Voyager seule

Bien que notre genre ne devrait pas être un frein à notre envie d’aventure, voyager seule et en sécurité quand on est une femme soulève pas mal de questions et d’appréhension. Ô Magazine vous donne 10 conseils pour préparer votre voyage de A à Z en toute sérénité.

1. Se rassurer pour bien se préparer

La première étape est de vous mettre en condition et de vous préparer à voyager seule, pendant une plus ou moins longue durée. Pour cela, il faut vous rassurer et laisser mûrir votre projet de voyage. Une fois que vous serez sûre de vous et aurez fait toutes les recherches nécessaires concernant votre voyage, parlez-en à vos proches. Rassurez-les comme vous vous êtes rassurée. N’hésitez pas à lire et à regarder des témoignages de femmes ayant vécu cette expérience de voyager seules pour vous en inspirer. 

2. Choisir sa destination

La destination, ainsi que la durée, sont le point de départ de votre voyage. Vous pouvez avoir envie de ne visiter qu’un seul pays, qu’une seule ville ou au contraire de prendre le large et de faire un tour du monde. La blogueuse et illustratrice, Aude Mermilliod, vous donne quelques conseils pratiques dans son guide de voyages :

« Quel genre de fille es-tu ? : Es-tu débrouillarde ? As-tu facilement des coups de blues ? Es-tu sociable ou plutôt solitaire ? Et quel est le but de ce voyage ? : veux-tu du calme, ou bien au contraire veux-tu, si tu es quelqu’un de timide, aller te confronter aux autres et t’ouvrir aux rencontres ? Il faut que tu te poses toutes ces questions avant de choisir ta première destination, et la durée de ton voyage. » 

Aude Mermilliod
Quel type de voyageuse êtes-vous ?
lafillevoyage.com

3. Préparer son voyage 

Une fois votre destination et itinéraire déterminés, vous pouvez passer aux préparatifs  complets de votre voyage, c’est-à-dire votre budget, le visa et, le dernier mais pas des moindres, votre sac. 

Quel est mon budget ?

Voyager seule se prépare sérieusement. En général, cette idée a germé depuis plusieurs mois dans votre tête et vous avez certainement commencé à économiser. N’hésitez pas à vous créer un budget, une cagnotte dans laquelle vous mettrez votre argent consacré uniquement à votre voyage et à faire des économies grâce à des bons plans.  

Me faut-il un visa ?

Le site diplomatie.gouv.fr vous donnera tous les renseignements nécessaires par pays. 

Sac ou valise ?

Telle est la question ! Si vous partez 15 jours ou 6 mois, il y a une différence et un choix logique à faire. Faites tout d’abord des recherches sur le pays, notamment par rapport au temps qu’il fait là-bas. Ensuite, faites en fonction de votre mobilité. Avez-vous décidé de ne jamais dormir 2 jours au même endroit ou, au contraire, allez-vous loger dans la même chambre ? Vous pouvez faire deux colonnes, une pour « valise » et l’autre pour « sac », et posez le pour et le contre. La valise est plus pratique, on peut y ranger plus d’affaires mais le sac est moins contraignant à transporter et on peut facilement faire des rencontres avec d’autres backpakers.

4. Santé et assurance voyage  

Selon la destination choisie, vous aurez certainement des vaccins à faire. Renseignez-vous bien avant de partir. Si vous êtes sous traitement médical, prenez toutes vos précautions et pensez à renouveler vos ordonnances, voire à emporter la quantité nécessaire avec vous. Vous pouvez également être prévoyante en emmenant avec vous une petite trousse de soins (médicaments, pansements, désinfectant). Attention tout de même à bien vérifier si tous ces produits peuvent être embarqués à bord d’un avion. En ce qui concerne l’assurance voyage, vous pouvez regarder ce tableau comparatif qui vous facilitera sans doute la tâche. 

J’ai un itinéraire en béton !

5. Voyager au féminin

Bien entendu, quand on est une femme en voyage, il y a des choses auxquelles on doit impérativement penser comme par exemple les règles, la contraception et, pour certaines, les poils. 

Les règles 

Dans certains pays, il est parfois difficile de trouver des tampons ou des serviettes hygiéniques. La solution est d’en acheter en grande quantité dès que vous en trouvez ou de penser à une autre alternative comme la cup menstruelle ou encore les serviettes lavables. La cup menstruelle peut être portée jusqu’à 12h d’affilées, elle est écologique, économique (elle a une durée de vie de 10 ans), hygiénique et peu encombrante. Néanmoins, toutes les femmes ne se sentent pas à l’aise à l’idée d’introduire une cup dans leur vagin. De plus, on n’a pas toujours de quoi la nettoyer et la stériliser à disposition. Les serviettes lavables sont alors une bonne alternative à cette dernière. Elles sont lavables à la main ou en machine et sont réutilisables à vie ou presque.

La contraception 

Lors d’un voyage, tous les moyens de contraception ont des avantages et des inconvénients. C’est à vous de décider, laquelle vous convient le mieux. En général, la pilule et le préservatif sont les plus utilisés lors d’un voyage. Si vous prenez la pilule, arrangez-vous avec votre médecin et votre pharmacien-ne pour avoir des réserves d’avance (par exemple, une ordonnance sur 1 an). Attention néanmoins au décalage horaire ! En ce qui concerne les préservatifs, prévoyez votre petite réserve car ils ne sont pas de qualité égale à travers les pays. De plus, le préservatif protège surtout des IST (Infections Sexuellement Transmissibles), il est donc indispensable !

L’épilation 

Partir seule en voyage est pour certaines femmes l’occasion de s’affranchir des diktats sociaux comme celui de l’épilation par exemple. Pour les plus réticentes, le rasoir, l’épilateur électrique ou encore les instituts locaux restent les solutions les plus utilisées.

6. Voyager en toute sécurité

C’est une des grandes appréhensions lorsqu’on est une femme et qu’on voyage seule. En effet, se sentir en sécurité dans le (ou les) pays que vous avez l’intention de visiter est primordial. Pour cela, le site tourdumondiste.com a mené son  enquête :

« Nous avons réalisé une grande enquête du 14 au 16 novembre 2017, auprès de 530 tourdumondistes, dans laquelle nous leur avons demandé s’ils avaient été victimes d’accidents, de vols et/ou d’agressions pendant leur voyage. »

Pour voyager le plus en sécurité possible, renseignez-vous auprès des locaux ou d’autres voyageur-ses. Sur Facebook, rejoignez le groupe We are Backpackeuses par exemple, il en existe de nombreux autres afin de récolter des informations sur votre destination. En cas de soucis, n’hésitez pas à demander de l’aide. Ayez toujours sur vous une carte SIM locale pour le GPS ainsi qu’une copie de vos papiers d’identité (laissez les originaux dans le coffre de votre logement et ayez également une copie numérique sur le net).

Avant votre départ, pensez à vous inscrire sur le site Le Fil d’Ariane, un autre service du Ministère des Affaires Étrangères. Ce site vous permet de signaler gratuitement votre présence dans un pays. 

Voyager seule, une véritable aventure

7. Savoir se comporter à l’étranger

Chaque pays est différent, il est donc indispensable de vous renseigner sur la culture de celui-ci, notamment les pays où les droits des femmes sont, malheureusement, réduits. Observez les habitant-es et fondez-vous un maximum dans le décor. En ce qui concerne votre tenue vestimentaire, restez sobres et ne portez pas d’objets de valeurs (comme des bijoux précieux par exemple). Très pratique, le foulard deviendra votre meilleur allié lors d’un voyage.

8. Faire des rencontres

Lorsque vous voyagez pendant une durée plus ou moins longue, vous voyagerez rarement seule. En effet, vous pouvez profiter d’être dans un pays étranger pour rencontrer les habitant-es ou encore des voyageur-ses solo comme vous. Il existe pour cela de nombreux réseaux d’accueil organisés. Vous pouvez, par exemple, vous faire accueillir chez les locaux ce qui est un bon moyen de les rencontrer. Les réseaux Hospex mettent en relation les locaux qui proposent d’accueillir des voyageur-ses gratuitement. Le plus connu est Couchsurfing. Il existe également un autre réseau, en anglais, spécialisé pour les femmes : Womenwelcomewomen. Enfin, le Wwoofing est un moyen d’accueillir des voyageur-ses dans une ferme en échange de quelques heures de travail par jour.

9. Gérer les coups de blues

Voyager seule, c’est parfois être confrontée à la solitude. Votre famille et vos amis vous manquent, votre chat et appartement aussi. Pour contrer les coups de blues ayez une routine ! Par exemple, levez-vous à une heure fixe pour prendre un bon petit déjeuner, prévoyez des visites à faire ou des balades. C’est souvent le soir que l’on se sent le plus seule, mettez en place un rituel (sport, méditation, lecture, film, sortir danser, trier les photos prises pendant la journée). L’important est de vous occuper l’esprit pour chasser ce sentiment de solitude et surtout de vous écouter. 

10. Ce voyage vous appartient 

Voyager seule est une expérience incroyable que peu de femmes, mais aussi d’hommes, osent vivre. Pourtant c’est un véritable cadeau car voyager seule peut vous permettre de vous retrouver, de vous découvrir, de faire le vide en vous, de régler vos soucis, de fuir le quotidien. Aller à la rencontre des autres, d’une autre culture est également une expérience ultra riche. Les bénéfices de ce voyage resteront gravés en vous pour toujours.

Marie B.

Diplômée d'un master MEEF et création numérique, je travaille comme rédactrice pour le journal de la ville de Raismes. Curieuse de tout, je suis passionnée d'écriture et de photographie. Mes domaines de prédilection sont l'actualité et la sexualité.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.