Incendies en Amazonie, reconstruction de Notre-Dame de Paris… Les marques de mode s’engagent régulièrement quand il le faut. Masques, gels et soutiens financiers, leur contribution est plus qu’importante face à la crise actuelle.

Soutenir les hôpitaux

Les marques ont sorti leur chéquier pour donner de grosses sommes d’argent aux hôpitaux. Hermès assure débloquer 20 millions d’euros pour l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris. De son côté, Kering, le groupe de luxe français possédant Gucci, Saint Laurent ou encore Balenciaga, réalise un don de deux millions d’euros aux secteurs hospitaliers locaux italiens. Le groupe Benetton a annoncé donner trois millions d’euros à des hôpitaux italiens. Nike n’est pas en reste puisque la marque et sa fondation s’engagent à faire un don de 15 millions de dollars. Quant à elle, la griffe Moncler apporte 10 millions d’euros afin de soutenir la construction d’un hôpital italien. Nombreuses sont les marques à faire des dons pour soutenir les services de santé. Levi Strauss & Co, Giorgio Armani, Gucci, Chanel, Tod’s… et bien d’autres.

Produire du gel hydroalcoolique et des masques de protection

LVMH annonce que trois de ses sites de production de parfums et cosmétiques en France seraient destinés à produire en grande quantité du gel hydroalcoolique. De plus, le groupe de luxe n°1 du monde s’engage à produire des surblouses pour les hôpitaux dans son atelier parisien. Chanel entreprend la même démarche en fabricant des masques et des blouses. Hugo Boss suit le pas en réorganisant ses locaux. Les marques de prêt à porter, comme Canada Goose, Armor Lux, Calzedonia, H&M ou encore Mango, s’engagent aussi à produire des protections textiles.

S’engager pour la recherche

La recherche n’est pas laissée de côté. Des dons s’avérant utiles à plus long terme. La marque italienne Bottega Veneta fait une donation de 300 000 euros afin de financer des bourses d’études de deux ans dans des régions d’Italie. Dolce & Gabbana soutient une université de Milan dans un projet scientifique visant à établir des outils diagnostiques et thérapeutiques afin de lutter contre l’épidémie. Par ailleurs, Ralph Lauren participe à la mise en place d’ONCOVID, une étude clinique réalisée par un établissement de lutte contre le cancer. Elle permettra d’évaluer l’impact du Covid-19 sur les patients atteints du cancer dans le but d’ajuster leurs traitements.

« La mode s’engage »

C’est aussi par le biais d’une vente aux enchères que les marques se mobilisent. Plus de 80 marques, dont Lanvin, Isabel Marant ou encore Dior, vont devoir utiliser le bleu électrique afin de créer un vêtement ou l’adapter à une pièce d’archive. Cette couleur est le symbole de #protègetonsoignant, un collectif soutenant le personnel hospitalier. Grâce aux dons, il achète du matériel médical et participe à des frais comme le transport ou la nourriture. Ainsi, les créations des marques seront vendues aux enchères entre le 1er et le 4 mai à partir de 100 euros sur le site la mode s’engage. Les fonds récoltés seront transférés au collectif #protègetonsoignant.

Les cagnottes en ligne, mises en place pour divers événements, s’avèrent indispensables en ces temps de crise. Alors si vous aussi, vous souhaitez réaliser un don pour lutter contre l’épidémie, plusieurs cagnottes vous permettront de faire un geste. Par exemple, la Fondation de France lance un appel pour aider les soignants, les chercheurs et les plus fragiles.

3 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.