volonté farouche de s’en sortir dans la vie. En ayant pleinement conscience de n’être « partie de rien » tout comme le nom de son autobiographie parue en 2017 aux éditions Dunod.

Une « business woman » accomplie

Aujourd’hui à la tête de sa propre entreprise HapsatouSy, spécialisée dans les cosmétiques, l’entrepreneuse a réussi son pari qui était de devenir une « business woman ». Hapsatou Sy veille au moindre détail dans sa chaîne de production. Avec le noms des gammes de produits par exemple. Le sérum nourrissant Fais-moi briller ! Le masque hydratant Soif de toi ! Ou bien encore le spray démêlant Grand-mère avait raison ! De plus, le choix des noms n’est absolument pas le fruit du hasard. Effectivement, ce dernier correspond à un cahier des charges bien précis. Insuffler de la bonne humeur et créer de l’ambition auprès des clientes. Avec cette idée que la beauté doit être abordée dans la singularité de chaque personne. Sans avoir à porter un jugement de valeur.

L’art de la résilience

Ambitieuse et combative, elle n’hésite cependant pas à fendre l’armure. Comme en avril dernier, lors d’un témoignage sur la chaîne #MaStory sur YouTube. Victime de surmenage à la suite de problèmes professionnels et personnels, Hapsatou craque et sent son corps lâcher. Pour la jeune femme, cet échec fut une expérience qui lui a permis d’avancer et de progresser. La morale est que ce n’est pas grave de tomber. Dès lors qu’on apprend des revers de la vie pour en tirer des leçons qui auront des conséquences positives. Aussi bien pour vous que pour votre entourage à l’avenir. En définitive, retenez cette phrase : « Ne passez pas à côté de ce que vous avez envie de faire. »

Une femme de « faire »

« On est toujours plus belle quand on accomplit des choses ». Cette déclaration de la chef d’entreprise dans l’émission Les Terriens du dimanche en septembre 2017 sur C8 résume avec brio sa philosophie de vie avec l’action comme moteur pour aller aux bouts de ses rêves. Malgré les nombreux obstacles rencontrés au cours de sa vie, rien ne pourra déliter la détermination d’Hapsatou Sy, pas même les attaques d’un journaliste habitué à triturer les décibels du public comme on l’a constaté récemment. La résilience, une autre vertu qui symbolise cette femme de « faire ».

Et vous ? Est-ce que vous êtes également une femme de « faire » comme Hapsatou Sy ? Nous serions ravis de connaître vos commentaires sur la question !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.