Du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018, le musée des Arts décoratifs célèbre le 70ème anniversaire de la création de la Maison Christian Dior et de l’élégance à la française. Cette exposition revient sur le travail historique du grand couturier, ainsi que ses différents successeurs à la tête de cette grande Maison.

A l’occasion de son 70ème anniversaire, le musée a choisi de faire les choses en grand en matière de scénographie. L’exposition est grandiose ! Dior expose ses plus belles créations imaginées par son fondateur et ses différents directeurs artistiques emblématiques, tel que Yves Saint Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf Simons et tout récemment Maria Grazia Chiuri. Une rétrospective qui présente plus de 300 robes de différentes époques, des bijoux, chaussures, des photographies de mode, des croquis et lettres, des publicités. Mais aussi quelques fragrances emblématiques, telles que « Miss Dior » ou « J’adore ». Ainsi que de nombreuses oeuvres d’art, qui ont influencé son état d’esprit de couturier. Cette exposition nous montre comment Christian Dior et les six directeurs artistiques qui lui ont succédé ont conçu et construit, avec un savoir faire inégalé, un nom aujourd’hui synonyme de haute couture en France et dans le monde entier.

Lorsque la visite commence, on nous fait un rappel de la vie de Christian Dior avec les dates clés de sa vie, ses fréquentations et cercles d’amis, ses années folles, les étapes de sa carrière, son entrée dans la haute couture… Nous découvrons ainsi que Monsieur Dior aimait énormément l’art et fut un temps galeriste (personnellement je ne le savais pas !). Amateur d’antiquités, collectionneur d’objets d’art, et décorateur passionné par le XVIIIe siècle, il a puisé dans ses passions et ses goûts pour définir l’esthétique de sa maison et de ses créations. On découvre, en effet, que certaines de ses robes sont créées en références à la peinture, à la sculpture. Très intéressé par les cultures orientales et asiatiques, plusieurs de ses collections sont inspirées du vêtement traditionnel japonais ou indien.

Dior devient un personnage emblématique de la mode du 20ème siècle depuis sa collection « New Look » du printemps-été 1947, Christian Dior a profondément modifié l’image de la femme, il l’a modernisé. « Dear Christian, your dresses have such a new look ! » (« Cher Christian, vos robes ont un style tellement nouveau ! ») exprime Carmel Snow, rédactrice en chef du Harper’s Bazaar, lors de la présentation de la collection Dior printemps/été 1947. Christian Dior a révolutionné la mode d’après-guerre, il a donné de l’extravagance aux robes trop sages des femmes des années 50. Il connait un succès international dès sa première collection, avec notamment le tailleur « Bar » et la robe « Corolle », proposant une silhouette nouvelle et aujourd’hui devenus des modèles iconiques.

Après la disparition de Christian Dior, ses directeurs artistiques successifs ont su garder les fondamentaux traditionnels de la Maison, tout en apportant de la modernité et des idées en fonction de leurs époques. Yves Saint Laurent a signé six collections chez Dior, et connait alors sa première reconnaissance mondiale. Marc Bohan lui restera pendant près de trente ans en tant que directeur artistique, où il lança de grandes créations telles que « Slim Look », « Miss Dior », « Baby Dior » et « Christian Dior Monsieur ». Lui succèdent, Gianfranco Ferré avec sa collection « Ascot-Cecil Beaton », puis l’excentricité de John Galliano avec sa collection « Massai » en hiver 1997 et son défilé « clochard » pour sa collection printemps-été 2000. Il a créé un style propre, que l’on a surnommé « porno-chic ». Puis le très sobre Raf Simons, et Maria Grazia Chiuri depuis 2016, première femme à occuper ce poste depuis la création de la marque en 1946.

Le parcours s’achève dans la nef, décorée comme une salle de bal, pour une présentation des robes du soir les plus somptueuses, parmi lesquelles brillent de nombreuses créations réunies pour la première fois à Paris. « Au fond de chaque coeur sommeille un rêve, et le couturier le sait : chaque femme est une princesse. » a déclaré Christian Dior.

Une exposition à voir absolument. Un lieu extraordinaire, des créations sublimes… A ne manquer sous aucun prétexte !

Informations pratiques : 

107 Rue de Rivoli, 75001 Paris

Du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018 

Du mardi au dimanche de 11h à 18h 

Le jeudi : nocturne jusqu’à 21h 

Plein tarif : 11€

Tarif réduit : 8,5€ 

Recommended Posts

Leave a Comment