Spotify annonce des mesures pour lutter contre la désinformation 

En pleine polémique, la plateforme de musique en streaming Spotify a annoncé des mesures pour lutter contre les fausses informations. 

La plateforme suédoise Spotify a annoncé dimanche 30 janvier mettre en place des mesures pour lutter contre la diffusion de fausses informations. Cette décision fait suite à l’annonce du retrait des catalogues musicaux de plusieurs artistes, dont Neil Young et Joni Mitchell. En cause, un podcast controversé qui reprend des théories conspirationnistes.  

Face à la polémique qui enfle, le directeur général de Spotify Daniel Ek a pris la parole. Dans le communiqué de presse, il réaffirme sa volonté de lutter contre les fausses informations. Ainsi, la plateforme promet d’ajouter un “avis” pour tous les épisodes de podcasts évoquant le Covid-19. Spotify s’engage également à déployer ces mesures “dans les prochains jours”.  

Un podcast hostile à la vaccination diffusé par Spotify

Mercredi dernier, Neil Young a annoncé retirer sa musique de la plateforme suédoise. « Spotify est devenu un lieu de désinformation potentiellement mortelle sur le Covid. Des mensonges vendus contre de l’argent »  justifie-t-il dans un message. Il dénonce l’hébergement d’un podcast controversé, celui d’un spécialiste d’arts martiaux Joe Rogan. Créé en 2004, The Joe Rogan Experience est devenu le podcast le plus écouté en 2021 sur la plateforme. De plus, Spotify a obtenu l’exclusivité sur ce podcast. Il est donc disponible uniquement sur cette plateforme de streaming.

L’animateur est accusé de vouloir décourager la vaccination des jeunes. Mais également d’avoir repris des théories conspirationnistes comme le gonflement du bilan des patients morts du Covid-19 par des hôpitaux pour des raisons financières. Joe Rogan ne se revendique pas “antivax” malgré ses positions controversées. 

A lire également : 5 bonnes raisons d’écouter des podcasts

Une initiative saluée par l’OMS

D’autres artistes comme Joni Mitchell ou encore James Blunt ont rejoint le mouvement initié par Neil Young. Meghan Markle et le prince Harry ont également exprimé leurs inquiétudes sur le sujet. “Nous attendons de Spotify qu’ils soient à la hauteur des enjeux, et nous sommes engagés en ce sens à poursuivre notre collaboration avec eux. » a affirmé le porte-parole du couple. Par ailleurs, le président de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus a fait savoir qu’il « applaudit » cette initiative. 

Ô Magazine
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Autoriser tous les cookies
Enregistrer la sélection
Paramètres individuels
Paramètres individuels
Il s'agit d'un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Afficher les cookies