fbpx

Est-on jaloux de nature ou le devient-on à travers les autres ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Jalousie

La jalousie est une émotion liée à la peur, l’anxiété ou l’insécurité. C’est un sentiment d’envie à l’égard d’une personne qui possède quelque chose que l’on voudrait avoir. La jalousie est-elle un trait de caractère ou sommes-nous poussés dans nos retranchements au point de le devenir ? Enfin, peut-on guérir d’une jalousie compulsive ?

« La jalousie est la prison la plus désespérée du monde. Parce que c’est une geôle dans laquelle le prisonnier s’enferme lui-même. Personne ne le force à y entrer. Il y pénètre de son plein gré, verrouille la porte de l’intérieur puis jette la clef de l’autre côté de la grille. » disait Haruki Murakami, écrivain japonais.

La jalousie maladive, le résultat d’anciennes blessures

La jalousie maladive se caractérise par une peur infondée de perdre l’être aimé. Elle s’apparente à de la paranoïa, causée très souvent par un manque de confiance en soi. Tout peut être interprété comme tromperie car la peur de l’abandon s’insinue à travers toutes les failles du couple. Selon Noberto Abdala, psychiatre espagnol, « le complexe d’infériorité prend naissance dans l’enfance. Par exemple, être plus grand ou plus petit que les autres, être timide ou inintelligent. Si les parents sont très exigeants ou font de nombreuses récriminations, cela peut avoir des conséquences psychologiques ».

Les sources sont diverses : blessures narcissiques, insécurité, culpabilité, relations insuffisantes… Elles peuvent provenir d’un sentiment de comparaison lorsque l’un des deux partenaires appréhende que l’autre ne se détourne du couple pour une personne qui lui ressemble davantage. Cela peut apparaître avec des couples pour lesquels une divergence d’âge, de milieu social, de centres d’intérêts existe… La jalousie maladive intervient aussi suite à la perte d’un être aimé. La tromperie, ou n’importe quelle rupture douloureuse et inexpliquée, traduit un sentiment d’abandon propice au développement d’une future méfiance. À cela s’ajoute parfois de la possessivité et une jalousie difficilement contrôlable. Ce manque de confiance en soi peut trouver son origine dans l’enfance suite à un manque d’amour ou une absence de figure d’attachement.

Qui est concerné ?

Les personnes sont souvent obsédées par le fait que leur partenaire veuille les quitter, les tromper ou qu’il soit attiré par quelqu’un d’autre. Elles doutent, suspectent, vérifient, comparent, interrogent et s’isolent. La fidélité est sans cesse contestée. La situation peut vite devenir étouffante et dégénérer. Les disputes et remises en question deviennent monnaie courante. La prise de conscience est obligatoire pour sortir du labyrinthe de la jalousie. Le dialogue est primordial pour adopter le bon changement d’attitude. Une fois de plus, gagner en confiance nécessite d’identifier et de cicatriser ses propres blessures en premier. Cela peut passer par la consultation d’un spécialiste de la santé ou d’exercices à mettre en œuvre. Ne plus fouiller dans le téléphone de son conjoint, arrêter de le localiser… Enfin, trouver le compagnon qui ne vous poussera pas dans des situations extrêmes n’est pas impossible ! Dites-vous que la jalousie n’est pas une fatalité, elle s’apprivoise.

Une personne jalouse ne souffre pas que de ce qu’elle voit, mais surtout de ce qu’elle imagine.

La jalousie incitée, la conséquence de partenaires trop séducteurs

La jalousie est nécessaire dans un couple. Elle témoigne de l’amour et de l’intérêt pour l’autre. C’est un sentiment qui apparaît dès l’enfance, à la naissance d’un frère ou d’une sœur suite à un sentiment de perte d’attention. Nous sommes donc tous plus ou moins jaloux puisqu’il s’agit d’un instinct naturel. La jalousie est un mécanisme psychologique inconscient lié au sentiment de menace instauré par un rival, relatif selon les personnes. En 2015, une étude réalisée par Statista Research Department montrait que 46 % des personnes interrogées déclaraient être jalouses. Les personnes dont les cultures accordent une grande importance au mariage et ne tolèrent pas les relations extra-conjugales auront tendance à se montrer plus jalouses.

Néanmoins, la jalousie incitée dépend du comportement de certains partenaires jugés trop séducteurs. La personne a besoin de sentir que son pouvoir de séduction existe au travers des autres. De ce fait, elle entretient des ambiguïtés sur son couple afin de ne pas se fermer de portes. En adoptant un comportement flou, elle conserve la possibilité de flirts sans lendemains. Mais cette attitude provoque souvent la jalousie chez le partenaire qui se sent à l’écart et devient soupçonneux. Même s’il ne passe pas à l’acte, son comportement inspire le doute et l’inquiétude. Cette attitude peut provoquer une perte de confiance et de la jalousie.

Comment s’en détacher ?

Les crimes passionnels représentent l’un des trois motifs principaux d’homicides involontaires chaque année. Jacques Salomé, psychosociologue, décrit l’importance de s’aimer pour transmettre aux autres de l’amour. Il est impératif de ne pas se retrouver dans une situation de manque ou de demande. Se sentir capable d’offrir, de recevoir et de partager afin de trouver la plénitude. Il est possible d’aimer lorsque nous apprenons à voir et accepter l’autre tel qu’il est. « L’amour comporte une part d’inconditionnalité qui nous fait accepter l’imprévisible et l’inattendu, l’inconnu et le risque, l’émerveillement et le doute. Il nous est possible d’aimer lorsque nous abandonnons nos défenses, quand nous renonçons à la méfiance, quand nous ne nous enfermons pas dans la possessivité. »

Comme le dit Carl Gustav Jung, « le noyau de toute jalousie est un manque d’amour. » Il est donc impératif d’apprendre à la contrôler en s’accordant la confiance suffisante pour ne plus douter des autres en permanence. Aimez-vous et il sera plus facile d’attirer des personnes bienveillantes qui vous veulent du bien.

vol en ulm
Actu sport

Vol en ULM : tout savoir

Connaissez-vous le vol en ulm ? En avez-vous déjà entendu parler ? l’ULM ou planeur Ultra Léger Motorisé est un aéronef avec moteur. Ce n’est donc ni

Lire la suite »

Laisser un commentaire