fbpx

Comme Claire, osez le bénévolat !

Vous êtes-vous déjà demandé ce que vous pourriez faire pour donner plus de sens à votre vie ? Être plus éco-responsable, devenir minimaliste, prendre soin de soi ou encore entreprendre de nouveaux projets… Pendant le confinement, de nombreux Français se remettent en question et décident de changer leurs habitudes. C’est peut-être le bénévolat qui vous donnera envie, qui sait ? Nous rencontrons Claire de l’association Surfrider, elle nous raconte son expérience.

Le bénévolat c’est avant une question d’envie. Si Claire choisit de s’impliquer dans la vie associative, c’est grâce à une prise de conscience. « En 2017, j’ai participé à une collecte de déchets à l’Estaque. C’est à partir de ce jour que j’ai vraiment pris conscience des désordres environnementaux. La quantité énorme de déchets ramassée proche de la mer, m’ont complètement retournée. Mon engagement et mon besoin d’agir sont nés à ce moment ».

Marche pour l’Océan

En s’impliquant dans la vie associative, le plus important c’est de choisir une structure qui agit et qui vous tient à coeur. Claire a voulu s’engager pour l’environnement : de fait, elle a choisi Surfrider. « J’hésitais entre plusieurs associations environnementales puis une amie m’a parlé de l’association Surfrider Foundation Europe. La protection des océans, mers et littoraux m’a tout de suite interpellé, c’est un univers vaste qui me fascine, en particulier les animaux marins, dont la protection m’importait beaucoup ».

« Fais toujours que ce que tu kiffes ! »

Le bénévolat, c’est avant tout se faire plaisir, sans contrainte ou sans être forcé. Claire nous raconte que la vie associative, chacun agit comme il le sent. « Ce qui est chouette, c’est que c’est un peu un parcours à la carte, si vous souhaitez faire une action par semaine, par mois, par an, c’est vraiment à vous de choisir votre degré d’implication. Le maître mot est : “fais toujours que ce que tu kiffes !” car l’important est de protéger la planète, les océans mais aussi de le faire avec envie et pêche ! »

Selon notre bénévole, chaque mission est unique et en fonction de son domaine ou de l’association. Mais certaines missions marquent sans doute un peu plus que les autres… « Une mission un peu à part que j’ai adoré organiser a été la première marche pour l’Océan à Paris. On était regroupé par pôle, et je m’occupais du pôle artiste et du suivi global des autres pôles. Une de mes missions était par exemple de contacter des artistes et associations (telles que Free Spirit), pour leur annoncer la marche et imaginer des contenus artistiques pour marquer les esprits ».

Être bénévole c’est aussi entrer dans la vie associative et faire des rencontres ! « C’est une mission qui a demandé énormément de boulot, mais qui était très stimulante et qui m’a permis de faire la rencontre de pleins de belles associations. On était un groupe de bénévoles au taquet et le soir nous avons tous fêté cette belle action, car c’est aussi ça le bénévolat, tisser des liens et être fier de nos actions ! » 

« Agir rend heureux »

Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, en étant bénévole on a beaucoup à gagner ! « Le bénévolat m’a énormément appris. J’ai pu faire des rencontres magnifiques, m’enrichir sur de nombreux sujets, et même étonnement commencé à apprendre le surf (à force des questions “et du coup tu fais du surf ?”) ! On développe ses qualités d’ouverture, de curiosité. Mais aussi ses compétences dans la gestion de projet. Cela reste un travail, mais complètement différent, avec peu de hiérarchie et où l’on peut trouver une certaine liberté. C’est difficile de tout décrire tellement il y a d’éléments positifs dans le bénévolat… »

« Dans ce contexte actuel, d’un monde à la dérive, il peut souvent nous arriver d’avoir des moments de découragement, de doutes, et rencontrer ces personnes motivantes, agir ensemble, donne l’envie de se dépasser et de continuer pour la cause qui nous est chère. La fameuse phrase « Agir rend heureux » résume assez bien les choses tout compte fait… »

Le stand Surfrider aux Solidays

Alors, si vous aussi vous souhaitez donner plus de sens à vos actions et devenir bénévole comme Claire, voici ses conseils. « Si vous souhaitez vous engager dans une association, il est très important de tester différents types de bénévolats ! Pour voir dans lesquels vous vous sentez le mieux, et le plus épanoui. De nombreuses actions de bénévolat sont disponibles sur les plateformes Benenova, J’agis pour la nature Si vous voulez découvrir et vous engagez pour Surfrider, vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux, et venir aux Apér’Océans tous les 1ers mardis de mois au bar La Surferie (Paris 11) ; ou en attendant en période de confinement, envoyez-nous un petit mail et Nico vous inscrira à la newsletter antenne75.benevolat@surfrider.eu ! »

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.