fbpx

Comment reconnaître un chocolat de qualité ?

chocolat de qualité

Le chocolat, noir ou au lait est un aliment savoureux qui procure de nombreux bienfaits sur la santé. Il est fabriqué à partir de cacao, de beurre de cacao et de sucre. Vous aimez le chocolat de qualité et vous pensiez tout savoir sur cette sucrerie ? Découvrez ici les quatre principaux éléments à savoir pour l’apprécier encore plus. 

La qualité de la fève de cacao

La qualité d’un bon chocolat provient de celle de la fève de cacao. Avant de choisir un chocolat haut de gamme, informez-vous d’abord sur la traçabilité du cacao. Comme tous les autres produits agricoles, la qualité de la terre, le type de sol, le climat ainsi que les techniques de culture utilisé ont une influence sur la qualité de la fève de cacao. Si vous voulez déguster un chocolat de qualité supérieure, parcourez les créations haut de gamme de la maison fabricegillotte.com, Meilleur Ouvrier de France. Cet artisan utilise des cacaos purs afin de vous offrir des assortiments de chocolats et ganaches hors du commun. 

La transformation du chocolat

La fève garantit la qualité du chocolat, mais elle ne fait pas tout. C’est le processus de transformation qui permet aux arômes présents dans la fève de se révéler. 

  • L’écabossage : après la récolte, les artisans brisent les cabosses aux fèves de cacao pour en extraire les graines.
  • Le tri, le nettoyage et la fermentation des fèves dans des caisses de bois recouvertes de feuilles de bananier. C’est une étape incontournable afin de liquéfier la pulpe qui entoure la fève,
  • Le brasage à air chaud ou le calibrage des fèves plates et des fèves dodues,
  • Le concassage des graines de cacao, pour obtenir un grué (une pâte de cacao amère).

Ce long processus de transformation donne naissance à une liqueur de cacao, un cacao 100 %, présenté sous forme liquide. 

La recette utilisée pour fabriquer le chocolat

Pour réaliser vos tablettes de chocolat préférées, les fabricants ajoutent du sucre à la liqueur de cacao. Ils utilisent du sucre pour préparer du chocolat noir : 10 % de sucre pour du chocolat noir à 90 %, 20 % de sucre pour du chocolat noir à 80 %, 30 % pour 70 % et ainsi de suite. Pour le chocolat au lait, il faut ajouter du sucre et du lait. Pour donner la propriété fondant au chocolat, les fabricants ajoutent du beurre de cacao dans le mélange. C’est la matière grasse isolée à partir de fèves de cacao. Il n’est pas aussi rare de trouver d’autres matières grasses dans la préparation. 

Les conditions optimales au moment de la dégustation

Maintenant que vous connaissez tout sur le chocolat, vous devez maîtriser l’art de dégustation du chocolat. Il faut tout d’abord préciser que le chocolat capte les arômes des aliments qu’il côtoie. Évitez donc de le conserver au réfrigérateur. De plus, le froid peut aussi bloquer ses saveurs. La température idéale se situe aux alentours de 20 degrés. Afin de sublimer son arôme, vous pouvez l’accompagner avec du thé, du café, des eaux vives ou encore de la bière. Pour terminer, n’oubliez pas que les chocolats noirs ne sont pas forcément amers. Dans certains cas, c’est le processus de transformation malmené qui est à l’origine de l’amertume. N’oubliez pas également que le chocolat noir reste le meilleur choix pour découvrir et sentir le vrai goût du chocolat.  

Laisser un commentaire