Fléau que nous ne pouvions pas imaginer lorsque nous étions adolescentes, l’habitude mine notre épanouissement mental, vital et humain. Voyons comment l’intelligence industrieuse d’Adrien Lastic peut nous aider.

L’amour est un mélange de sexe et de sentiments. Les sentiments se cultivent en lisant des romans, le sexe, lui, en variant les plaisirs.

Nul n’attendit ce séducteur de Ravaisson pour savoir que de la répétition naît l’habitude. L’habitude génère la fluidité des mouvements et leur réalisation sans trop d’attention, uniquement guidée par la volonté elle-même orientée sur l’objectif plutôt que sur ses étapes. Lorsque l’habitude est installée, il n’y a plus de découverte, mais l’expression d’une seconde nature : chaque sensation est émoussée et même, souvent, disparaît. S’il y a jouissance, celle-ci vient moins du plaisir que de l’habitude de jouir. #nosexy #reboottavie.

Contre l’habitude sexuelle, L’humanité investit plus que dans la recherche contre les maladies rares. Le résultat est la richesse de l’offre pornographique, la démultiplication des bordels échangistes, la création de tenues sexy pour toutes les bourses et toutes les expériences, et aussi, de plus en plus, c’est la diversité exponentielle de jouets intimes.

La spécialité d’Adrien Lastic est de proposer les devises (lire en anglais, sinon on comprend pas) inattendus (il n’y a pas de faute d’accord, si on a lu en anglais) pour prendre plus de plaisirs, seuls, à deux ou à plusieurs.

Recette

Vous en choisissez un.

Vous le testez seule. Vous fermez les yeux et vous fantasmez, puis vous râlez, puis vous suffoquez, et enfin vous jouissez. Gardez-le pour vous et réutilisez-le à chaque envie, dans votre chambre, sous la douche, au boulot, puis dans les transports, jusqu’à ce qu’il soit devenu aussi habituel qu’une sonnerie de téléphone.

À ce moment, sortez-le lors de votre rapport à deux. Faites-le découvrir, amusez-vous avec, et réutilisez-le n’importe comment jusqu’à ce qu’ils deviennent un compagnon trop connu et trop peu excitant pour votre couple.

Réservez-le (comme disent les cuistos), et attendez la prochaine grande tablée pour le ressortir : il sera du meilleur effet auprès de vos amis de passages.

Et pendant ce temps, choisissez-en un autre (il y en a plusieurs), et recommencez la recette.

D’ici que vous ayez fait le tour, gageons que d’autres modèles seront proposés, ou bien (ou « mal » plutôt) vous passerez encore à d’autres recherches pour éviter l’habitude (mes articles regorgent de bonnes et mauvaises idées 😉

Voilà, Adrien Lastic et Bénédicte (moi) viennent de sauver votre sexualité de quelques années d’ennuis.

Recommended Posts

Leave a Comment