fbpx

Comment est né le mythe de la revenge dress ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Comment est né le mythe de la revenge dress?

La revenge dress, c’est LA robe sensationnelle que l’on porte lors d’une apparition publique après une rupture. Ce mythe de la revenge dress c’est Lady Diana qui l’a créé en 1994 avec sa robe noire iconique. Retour sur cette histoire.

Alors déjà qu’est-ce que la revenge dress ? C’est tout simplement une robe flamboyante portée lors d’une sortie, ou d’une apparition publique par les stars, après une rupture amoureuse. Cette tenue attirant tous les regards est synonyme de nouveau départ pour celle qui la porte. On oublie le passé et on se concentre sur l’avenir. Il s’agit aussi d’un message indirect envoyé l’ex qui signifie « regarde bien ce que tu as perdu ». Et c’est Lady Diana qui en est à l’origine.

Une robe qui déroge aux règles royales

Le mythe de la revenge dress est né grâce à Lady Diana
©Instagram/ classicdreamings

Retour le 29 juin 1994. Vanity Fair organise une soirée caritative à la Serpentine Gallery de Londres. Les invités font peu à peu leur entrée quand, tout à coup, tous les regards sont attirés sur une nouvelle arrivée. Lady Diana, l’invitée d’honneur de l’événement, vient de faire son apparition. Au-delà de sa notoriété et de son statut, c’est sa robe qui fait sensation. La jeune femme, encore princesse, porte une robe noire courte en soie, avec un décolleté en V, qui dévoile ses épaules et ses jambes. Elle est agrémentée d’une légère traîne sur le côté, d’un collier avec plusieurs rangs de perles, de pendants d’oreilles perlés et d’un bracelet. La robe est éblouissante et surtout très peu en accord avec le protocole de la royauté vis-à-vis de la tenue vestimentaire.

En effet, bien que Diana soit séparée du Prince Charles depuis deux ans, le divorce n’a pas encore été prononcé. Lady Di appartient donc encore officiellement à la famille royale d’Angleterre. Elle est ainsi sensée respecter le code vestimentaire en vigueur. Mais la princesse, qui n’est pas du genre à se plier à ces convenances, décide de s’affranchir des codes royaux et d’imposer une nouvelle fois son style. Pourquoi avoir choisi de porter cette robe ce soir-là ? C’est justement cette histoire qui a fait de sa tenue la mythique revenge dress.

L’interview de Charles comme déclencheur du mythe de la revenge dress

Un peu plus tôt dans la journée, les chaînes de télévision publiques diffusent un documentaire sur le 25e anniversaire de l’intronisation du Prince Charles. Il s’agit d’un coup de com’ visant à redorer l’image du futur roi. Sa réputation est en effet égratignée par sa séparation et son comportement envers « la princesse du peuple », adorée dans son pays et partout dans le monde entier. Pour l’occasion, Charles est interviewé par un journaliste, Jonathan Dimbledy. Il déclare avoir essayé d’être fidèle à Diana durant leurs années de mariage. Puis il ajoute qu’il a tenu son engagement, « jusqu’à ce que (notre mariage) se brise irrémédiablement après que l’on ait tous les deux fait de notre mieux ». Avec cette phrase, il confirme donc avoir trompé Diana avec Camilla Parker Bowles, ce que le pays entier soupçonnait déjà.

Des rumeurs prétendent même qu’il côtoyait déjà Camilla avant son mariage avec Diana Spencer et que l’amour n’aurait jamais été au rendez-vous au cours de leur union. Après cette révélation choc, Lady Di aurait tout à fait pu ne pas assister à cette soirée caritative. Mais ce n’était pas dans les habitudes de la jeune femme de fuir, au contraire.

Une tenue retrouvée au fond d’un dressing

Le mythe de la revenge dress est né grâce à Lady Diana
©Instagram/ retrochills

Pour l’événement Vanity Fair, la princesse de Galles était censée porter une création Valentino. Problème, la maison de couture, heureuse de ce privilège, annonce publiquement la nouvelle avant la soirée. Diana n’apprécie pas et décide donc de se passer de la robe. Son choix se porte alors sur une robe oubliée dans son dressing depuis plusieurs années. Cette robe noire à épaules dénudées devenue iconique, c’est la créatrice Christina Stambolian qui l’a imaginée trois ans auparavant. Mais Diana, qui la trouvait trop osée, ne l’a jamais portée. Elle voulait que l’attention se concentre sur ses actions caritatives plutôt que sur ses tenues. Mais ce soir-là, elle laisse quelques instants de côté ses œuvres philanthropiques pour penser à elle. Et cette tenue est sa façon de marquer les esprits et de rebondir instantanément. Elle montre ainsi à Charles à côté de quoi il est passé et qu’elle n’en a que faire de cette interview. D’où ce nom de revenge dress et le mythe qui s’est créé autour de celle-ci.

Le symbole d’une femme de caractère et indépendante

Avec ce choix de tenue, Lady Di montre une nouvelle fois qu’elle est une femme forte, libre et indépendante. Cette inoubliable robe noire est cédée en 2013 par Kerry Taylor et sa maison de vente aux enchères éponyme, aux côtés de neuf autres robes mémorables de la mère de Harry et William. Pour Taylor, le terme de revenge dress utilisé pour désigner ce mythe tombe sous le sens, « Elle a porté (la robe) au même moment où le Prince Charles confessait son adultère avec Camilla. Diana avait un engagement publique à la Serpentine Gallery et alors que certains se seraient dit ‘’Je ne peux pas faire face à cette soirée’’, (elle) y est allée dans cette robe à couper le souffle. C’était une vraie déclaration ». La déclaration d’une femme de caractère qui s’assume pleinement et qui fait face avec brio à toutes les situations.

A lire également: William et Harry se retrouve à l’occasion d’un hommage à Lady Di

Les revenge dresses 2.0

Gigi Hadi ose la revenge dress blanche en ensemble coordoné
©Instagram/ gigihadid

Ce mythe de la revenge dress inspire aujourd’hui encore de nombreuses femmes. Il est même devenu une tradition pour plusieurs stars après une déception amoureuse. La réponse ultime d’une femme puissante. Jennifer Anniston, Nicole Kidman, Reese Witherspoon sont autant de célébrités qui en ont usé. Et la jeune génération de stars n’est pas en reste. Les sœurs Hadid se sont elles aussi appropriées la revenge dress et l’ont réinterprétée. C’est d’abord en 2015 la sœur aînée, Gigi ,qui se présente aux American Music Awards dans un ensemble blanc immaculé. Elle est alors fraîchement séparée de Joe Jonas. Pour cette revenge dress nouvelle génération, elle choisit d’associer une jupe longue sexy fendue jusqu’au haut de la cuisse à un crop top. Crop top au décolleté plongeant mis en valeur par un jeu de laçage.

Bella Hadid (à gauche) a misé sur la transparence pour cette revenge dress
©Instagram/ bellahadid

On mise également sur le sexy un an plus tard pour la benjamine Belle Hadid. Seulement quelques semaines après leur rupture, Bella et The Weekend se retrouvent lors du show Victoria Secret 2016. Bella y défile croisant sur la scène le chanteur qui donne un concert pour l’occasion. Elle lui jette alors un rapide regard loin d’être passé inaperçu. Pour l’after party du défilé, elle apparaît dans une robe longue au jeu de transparence audacieux. L’effet graphique argenté ainsi que le large décolleté agrémenté de chaînes en strass de cette création Julien Macdonald font sensation. Autant de revenge dresses qui ont laissé une empreinte dans l’histoire de la mode. C’est aussi et surtout le symbole de la force de caractère des femmes de toute génération.

La femme française en quatre clichés
Actu société

La femme française en quatre clichés

Toujours élégante et stylée, libérée sexuellement, mince en mangeant tout ce qu’elle veut… les stéréotypes sur la femme française sont nombreux. A l’international, ce mythe fait vendre des centaines de milliers d’ouvrages et de magazines. Décryptage de ces clichés étrangers sur la femme française.

Lire la suite »

Laisser un commentaire